Accidents de circulation dans la wilaya de Bougie – La route ne cesse de tuer

1
119

Deux hommes ont perdu la vie dans deux accidents qui se sont produits, dans l’après midi du dimanche, à quelques heures et quelques kilomètres d’intervalles.
Cette fois, encore, c’est la route nationale n° 26, reliant Bougie à Alger via Tuβiret, qui a été le théâtre de ces deux accidents.

L’un s’est produit à Allaghan, entre un camion et un fourgon qui sont entrés en collision, lequel a causé le décès du chauffeur du fourgon alors que le chauffeur du camion n’a été que légèrement blessé.

L’autre a eu lieu à Ouzellaguen. Un camion de gros tonnage a heurté un motocycliste qu’il tuera sur le champ.

Bien entendu, les services de sécurité ont ouvert des enquêtes mais cela ne peut mettre fin à l’hécatombe routière.

De Bougie, Amaynut.info

1 COMMENT

  1. Les gens sont indisciplinés, mal éduquer, c’est la culture de l’anarchie qui règne au pays des corrompus, des barbus et des burkinistes.
    Les piétons ne sont pas en reste, quand vous prenez l’autoroute vous voyez des gens qui essayent de traverser la route alors qu’il y a une passerelle 100 mètre plus loin…que dire des camions qui roulent à gauche et qui la plupart du temps sont surchargés de sable qu’ils ont pillés en Kabylie.
    Le pouvoir entretient cette culture de l’anarchie, parce qu’eux ce déplace avec des escortes, les algériens eux doivent ce taper les embouteillage sous 45 degrés à cause des barrages qui ne servent à rien sinon à faire enrager les citoyens et passer ces barrages les gens accélère pour rattraper le temps perdus et c’est là que ce produisent les accidents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here