Alger : Deux policiers violent une fille à l'intérieur d'un commissariat

3
468
police algerie
police algerie

ALGER (Tamurt) – Deux policiers algériens ont violés une jeune fille, à l’intérieur d’un commissariat sis à Bordj El Kifane, à Alger. Cet acte sauvage auquel se sont donnés ces deux policiers délinquants a eu lieu en début de soirée de samedi. Un acte très grave qui confirme encore une fois nos dires à l’égard du corps de la police « coloniale algérienne », devenue le réceptacle de tous les ratés et des délinquants sans foi ni loi.

La malheureuse victime se promenait en voiture le long de la côte est d’Alger avec son ami avant d’être arrêtés par des policiers. N’ayant rien trouvé à reprocher à ce couple, les policiers ont prétexté trouver une bouteille de vin vide sur le siège arrière de la voiture. Une fausse excuse pour interpeller le jeune couple et accomplir leur sale besogne une fois au commissariat, sis au quartier dite «Faizi».

Une fois à l’intérieur du commissariat, les policiers délinquants on fait entrer la jeune fille dans une pièce pour l’harceler et finir par la violer. Cela avec la complicité de trois autres de leurs compères, du même corps. Un corps de sécurité composé essentiellement de délinquants n’ayant aucun niveau d’instruction.

Traumatisée par cet acte sauvage, la jeune fille accompagnée de son amoureux s’est dirigée vers un autre commissariat pour déposer plainte contre les policiers violeurs. On nous raconte que ces policiers ont été arrêtés par la suite, et mis en garde à vue, mais ils seront certainement relâchés très bientôt car ces actes sont devenus des choses tellement banales pour la police algérienne.

Amenay A

3 COMMENTS

  1. Il faut chasser ces criminels, ces voyous, ces brigands. Ils violent nos soeurs, nos femmes, si on ne fait rien, ils violeront nos mamans et nous avec. Un acte aussi abject dans un pays et peuples qui se respectent ne passe pas inaperçu… Voila pourquoi ils veulent une momie au pouvoir, voila pourquoi Ouled Ali Al Hadi et Ben Younes nous mencacent si on dénonce les tartufes. Pauvre Pays.., bien sur, pour les policiers arabisés et islamistes, un homme et une femme qui s’aiment, une bouteille de vin même vide et une femme non voilée… mérite qu’on les viole, c’est même un devoir. Mon dieu, quand naître dans un pays est une chance ou malédiction!

  2. C’est les consequences de l’arabo-islamisme et de l’école malade mental. Si on ne fait rien, ça veut dire qu’on accepte l’innomable. Il faut pas dire que ça n’arrive qu’aux autres, les autres c’est nous. Il faut envisager des marches partout en kabylie et en Algérie. Il faut dégager ces monstres du pouvoir.

    • tu parles pour rien dire, des qu’il ya un fait divers tout de suite c’est le pouvoir d’alger. je ne pense pas que le pouvoir a ordonné de commettre un tel crime . arrettez de mettre toujours le pouvoir au centre des affaires mal saine et le pouvoir que vous critiquez c’est les notres . citez moi une institution ou il ya pas de kabyle et dans tout les domaines. en plus ce genre d’acte se passe meme dans les pays civilise. cordialement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here