10 feux de forêts en deux jours : Tizi-Ouzou brûle

13
215
feux de forêt

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le week end a été marqué par au moins dix feux de forêts à Tizi-Ouzou ce qui a engendré une fournaise dans la région. Des parties entières de plusieurs forêts de cette région de la Kabylie sont parties en fumée en espace de quelques heures seulement.

Azefoun, Aghriv, Ath Djenad, Fréha, Aeouguen, Yakourèn, Ifigha, Bouzguen et Tizi Ghenif sont les localités les plus touchées par cette catastrophe, dont la cause n’est autre que l’être humain. Les dégâts sont énormes.

Un coup dur pour l’environnement et la nature en Kabylie. Un scénario qui se répète chaque année. L’origine de ces incendies ravageurs est un mystère. Pourquoi seule la région de Tizi-Ouzou est concernée ?
Les militaires sont toujours soupçonnés d’être à l’origine de ces feux. Des services de la protection civile ont même reçu l’ordre de ne pas intervenir dans les forêts et de se contenter de sécuriser que les habitations.
Des gardes forestiers ont dénoncé l’année dernière ces incendies à Tizi-Ouzou. Il faut noter que la nature est la cible du régime. Après l’extraction illégale du sable d’Assif N’ Sébaou, ce qui a endommagé la nappe phréatique, l’installation des Centres d’Enfouissement Techniques en pleine forêt, comme celui de Mizrana. Mettre le feu est une autre stratégie du régime de massacrer la nature en Kabylie !

Saïd F

13 COMMENTS

  1. Le malheur d etre AMAZIGH et KABYLE sous domination arabe!

    Les arabes aident leurs freres arabes!

    Bouteflika , qui vient de faire son entrée dans le top 10 des plus grandes fortunes du monde arabe, sur 15 ans de régne!!si l’on en croit aljawharafm qui cite le classement de Forbes. offre 25 millions de dollars à Gaza pas de sa poche mais de celui du trésor algérien!

    25 MILLIONS QUE LA KABYLIE,LE PAYS CHAWI,LES WILAYAS DESHERITEES N AURONT PAS!
    Amirouche et si elhaoues sont ils morts pour LA PALESTINE?
    ________________________________________________________________________________

    Pour les Ghazaouis, les Algériens donnent sans compter

    Elwatan

    Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies, près de 200 000 personnes à Ghaza ont trouvé refuge dans les hébergements d’urgence de l’organisation. Il vous est possible de contribuer à la cause en aidant associations et organismes qui mènent des opérations de solidarité.

    – L’Alliance des associations du centre de l’Algérie

    L’Alliance des associations du centre de l’Algérie existe depuis près de 20 ans. C’est un regroupement de plusieurs
    associations qui ont choisi de mettre en commun leurs efforts pour soutenir Ghaza. L’Alliance, chapeautée par Djamila Bouhired, assure la collecte de dons sous toutes les formes : médicaments, biens de consommation, soutien financier. Pour l’instant, l’Alliance n’est pas en mesure de préciser quelles seront les formalités de l’acheminement des dons. Contact : 021.97.69.09

    – L’Association des oulémas musulmans algériens

    Depuis plusieurs années, l’Association des oulémas musulmans algériens est impliquée dans le soutien à Ghaza en y envoyant annuellement un convoi humanitaire. En 2012, c’est plus de 1500 tonnes de produits alimentaires et d’équipements médicaux qui sont parvenus aux Ghazaouis. En 2013, plusieurs médecins envoyés sur place ont réalisé un total de 600 interventions. 3,5 millions de dollars de matériel médical ont été adressés à l’hôpital algérien situé à Khan Younès. Suite à l’agression contre Ghaza, l’association prévoit d’expédier deux convois : le premier, d’urgence, composé de médicaments et de consommables médicaux partira dans une dizaine de jours, et un second sera chargé d’acheminer de la nourriture. Les dons de toutes sortes sont acceptés. Contact : 021.68.71.43

    – Les réseaux sociaux

    Sur les réseaux sociaux, les jeunes Algériens se mobilisent aussi. La page facebook Solidarity with Palestine from Algeria a été lancée par un collectif de jeunes étudiants algériens. En coopération avec l’ambassade de Palestine, ces jeunes ont choisi de se mobiliser pour faciliter la collecte de dons de médicaments qui seront acheminés par le Croissant-Rouge algérien. La liste des médicaments recherchés ainsi que les coordonnées des représentants de ce mouvement actif dans de nombreuses villes du pays sont disponibles sur leur page facebook.

    – Croissant-Rouge algérien

    Le Croissant-Rouge se mobilise également pour venir en aide aux victimes du conflit dans la bande de Ghaza. Pour mener à bien sa collecte d’argent, un numéro de compte a été ouvert pour permettre à ceux qui le souhaitent d’adresser à l’organisation des dons financiers. La somme récoltée servira à acheter et à acheminer jusqu’à la zone du conflit le matériel médical et les médicaments, malgré la situation difficile après la fermeture par les autorités égyptiennes du passage entre l’Egypte et Ghaza via la ville de Rafah. Le Croissant-Rouge algérien a par ailleurs participé, mardi, à une réunion d’urgence consacrée à la Palestine des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient à Amman (Jordanie). Les décisions de la rencontre seront connues demain.
    Numéro de compte CCP du Croissant-Rouge algérien : 113 clé 61 – Contact : 021 63 39 56

    – Les festivals

    L’ensemble des bénéfices du Festival international de Timgad, qui se déroule actuellement dans la wilaya de Batna jusqu’au 9 août, seront reversés à la cause humanitaire pour Ghaza, ont annoncé les organisateurs de l’événement. «Les fonds s’accumulent tant que la billetterie reste ouverte. A la fin du festival, nous prendrons connaissance de la somme que nous ferons parvenir à Ghaza via le Croissant-Rouge», a expliqué Samir Meftah à El Watan, chargé de communication auprès de l’Office national de la culture et de l’information et du festival de Timgad. Le commissariat du festival international des danses populaires de Sidi Bel Abbès a également fait un don de 1 million de dinars à la troupe Masrah Eddiar Errakiss en signe de solidarité avec la résistance du peuple palestinien.

    – L’ambassade de Palestine

    Dès le début de l’attaque de l’Etat hébreu de la bande de Ghaza, l’ambassade de Palestine à Alger a mis en place un programme de don de sang. Pour tous les Algériens désireux d’y participer, il suffit de se rendre dans les locaux de la représentation diplomatique palestinienne afin de s’inscrire sur la liste des donneurs. Des tests de santé sont effectués pour s’assurer que les donneurs potentiels sont en état de donner leur sang. Mourad, étudiant en génie civil, 24 ans, fait partie de ceux qui ont aidé Ghaza de cette manière : «Dès les premiers jours, un ami m’a parlé de cette campagne lancée par l’ambassade.

    Bien que n’ayant aucun engagement politique concret, j’avais envie d’aider et c’est une bonne manière de le faire, dans un cadre organisé et officiel.» C’est l’hôpital Mustapha Pacha qui est chargé d’accueillir les Algériens solidaires des Palestiniens afin de recueillir le sang. «Quelques jours après m’être inscrit sur le listing, on m’a appelé de l’hôpital Mustapha pour convenir d’un rendez-vous pour la prise de sang. Ça n’a pas pris beaucoup de temps et j’avais l’impression, à mon niveau, d’avoir un petit peu aidé», ajoute Mourad. Pour le reste, l’ambassade reste ouverte à toute initiative personnelle et accepte toutes les aides que la société algérienne peut apporter.

    Donations financières, collectes d’habits, de jouets, de denrées alimentaires, les Algériens peuvent se mobiliser comme ils le souhaitent. Warda, 21 ans, a opté pour cette solution : «J’avais réellement envie de faire quelque chose à mon niveau. Je ne suis dans aucune association, mais ça ne m’empêchait pas de me sentir concernée par ce que vivent les Palestiniens. Je me suis donc rendue à l’ambassade où j’ai vu que le système d’aide est très flexible. J’ai donc décidé de lancer une collecte de vêtements en mobilisant mon entourage immédiat.»

    – TAJ

    Le président du TAJ, Amar Ghoul, a annoncé hier à Alger que sa formation politique envisageait l’envoi d’une équipe médicale et d’une caravane humanitaire de solidarité avec la population de Ghaza. Son parti examinera les mécanismes de l’initiative Médecins humanitaires pour l’envoi de médecins algériens à Ghaza. Il a précisé que cette initiative, qui sera menée en coordination avec l’Ordre national des médecins, vise la prise en charge des blessés, la facilitation de l’évacuation de certains d’entre eux vers l’Algérie, et l’organisation d’une campagne nationale de collecte de médicaments et d’équipements médicaux.
    elwatan

  2. UN ETE PENIBLE ET POURRI, COMME D’HABITUDE !

    Dès l’arrivées de l’été, et ainsi tous les ans, DEPUIS 62, on a le même scénario : feux de forêts, flambées des prix, kidnappings et rapts, assassinats politiques, accidents inexpliqués, catastrophes et tracasseries, sabottages, carences, pénuries,….tous les malheurs presque, et tout ça est fait sciemment, volontairement, voulu et programmé….pour empêcher la population de communier, se réunir, parler et discuter, débattre, prendre en charge les problèmes, agir ensomble, penser à l’avenir, à la région…..

    • La kabylie souffre des problèmes de sous développement et le totalitarisme regnant du régime fln mis en place aprés 62, la contrubtion du pays kabyle pour le combat librateur du siècl passé(54-62) n´a pas donné les résultats souhaité ni sur le plan economique, ni encore moins sur le plan politique dominé par le système dictatorial le plus obscure au monde!

      Face à ces problème quelque part il y a une solution(KABYLIE/algerie)

    • Les officines du Régime militaire sont derrière…

      …..ces feux de forets, ces flambées des prix, ces kdnappings et rapts, ces accidents suspects, ces pénuries et carences, ces tracasseries et sabottages,

      …..pour empecher les gens de se rassembler, de débattre, discuter, agir ensemble, décider en commun accord….

      comme tous les ans, en été, le smêmes pratique criminelles, voulues et programmées…

      • Le DRS est derrière tous ces crimes, sabotages et tracasseries.

        Il faut le dire, c’est le DRS qui est l’instigateur et le concepteur, le responsable et coupable, la boite-à-idées ( complôtistes et intrigue usés) du Régime militaire et mafieux au pouvoir depuis 1962 : feux de forets et sabotages, rapts et kidnappings, assassinats et massacres, et autres crimes et délits…..

  3. la pauvre kabylie ! elle n´a pas mm pas une hélicopter ou des hélicopters pour éteindre les incendies et servir les eaux du barrage taksbet ?????? Tamurt la pauvre ! On peut la renommer pour quelle puisse changer de cap : Tamland ( Tamurt Land )sera gérer par les Tamlandais ! Irlandais , Hollandais , ………………..ect .

  4. Pour info aujourd’hui 9 août , c’est la journée international des peuples autochtones, comme vous n’en parlez pas sur votre site je me permet de partager ce lien avec vous:

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/08/09/006-journee-internationale-peuples-autochtones.shtml

    Toutes initiative visant à défendre les droits bafoués des peuples autochtones que ce soit d’Afrique, de l’Amerique du nord ou sud, d’Europe, d’Asie…est une bonne initiative.

    • Ton machin c’est pour les tribus papaouetes et companie et pas pour les peuples. On ne parle pas des Corses, Catalans et autres peuples domines mais des tribus de l’Amazonie et autres coins perdus loin du monde civiulises. Ne tombons pas dans le jeu des « anthropoloques  » et ne pas encourager l’amalgame.

  5. c’est aux Kabyles de mettre fin à cette hécatombe environnementale. Si on attend le secours de ce pouvoir criminel, c’est que les Kabyles n’ont rien compris. Prétendre à l’indépendance suppose la mise en place d’un certain nombre de préalables. Votre frère Kabyle.

    • moi je ne vois pas de nature en kabylie , il n y a que des ordures et des bouteilles vides de bière .ces incendies sont provoques généralement par la non education des gens , qui jette des megots et avec des tessons de verres .

  6. Ce problème de patrimoine se posait depuis fort longtemps, pendant que les malins occupaient des terres fertiles, plates avec des ressources hydrauliques importantes, les kabyles occupaient des montagnes hautes, éloignées de toute forme de civilisation. Aujourd’hui on continue de payer les frais de la complaisance et de la naiveté qui est devenue un caractère malheureusement. Entre les forêts qui brûlent et les plaines des hauts plateaux, il y a deux mondes differents. Bonne nuit

  7. Certainement certains feus sont vraiment louches mais la population Kabyle y est aussi responsable car elle ne protege pas par son comportement irresponsable la nature et l’environement. Les ordures sont partout et les megots aussi !

  8. Sand milices dans chaque village, qui rodent et font la surveillance et le reperage d’etrangers, et d’autres pour faire ce qu’il y a, a faire, il n’y aura pas de sortie. Ca couterait moins qu’un paquet de cigarettes bordel !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here