Il consacre des pages entières en langue Kabyle : Promotion de la langue Kabyle par le journal "La Cité"

9
219

KABYLIE (Tamurt) – Crée depuis moins d’une année, le quotidien francophone « La Cité », s’est distingué par l’espace qu’il consacre à la promotion de la langue Kabyle. Pas moins de trois à quatre pages dans la langue de Mouloud Mammeri sont publiées au quotidien par ce journal.

C’est le seul support d’information d’un journal national algérien qui accorde un tel intérêt pour la culture kabyle. De jeunes journalistes kabyles ont centré leur compétence dans le domaine de la presse et dans leur langue maternelle.

Le quotidien La Cité, en dépit de son manque de moyens financiers et matériels, s’intéresse aussi à la région de la Kabylie, mais sa ligne éditoriale est beaucoup plus algérianiste. Tout de même, la publication en langue Kabyle est une initiative louable à plus d’un titre. Son directeur de publication n’est autre qu’un certain Fadil Mezali, l’une des meilleures plume en Algérie. C’est lui qui était derrière la création du « Journal de Kabylie », une édition particulière du journal le Matin.

« Je trouve vraiment intéressant d’accorder un tel intérêt à notre langue. On peut dire que c’est pour des raisons commerciales que les responsables de ce journal ont opté pour cette langue pour attirer bien évidement des lecteurs en Kabylie, mais ce n’est pas une tare et tant mieux pour notre culture et notre langue. J’achète chaque matin ce journal rien que pour ces pages en langue Kabyle. Après tout, c’est mieux que les autres quotidiens qui ne cessent d’insulter les Kabyles et de dénigrer les politiciens Kabyles », nous fera remarquer une jeune étudiante de Tizi-Ouzou.

Saïd F

9 COMMENTS

  1. Azul,merci de signaler cet effort de diffusion de notre langue dans les médias même s’il faut également s’assurer du contenu des articles.
    Enfin pourquoi la langue de mammeri? c’est la langue de tous les Kabyles et même plus largement.Halte à ces raccourcis faciles Mammeri est le continuateur de toute une chaine de lettrés et d intellectuels qui l’ont devancé même si son apport est sans conteste important.
    tanemirt

    • A mhend oui c’est la langue de mameri il faut être fière le français aussi on l’appel la langue de moliere ou de Victor Hugo pas d’arrière pensée à sa !

    • @Mhend,

      À Mhend, c’est juste une expression de la langue française! On dit la langue de molière quand on veut parler de la langue françiase; on parle de la langue de Shakespeare quand on veut parler de l’anglais!!
      Même si tu as étudié en arabe il me semble que l’on rencontre souvent la même expression genre loughate al-bouhtouri ou bien loughate abou-nouas!!!

      Ah le gâchis de l’école fondamentale et de l’arabisation forcenée!

      Rassures-toi Mouloud Mammeri n’avait pas homologué la langue kabyle en son nom!!!

      Il me semble que Mouloud Mammeri mérite beaucoup plus qu’une expression!!!

    • azul
      la langue de mammeri;ouiiii,c’est grâce à cet homme que on peut dire la langue kabyle ,cher frère; il faut mettre nos hommes en valeurs……..

  2. attqawidan la tchitchi des media ! en dirais que sans le francais et l arabe le monde ne tournerais point!acheter ou lire un journale de l etat algerien , c est ne rien comprendre a la dependance!

  3. L’initiative est louable, mais attention à la manipulation!!
    Surtout pour un journal qui ce trouve en algérie, le faite qu’il y a des pages de ce journal en langue berbère ne signifie pas qu’on doit leur signer un chèque en blanc loin de là , on la vu dans le passé les trahison venant de notre communauté sont légion…Ben younes le KDS est propriétaire du journal « La dépêche de Kabylie ».
    Quel est sa ligne éditorial, quel avis avis ont il sur la situation dramatique que vivent les berbères en algérie, d’où vient l’argent??
    On le voit le pouvoir est malin, à l’image de la chaine d’états TV4 qui sois disant est berbère mais ne sert qu’a la propagande arabiste et islamiste, la chaine BRTV qui n’est que du folkore, je demande à ce qu’on leur donne le bénéfice du doute mais soyez vigilant et attentif à l’orientation politique de leur article.

  4. Azul akkit
    Tanmirt akk i widak d tidak i yettarun, ittmeslayen, yettnaghen af tutlayt nnegh ifazen ! A d-yesseqwu Yillu tiliwa, tiregwa d isafen n tutlayt n taqvaylit (tamazight) akken a n-idir am nekkni am imdanen n umdhal sumata. Tasnakta n waraven-inselmen, tbeges-d ad tessenger tutlayt nnegh akken tagnawit d thidjazit nnsen ad tagh tasga am lalla-s tasedda. Saaha yarabi saha ! Mmuten, uzzlen idamen n Imazighen deg Lzayer wwin-tt izukar imaafan ! Si 62 ar ass-a, dacu umennugh i d-bdan izukar, tarwa n m ileghman ? Ulac ! Akla amennugh nnegh nekkni s imazighen sumata. Izukar ttrajun kan ad d-ters tbaqit ad ccen am yilfan. Newwi-d timunent tagar wwin agh-tt tarwa n Bexta tamaafunt.
    Lzayer terra Fraénsa dayla nnsen, tagara tughal wwin-tt izukar azgen n, lqern uya. Amek ara d-neffegh si ttlam n waaraven icerqiyen d yexdimen nnsen?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here