Gaz de schiste ou le cadeau empoisonné

11
135

ALGÉRIE (Tamurt) – La France à la recherche de nouvelles alternatives à la fracturation hydraulique (c’est-à-dire la technique nécessaire à l’extraction du gaz de schiste) a trouvé le terrain idéal, l’Algérie ! Merci à Bouteflika ! Quand on sait que Monsieur Laurent Fabius parlait déjà fin 2012 de la signature imminente d’un partenariat fin 2012, on ne s’étonne pas que Bouteflika ait donné son feu vert le 21 mai dernier à l’exploitation des gaz et huile de schiste en Algérie. Le tout sans consultation du Parlement algérien ni débat public !

GDF Suez serait en course pour exploiter les gaz de schiste. « Nous prenons acte de la loi et nous étudions la possiblilté de chercher ou d’exploiter les gaz non conventionnels en Algérie », indique un porte-parole de GDF Suez.

Selon les autorités algériennes, Abdelaziz Bouteflika aurait demandé au gouvernement de veiller « à protéger l’environnement » lors de la prospection et de l’exploitation !!! Rien que ça. Lorsque l’on sait que l’environnement est le dernier soucis de ce dirigeant plus inquiet pour ses finances que pour sa population ! D’après le site d’informantion Maghreb Emergent, le ministère de l’Energie algérien voudrait produire 60 milliards de m3 par an, soit 12.000 puits à forer sur une durée de 50 ans.
Il faut savoir que l’exploitation des gaz de schiste est une exploitation polluante. Elle nécessite de grosses quantités d’eau, soit 10’000 à 15’000 m3 par forage, selon une estimation de l’Institut français du pétrole. De plus, on ignore les effets à long terme des additifs contenus dans le liquide de fracturation. Des risques de contamination des nappes phréatiques ne sont pas exclus. De plus, la technique de la fracturation hydraulique est susceptible de provoquer des séismes.
Enfin, le gaz de schiste n’est pas une énergie renouvelable. Même si elle repousse le pic gazier, cette ressource fossile est limitée dans le temps et a une forte empreinte territoriale.

Que les Français se réjouissent !! Eux qui ne voulaient pas de gaz de schiste sur leur territoire, leurs dirigeants ont trouvé une bonne poire !!!
Affaire à suivre

Aqbayli

11 COMMENTS

  1. La France a réussi son pari de reprendre l’Algérie sans recourir aux méthodes de 1830 grâce à ses enfants longtemps en réserve et actionnés au moment opportun.
    J’implore les juristes Algériens et Français épris de justice, et sensible au désarroi du peuple de lancer l’initiative de constituer un tribunal populaire symbolique pour traduire fakhamatouhou et son clan en court pour haute trahison.
    Je ne sais pas s’il reste assez d’hommes irgazene dans ce pays pour oser prendre une telle initiative ou du moins réagir à cette nouvelle . Si tel est le cas, j’ai des raisons de ne plus me reconnaitre dans l’Algérie actuelle. et je dis vive le MAK et le GPK qui ont déjà réagis à cette décision dangereuse et qui met en péril l’équilibre écologique du pays.

  2. Le regime arabo-baatho-islamiste a besoin de petrodollars pour maintenir le statu-quo qui consiste a tout acheter a l’etranger, ne rien produire et engresser tous les beni-ouis ouis qui les supportent.
    Puisque le petrole et gaz naturels sont en declin il faut trouver une nouvelle source quite a empoissonner toutes les resources d’eau du pays et destabiliser le sous sol. De la folie pure et simple!

    • Azul
      on voit bien que la mission du fils d’ oudjda est de détruire l Algérie.
      il faut réagir aujourd’hui avant demain
      merci

  3. C’est pour cela que la France a cautionné le 4EME Mandat du minable grabataire d’El Mouradia pour ne pas citer son nom.

  4. le peuple est en danger .ils ont trafiques les election pour un 4mandat.mais cette fous ci le peuple ne doit pas se taire pour un tel danger comme le gaz de shiste boutef a franxhi la ligne rouge .si ce gouvernement est un illetre le 3/4 du peuple est conscient alors main dans la main pour dissuader nos dirigents

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here