Tizi-Ouzou : lancement des travaux de réalisation du nouveau CHU et la pénétrante autoroutière

4
167

ECONOMIE (Tamurt) – Le wali de Tizi-Ouzou, Abdelkader Bouaghzi, a procédé, hier, au lancement des travaux de réalisation du nouveau CHU de Tizi-Ouzou et la pénétrante autoroutière devant relier la capitale du Djurdjura à l’autoroute Est-Ouest. C’est en présence des responsables et acteurs concernés par ces projets d’envergure qu’Abdelkader Bouaghzi a déclaré officiellement le début des travaux.

Le wali et l’importante délégation l’accompagnant ont commencé par le site devant abriter le CHU. La réalisation de celui-ci est confiée à une entreprise sud-coréenne dénommée « DAEWOO-Construction ». Selon les termes du contrat, DAEWOO-Construction aura la mission non seulement de construire ce CHU de 500 lits mais aussi de l’équiper et de le gérer pendant une période de cinq (05) ans.

Le directeur de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Tizi-Ouzou, Dr Mostefa Gaceb, la bonne réputation de DAEWOO-Construction en matière de savoir faire n’est plus à prouver puisqu’elle a déjà réalisé à travers le monde pas moins de huit millions de lits. En ce qui le concerne, Abdelkader Bouaghzi a passé en revue avec les dirigeants de DAEWOO-Construction la situation de ce projet. Et à cette occasion, il a rassuré ses interlocuteurs qu’ils pouvaient compter sur les autorités pour tout règlement d’un quelconque d’un problème pouvant survenir dans le cadre de la réalisation de ce projet.

Concernant ce CHU, il y a lieu de relever qu’il est accueilli par une assiette foncière de 185.921,36 m2. Le délai de réalisation fixé est de 40 mois mais peut être réduit à 36 mois. Le coût de réalisation, selon les déclarations du wali, est d’un montant de 180 milliards de centimes. Juridiquement, le terrain est considéré comme privé. L’indemnisation du propriétaire initial est estimée à un montant de 1.673.292.240, 00 DA. L’étude de CHU de Tizi-Ouzou, plus exactement à Oued-Falli, a été notifiée au titre du programme de consolidation de la croissance économique (PCCE) 2010-2014.

Notons enfin que la cérémonie du lancement des travaux s’est déroulée dans une grande ambiance. Même l’humour a été au rendez-vous surtout quand un des dirigeants sud-coréen a commencé à baragouiner l’arabe. Au moment où le wali et la délégation l’accompagnant s’apprêter à quitter les lieux, DAEWOO-Construction s’apprêtait elle-aussi à entamer l’opération de clôture du terrain.

Au niveau de Draâ Ben Khedda, sur la RN12, lieu de début de la pénétrante, l’ambiance de fête a été aussi au rendez-vous. L’identification de ce projet se présente comme suit : maître de l’ouvrage : Agence nationale des autoroutes (ANA), réalisation par l’Entreprise de Réalisation Groupement Turk-Algérien (ONGOA-Q NUROL), bureau de contrôle et suivi : Groupement Algéro-Italien CONSULT/CTTP, opération : NK 5.528.2.262.069, visa CSM :09/2014 du dossier n°78/2013, visa FNI n°06/B du 27 -02-2014, ODS de démarrage des travaux : n°01 du 02-03-2014, délai de réalisation 36 mois, montant : 55 962 564 695, 28 DA (TTC). L’avancement des travaux se résume à l’abattage des arbres (l’opération en cours), le débroussaillage (opération en cours) et le décapage de la terre végétale (opération en cours).

Lors de la présentation de la situation, Abdelkader Bouaghzi a déclaré aux dirigeants des deux entreprises en charge des travaux qu’il serait « judicieux de donner un bon coup dans les travaux maintenant où il n’y a plus de pluies ». De même, le wali a rassuré ses interlocuteurs que les autorités seront à leurs côtés pour les appuyer à chaque fois que le besoin se fera sentir ». « Nous serons à vos côtés », a encore rappelé Abdelkader Bouaghzi à l’un des dirigeants turcs.

4 COMMENTS

  1. c’est ce qui va achever le foncier en kabylie.
    vous appelez ça projet.
    moi je prie Dieu le tout puissant d’arrêter cette destruction à grande échelle.
    les terres à vocation agricoles de la kabylie sont englouties par le béton. toute la vallée et les collines de tala-atmane y sont déjà passées. demain il ne vous restera aucun lopin de terrain à cultiver. bravo l’autonomie.
    la vocation forestière de la kabylie semble déjà entamée à grande échelle.
    quant aux vocations touristique et artisanale elles ont déjà disparu.
    et nous, nous applaudissons celui qui vient lancer la destruction du pays tout entier.
    d’ailleurs, il ne reste rien.
    au départ de ce régime, demain, ils nous laisseront une Algérie ruinée. complètement ruinée.
    ce jour là vous vous nourrirez de goudron.
    mobilisons nous pour protéger nos terres

  2. CHU, logements, raffinerie, pénétrante, tramway, téléphérique, stade…des projets promis depuis la nuit des temps à B’gayet mais qui ne se sont jamais concrétisés ! Je suis convaincu que ceux promis à Tizi-Ouzou subiront aussi le même sort…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here