lundi, février 6, 2023

Daily Archives: Mai 15, 2014

Les 22 et 23 mai à Akbou – Hommage aux deux militants : Mohamed U Harun et Massensen Agrawliw

HOMMAGE (Tamurt) - A l’occasion du 40ème jour du décès du jeune Massensen Agrawliw, de son vrai nom Saïd IDIR, militant du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) qui nous a quittés le 08 Avril 2014 à la fleur de l'âge, et en hommage à Mohamed U Harun, l'un des premiers militants de la cause amazighe, décédé le 22 mai 1996, la coordination du MAK Akbou avec la participation des parents du jeune Massensen Agrawliw , et des jeunes du village (TIFRIT),

Recrutement dans l’administration algérienne : Il est conseillé d’occulter la langue Kabyle sur les CV

ALGÉRIE (Tamurt) - Des candidats pour des postes sur Alger ont dénoncé un acte de racisme de la part de l’administration algérienne envers les Kabyles. La direction des douanes qui a annoncé, dernièrement, un avis de recrutement par concours d’une dizaine de fonctionnaires spécialisés dans le domaine a clairement signifié à des candidats Kabyles de ne pas mentionner sur le CV la maîtrise de la langue Kabyle au chapitre des langues.

Recrutement dans l’administration algérienne : Il est conseillé d'occulter la langue Kabyle sur les CV

ALGÉRIE (Tamurt) - Des candidats pour des postes sur Alger ont dénoncé un acte de racisme de la part de l’administration algérienne envers les Kabyles. La direction des douanes qui a annoncé, dernièrement, un avis de recrutement par concours d’une dizaine de fonctionnaires spécialisés dans le domaine a clairement signifié à des candidats Kabyles de ne pas mentionner sur le CV la maîtrise de la langue Kabyle au chapitre des langues.

Tizi-Ouzou : Des militaires en état d’ivresse gèrent un barrage militaire à Michelet

TIZI WEZZU (Tamurt) - Les usagers de la route qui relie la ville de Larvaa Nath Irathen à Michelet ont été stupéfaits de tomber sur des militaires complètement ivres au barrage fixe du campement militaire de cette région, situé à plus de 50 km au sud-est de Tizi Wezzu en haute Kabylie. Des automobilistes ont signalé à notre rédaction qu’ils ont été contrôlés mardi soir par des militaires qui sentaient l’alcool.
- Advertisment -

Most Read