Le glas a sonné pour le FLN et le RND

4
140
RND
RND-FLN

ALGERIE (Tamurt) – Le glas a sonné pour le Front de Libération Nationale (FLN) et le Rassemblement National Démocratique (RND). La mort « clinique » de ces deux formations politiques est rendue inévitable par le nouvel ordre de gouvernance et le nouvel système politique lesquels sont exigés par Paris, car pour celui-ci, le nouveau cap d’Alger est une condition sine qua non pour pérenniser ses intérêts ici en Algérie ; intérêts qui, il faut le reconnaître, vont au-delà de simples intérêts économiques.

Oui, pour la France, sa mainmise sur l’Algérie est aussi une question d’honneur. En termes plus clairs, la France doit justifier vis-à-vis des partenaires européens et des Américains son protectorat vis-à-vis des pays de l’Afrique du Nord, l’Algérie particulièrement.

Comment Paris peut-il le justifier sinon prouver au monde entier que les Algériens ne sont pas encore en mesure de se gouverner. De-là, imposer un candidat à l’article de la mort s’il n’est pas déjà mort pour la présidence de la république. En dernier, faire passer un homme tenant plus solidement sur ses jambes et qui ne risque pas toutefois de se rebeller contre l’ordre établi. Ali Benflis est tout indiqué à cet effet. Et du coup, balayer en « toute légitimité » le FLN et le RND, partis coupables de supercherie vis-à-vis des Algériens en plébiscitant un homme, médicalement démontré, son incapacité totale à assumer les fonctions de chef d’Etat.

Quand on ne peut pas affronter frontalement une révolution, on l’accompagne pour la dévier ensuite là on veut. C’est le principe même de l’art martial appelé « le judo ». Les Français sont contraints de faire recours à cette stratégie d’ « intelligente souplesse » car à défaut, le pan de « Printemps arabe », élaboré par les Américains risque d’emporter non seulement l’Algérie mais aussi l’ensemble des pays de l’Afrique du Nord très loin de la portée de la France.

Autrement dit, c’est le processus même de la conférence de Barcelone (Espagne) que risque de perdre la France. Hélas, les petites gens du FLN et du RND ne semblent pas comprendre cela. Encore hélas ! Au lieu de chercher les véritables raisons des émeutes de Béjaia lesquelles se sont traduites par l’empêchement de la tenue du meeting du directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelmalek Sellal, les responsables de ceux partis, habitués à la facilité, car depuis belle lurette pour ne pas dire toujours, ce sont les autres qui réfléchissaient à leur place, ont tout bonnement accusé le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), les boycotteurs et le mouvement BARAKAT d’en être les auteurs.

Il faut être vraiment un « petit d’esprit » pour mettre dans le même paquet le MAK, les boycotteurs et le mouvement BARAKAT. Encore une fois, nous sommes tenu d’apporter les éclaircissements suivants : les boycotteurs ont décider de boycotter l’ensemble du scrutin, et ce en menant campagne dans ce sens. Le Mouvement BARAKAT a décidé d’empêcher seulement la réélection d’Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat. Quant au MAK, sa position est le rejet total des élections car celles-ci ne concernent aucunement le peuple kabyle. Et d’ailleurs, le futur victorieux de cette course au fauteuil d’El Mouradia ne sera pas reconnu comme le président de la république des Kabyles. Le seul rendez-vous qui compte pour la Kabylie au courant de ce mois d’avril n’est ni plus ni moins que la marche du 20 où il sera question d’exiger, encore une fois, la tenue d’un référendum pour l’autodétermination du peuple kabyle.

Par ailleurs, ladies et gentlemen du FLN et RND, le jour où Abdelmalek Sellal a été empêché de tenir son meeting à Béjaia, l’ensemble de la direction du MAK était à Sidi-Aïch. Les rapports de la police, de la gendarmerie et du DRS ainsi que leurs indicateurs respectifs peuvent appuyer ce témoignage. Non, mesdames et messieurs du FLN et du RND, le MAK n’est pour rien dans votre infortune. Cherchez plutôt du côté des stratèges d’outre-mer, plus exactement chez vos « Seigneurs français ». Et pour boucler la boucle, le MAK vous conseille d’apprendre comment gagner votre vie à l’avenir car la nouvelle feuille de route élaborée par Paris ne prévoit pas votre prise en charge par le contribuable.

4 COMMENTS

  1. LA SEQUENCE D’APRES : LA GUERRE AU SOMMET REPRENDRA ! LA LUTTE DES CLANS MILITARO-MAFIEUX REPERNDRA APRES LA PRESIDENTIELLE !

    La campagne se déroule sur fond d’une guerre des tranchées entre le Clan Boutef (ex-MALG) et le Clan Mediene-Nezzar (DRS = néo-MALG)) . Le remodelage de certaines structures de l’Armée a exacerbé les tensions. Cela s’est manifesté par le rattachement de certaines Directions du DRS à l’Etat-major et le limogeage de plusieurs Généraux proches de Toufik, Chef du DRS. Ce « nettoyage » des Ecuries d’Augias est du à une exigence des Services américains et britanniques après le carnage perpétré par le DRS à In Aménas. Les attaques par chiens de gardes interposés étient étalées dans les médias. Parallèlement, le DRS a maintenu la pression sur le Chef de l’État au sujet d’un éventuel soutien pour un 4e mandat. Ce qui a fait que, miracle à l’algérienne, les affrontements ont cessé et, quelque temps après, Bouteflika a annoncé sa candidature à sa propre succession, suite à un (fragile) consensus au sommet, et subitement, les affrontements médiatiques se sont arrêtés. Mais la fracture au sein de l’Armée est profonde et le cessez-le-feu n’est que temporaire : les affrontements vont reprendre à l’occasion de la désignation du Vice-Président…

    La guerre des Clans va reprendre de plus belle, après la Présidentielle. L’alternative tout aussi détestable est que les deux Clans s’entendent sur un partage du pouvoir et de la rente afin de faire perdurer le  » système militaro-mafieux  » en place depuis 1962. Il faut espérer que ce qui nous attend ne sera pas une nouvelle guerre civile. Ou encore pire, l’affrontement débouche sur une situation à la libyenne ou à la syrienne. Ce qui est sur, le pays rentre dans une nouvelle période de glaciation…après un bilan plus que catastrophique, un désastre. Alors que, jamais les prix du pétrole n’ont été aussi élevés ; quasiment tout le temps entre 100 et 140 $ le baril, qui ont rapporté une manne gigantesque… l’économie du pays est dépendante d’un seul produit, en l’occurrence le pétrole. Le marché est inondé, mais rien n’est produit en Algérie, tout vient de l’étranger. On a affaire à un immense bazar, dans lequel on ne fait qu’acheter et vendre des produits fabriqués ailleurs. L’Algérie ne vit que de son pétrole…L’après-pétrole s’approche : le pays retombera dans une misère effroyable. Les Généraux pouvoir ne seront pas concernés, car avec les milliards de dollars qu’ils ont détournés, ils ont assuré leur survie et celle de leur descendance. Ils quitteront ce peuple de miséreux pour aller vivre en Europe, en Amérique ou à Abou Dhabi. Malheureusement, c’est ce qui nous attend !

    Le RÉGIME MILITAIRE EST DANS « l’ORBITE AMÉRICAINE » !

    « Au grand Gendarme, le grand morceau », la formule est toute trouvée par les Généraux mafieux. Le Gendarme américain s’est attribué la part du lion au Sahara, les Multinationales yankées ont les plus gros contrats pétroliers. Le « Régime militaro-mafieux d’Alger » est dans « l’Orbite américaine » depuis un certain temps déjà : Les Généraux servent les intérêts américains en particulier, et occidentaux en général, Français notamment (La France leur octroie « la caution politique »). Aujourd’hui l’Algérie des Généraux ne pèse pas sur la scène internationale, ne dérange pas Israël (le Gendarme de l’Occident au Proche-Orient ), n’a pas d’ambition nucléaire (abandonnée, contrat secret signé en 1993), l’ANP(Armée) participe aux manœuvres navales en Méditerranée aux cotés des Armées Yankée et Israélienne, bien plus la Junte criminelle fait tout pour empêcher la paix et la construction d’un Grand ensemble Nord-Africain… Les Américains s’en fichent de l’humanité algérienne ou kabyle, des citoyens, ils ne regardent que leurs intérêts pétroliers et géostratégiques. Et ils n’ont d’autre interlocuteur que Le Pouvoir militaire en place,…d’autant plus que la société civile est à « l’état embryonnaire », et l’opposition (hum !) est neutralisée; pire encore, une certaine partie s’apprête à, complicité oblige, donner « crédibilité et légitimité » au Régime tortionnaire, par sa (probable) participation à la mascarade électorale de mai prochain, dont seuls les Généraux mafieux-criminels en sortiront gagnants et renforcés…par les faux-opposants et pseudo-démocrates, compromis et corrompus ! Faut-il rappeler que les barons du Clan d’Oujda ont approché les Américains au plus fort de la Guerre de libération, par l’intermédiaire d’ Aristote ONASSIS, le Grand armateur gréco-américain, pourvoyeur de fonds et d’armements en faveur des Maquis de l’intérieur(l’ALN). Ou encore la Manhattan Chase Bank où Les Oudjdistes avaient planqué leur  » argent sale « , y compris Boumedienne, d’après le Commandant Slimane, assassiné au Maroc pour avoir dénoncé ce grave forfait…. Les deux Clans forts du Pouvoir militaire sont de nos jours pro-américains, pro-occidentaux en général, et pro-français en particulier. Ils ont tout intérêt pour pérenniser leur pouvoir, le régime militaire. Et le Clan Boutef-Koudjetti(ex-MALG/SM), et le Clan Medienne-Nezzar (néo-MALG/DRS) courtisent et servent l’Occident, qui les adoube, leur garantit leur survie, et passe l’éponge sur leurs crimes contre l’humanité, les massacres, assassinats politiques et autres. La règle est que tant qu’une Dictature sert l’Occident, et ne manifeste pas de velléités patriotiques, nationalistes, elle passe, c’est une Dictature acceptée, tolérée, l’Occident s’en fiche de tout, l’argent et le pétrole n’ont pas d’odeur….et le pillage continue !

    • l’anounine ,vous n’etes qu’un manipulateur. vous semez cette idée de l’apres presidentille pour laisser les gens inactif et passif. vous etes du DRS ,un bouteflikiste,un flniste,un rndistre. le changement c’est avant la presidentielle.nous devons evacuer votre president a l’hopital de grace ou d’el 3ulia. evacuer vos presidents.

  2. azul

    Alors il faut s’en feliciter de la position de la position de la france. le FLN et le RND sont les representants du systeme baathiste.c’est eux qui empechent la mancipation du peuple kabyle et de tout les peuples d’algerie.

    Je demande seulement a nos imazighen de ne plus refaire les erreurs du passé de nos dirigeants kabyles qui disaient qu’il faut combattre la france.Mes chers amis ,nous avons besoin de la france et le peuple kabyle a beaucoup besoin de la france.si nous existons jusqu’à present c’est grace a la france et à notre immigration en france. nous avons beaucoup d’interret avec la france et les francais.notre modele taqvaylit est plus proche du modele francais que du modele des arabo-islamo-baathistes.

    ALORS il est temps d’agir pour decoloniser tout les peuples d’algerie et en premier le peuple kabyle. Ne soyez pas des nouveaux FLN et RND ,d’ailleurs il ne faut etre non plus les nouveaux RCD et FFS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here