Assassinat du joueur de la JSK : « Ebossé n’a pas été tué sur le terrain »

40
806
Albert Ebossé
Albert Ebossé

KABYLIE (Tamurt) – L’international camerounais Albert Dominique Ebossé Bodjongo Kida, 25 ans, n’a pas été tué sur le terrain, avons-nous confirmé auprès de certains supporters de la JSK. Une vidéo, que vous pouvez [visonner sur Tamurt-Info->http://www.tamurt.info/fr/un-joueur-de-la-jeunesse-sportive-de-kabylie-tue-par-un-supporter,7122.html?lang=fr], prise à la fin de la rencontre d’hier entre la JSK et l’USMA montre clairement que la victime avait quitté le terrain et rentrée dans les vestiaires saine et sauve.

C’est là que le pauvre Ebossé a été probablement tué. « Je suis resté dans la tribune jusqu’à la fin du match et la sortie de tous les joueurs du terrain. Ce n’est qu’à la sortie du stade qu’on a entendu parler de cet assassinat. Il a été visiblement tué dans les vestiaires probablement par les voyous que Hannachi recrute », nous précise un supporter de la JSK qui a assisté à la rencontre d’hier.

Le nom du chef des voyous qui accèdent librement à l’intérieur du stade et aux vestiaires, est un certain Redouane, un gaillard qui a déjà agressé par le passé un joueur de la JSK, Aouedia, suite à un mauvais résultat contre l’ESSétif en 2011, est cité par un certain nombre de supporteurs comme auteur présumé de l’assassinat d’Ebossé «. Ce repris de justice à la tête d’une vingtaine de vouyous de Tizi-Ouzou est payé par Hannachi pour éloigner du stade du premier novembre toute personne qui s’oppose à sa politique. Il empêche même, à la demande de son patron, certains journalistes de couvrir les matchs de la JSK.
On dit que c’est lui qui serait derrière l’assassinat d’Ebossé », nous confie un stadier«.

C’est le moment de restituer le club à ses enfants. Hannachi a fait de la JSK sa propriété privée et un comité de soutien à l’ex président Zeroual puis à l’actuel président A. Bouteflika. On est tous responsable de cette situation car on ne s’est pas levé pour mettre ce corrompu à la porte.

Hannachi a déshonoré la Kabylie ! », a fulminé ce matin un vieux supporter de la JSK « Hannachi aurait appelé certains journalistes pour leur demander d’écrire qu’Ebossyé a été tué par les supporter ce qui est faux comme le montre bien la vidéo. Peut être veut-il juste protéger ses vouyous, car il est lui aussi responsable de ce crime puisque ce sont ses mercenaires », nous confié, sous couvert de l’anonymat, un journaliste d’un quotidien sportif à Tizi-Ouzou.

En effet, aucun suspect n’a été désigné pour le moment et les services de sécurité ne se sont pas manifestés concernant cette affaire. Aucun communiqué ni réaction n’a été faite pour le moment comme si de rien n´était !

Saïd F

40 COMMENTS

  1. Azul,
    Paix à son âme, repose en paix Ebossé.
    Les Kabylesnservices « hanarchie » sont pires que les cafards de syrie.
    Mais comme d’habitude on meurt toujours dans les hôpitaux made in ANEgerie ou les mosquées GUEZAN sont préférées aux hôpitaux modernes.
    En espérant que ces voyous soit punis par la force de dieu.
    Seul un Etat Kabyle garantira le respect, la solidarité.

  2. je tiens a m’associer a la douleur de la famille du talentueux du joueur qui est Albert Ébossé.
    Je suis triste écœuré par cette mauvaise nouvelle.Il est inadmissible que dans une fête de football de rentré vivant et de sortir mort.Dans un pays qui se respect, ces sois disant supporteurs on leur place que dans une réserves d’animaux sauvage.Ou est la sécurité ou vont ils ramasser ces projectiles dans une enceinte sportive?
    OU EST LA J.S.K D’ANTAN Mr le Président HANNACHI….. 20 ANS SA SUFFIT
    En espérant que la justice sois rendu et que se crime ne reste pas impuni pour un joueur qui a Honoré le maillot de la JSK et de ces vrai fan.
    Mes sincères condoléances à sa familles , à ces proches. REPOSE EN PAIX

  3. les supporteurs de la JSK ne ferons jamais une chose pareille. le jour ou on a perdus la final de la coupe d’algerie contre le MCA on s’est tous lever pour applaudir nos joueurs surtout Ebossé. je ne peux pas accepter ses accusations il est sortis du terrain saint et sauf.

    • Avec ce drame c’est fini la JSK et c’est fini surtout a cette bande de HANNACHI qui ont fait de la JSK un club de voyous et surtout detruit ce symbole qui unissait jadis tous les kabyles.QU’ils s’en aillent tous.
      Et aussi je dirais Beau palmarès pour Hannachi Magouille ,bricolage incompétence,et surtout un DRAME .Bravo et au diable.

      • Mort d’Albert Ebossé : assassins !
        Mots clés : Assassinat, JSK, Joueur, Supporters, Ebossé, Camerounais

        Par Le Matin | 24/08/2014 19:29:00 | 7170 lecture(s) | Réactions (8)
        Albert Ebossé, vingt-cinq ans, avant- centre de la JSK, meilleur buteur du championnat de l’exercice 2013-2014, beau gosse, enthousiaste, jouissif même vient d’être assassiné.

        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Le crime a été commis dans un stade sous les yeux d’une vingtaine de milliers d’âmes. Un peuple ! Une ville ! Ebossé qui venait de marquer un but a concédé une défaite contre l’USMA.

        Quoi de plus normal qu’un match perdu en football ? Le foot est un jeu. Un stade n’est pas une arène où s’affrontent des gladiateurs. Albert était un avant-centre, pas un esclave.

        Pourquoi l’a-t-on tué ? Qui l’a tué ?

        Jamais, nous ne pourrons trouver les mots pour expliquer les ravages commis par le déséquilibré qui a perpétré l’ignoble acte qui a coûté la vie à Ebossé. Un grand joueur, un jeune homme qui était sur le point de devenir un lion indomptable. Qui allait représenter l’Afrique, ce continent si tourmenté…

        Que s’est-il passé dans la tête de celui qui l’a tué? Peut-il s’imaginer ce fou; l’ampleur des dégâts qu’il a commis aujourd’hui? En Algérie; Au Cameroun; en Afrique, dans le monde?

        Sait-il combien d’hectolitres de larmes, il a fait couler ?

        A-t-il bien dormi, bien mangé, hier soir ? La bêtise n’a pas de frontières, n’a pas de de limites; bien sûr.

        Le fou, le criminel qui a tué Ebossé ne doit pas être conscient du fait qu’il a mis le football algérien; le sport algérien, l’Algérie à terre.

        Tous les exploits réalisés par l’équipe nationale au Brésil sont, désormais, vains. Tous les efforts consentis par la fédération et la ligue de football sont à terre!

        Surtout; tout ce qu’a fait la JSK, Mohamed Chérif Hannachi; tout ce cœur qui tente de résister face à l’incurie générale est mis à genoux.

        On n’a pas le droit de tuer dans les stades. L’issue d’un match est toujours aléatoire. On joue. On gagne. On perd. On fait la fête. Le foot est un jeu de ballon, les stades ne sont pas des arènes faites pour les joutes politiques. Le combat pour les libertés démocratiques se mène dans la rue. Dans les livres.

        Avec le peuple camerounais, je pleure, aujourd’hui, la mort d’Albert Ebossé. Avec la JSK que j’aime et respecte, avec toute la famille du football algérien, j’exprime ma honte.

        A Mohamed Raouraoua, à messieurs Hannachi, Kerbadj et Gourcuff, je demande, en hommage à Albert, ce magnifique jeune qui nous a aimés et qui nous faisait confiance de suspendre immédiatement toute compétition de football, notamment le championnat professionnel de ligue « une ». Il ne sert plus à rien de se mentir. Ce peuple ne mérite pas les réjouissances.

        Il doit s’étaler sur un divan de psychiâtre.

        Meziane Ourad

    • Ébossé paix a son ame, est tombé dans le tunnel apres avoir recu un projectile sur la tete venant des tribunes occupées par tes freres kabyles.D’ailleurs ali Rial etait derriere lui quand il l’a vu tomber.
      Arretez de verser votre venin sur Hannachi.

  4. Avant tout j’exprime ma profonde tristesse suite a ce douloureux évènement et notre solidarité avec la famille du défunt .Sauf que .la vérité. doit être éclaté car selon la vidéo le joueur a bien integré le couloir couvert menant au vestiaires saint et sauf. Le drame donc s’est produit dans l’enceinte des vestiaires loin des supporteurs de la JSK,Et si cela est confirmé, il ne peut être mis que sur le dos de Bouteflika sachant que depuis sa venue de son périple lointains, il n’as pas cesser d travailler avec les mercenaires a la tête du club a l’image de Hannachi, Tout le monde sais que ce dernier a recruté des voyou pour se maintenir a la tète de la JSK.Et la majorité des ces voyous ont carte blanche car c’est eux qui assurent l’animation des compagne électorale .
    je ne voudrais pas avancé trop mais le temps finira par apporter des éclaircissements .Et si ceste le cas descendons dans la rue pour dénoncer Bouteflika qui a saboter la Jsk avec son groupe de KDS . .

  5. oui la video a montrer que ebossé est belle et bien sortie du terrain. ce joueur n’est pas seul certainement d’autres joueurs et responsables sont présent,ils doivent témoigner, hannachi est complice c’est lui qui doit être juger , il connais certainement l’assassin. les kabyles ouvrés vos yeux . tout est claire

  6. Franchement mes amis je voudrai intervenir concernant cette histoire sur la mort d’Ebossé athirhem rebbi, j’étais au stade hier, toutes ces versions données par la presse, Facebook etc…..tout ça me choque à un point inimaginable tellement c’est utopique et irréel l’enchaînement de tous ces événements sur la télé me rendent fou surtout pour avoir était au stade du début jusqu’à la fin du match jusqu’à même la rentrée de tous les joueurs dans le tunnel . premièrement ils ont dis qu’il a reçu un projectile dans la tête et cela avant de rentrer dans le tunnel. Bon on suivant cette piste je voudrai dire que nous avons applaudi Ebossé pendant tout son parcours vers le tunnel il était debout, serein, calme jusqu’a son entrée, il a répondu par une salutation en tapant des mains; donc durant ce parcours si le choc était si violant par ce projectile; il aurai du au moins avoir une réaction tenir sa tête ou son cou puisque ils ont dit(la presse) que c’était son cou, enfin d’autres disent que c’est aussi à la main je vous confirme une chose mes amis certes il y’avait une ou 2 pierre qui traînaient mais Albert n’as pas était touché, il était juste derrière Rial il est entré le plus normalement du monde au tunnel.Après ils ont dis qu’il est tombée juste après son entrée au tunnel …. juste pour info après que Ebossé est entré pendant 5 minute au moins personne n’est entré derrière lui bizarre! Et puis l’énigme c’est l’ambulance elle n’est pas venu transporter personne pendant une une demi-heure au moins après l’entrée d’Albert rebbi yerehmou puisque un supporteur était transporté par urgence à cause d’un évanouissement en ce moment même, ce qui me laisse poser la question: quand il a été exactement transféré par l’ambulance à l’hôpital ? Or l’heure du décès lancée par le médecin 21 heure 30 était fausse en comptant le temps de la fin du match de 21 heure ajoutant le temps qu’avaient consumer les joueurs pr quitter le terrain plus le temps de l’incident présumé sa gestion franchement c’est flou, après si vraiment Ebossé est tombé à l’entrée du tunnel; juste après un joueur remplacent est entré après lui etc les derniers c’étaient Delhoum et enfin Belamri après c’était L3ourfi qui a été longtemps applaudit lui aussi tout ces gens après les 5 minutes il ont pu au moins le trouver allongé sur la terre et créer un état d’urgence est le plus étonnant c’est que tout le monde est entré sans qu’il y’est informations ou un bruit sur au moins une blessure d’Ebossé un calme étrange quoi?
    alors qu’a la télé ils ont déjà commencé à annoncer l’info incroyable on était au stade ont a rien entendu au moins une blessure quoi? lorsqu’on est sorti du stade par la porte du milieu on est resté au moins une heure puisque que le chemin de la Beta était fermé pour assurer la sécurité des supporteurs visiteurs dîtes-moi y’a la télé à « Tizi » aussi pourtant on a rien entendu entre supporteurs sur l’incident pendant une heure ont a été bloqué par les forces de l’ordre ont étaient contrains d’aller par « Krim belkacem » on passant par CHU(hôpital) de « Tizi » aucune trace de panique ou d’urgence dans les lieux de l’hôpital il était presque 22 heure 30 aucun signe de blessure ou d’incident mortel ont étaient monté dans le bus vers 22h 45 on était tjr près du stade de l’autre coté aucun écho sur un incident ou une mort tout cela me semble bizarre… l’info nous ont l’a eu vers 23h 30 à peu près en arrivant à la maison vers 00h 35 je regarde sur internet et je trouve une vidéo qui me choque Ebossé dans un « kfen blanc » cette védio était prise dans le stade je crois comment à t’ont trouvé un « kfen » aussi rapidement appart si ce n’est à l’hôpital que cette vidéo à été prise, mais la terre était bien celle du vestiaire incroyable on lui a préparer un « kfen » !! et puis normalement il doit passer par une autopsie avant… après j’ai aussi vu le lendemain pleine de versions parmi elles une vidéo qui montre une petite pierre qui vient du stade et non pas des tribune pour entrer avec Ebossé au tunnel franchement la trajectoire de cette présumée pierre est bizzare aussi (image prise par el nahhar) et puis toutes les déclarations et les versions des médecins ça parle d’une crise cardiaque des-fois et d’une seule blessure d’autres fois, d’une double blessure aussi des versions qui selon moi ne servent qu’a semer le doute cela me rappel des mauvais souvenirs….rebbi yerehmek ya Ebossé est la vérité sur ta mort on la connaîtra jamais!

    • Ce lâche et ignoble assassinat, porte indéniablement la marque et la signature du criminel et maléfique diabolique pouvoir d’Alger.

      • Mort d’Albert Ebossé : assassins !
        Mots clés : Assassinat, JSK, Joueur, Supporters, Ebossé, Camerounais

        Par Le Matin | 24/08/2014 19:29:00 | 7170 lecture(s) | Réactions (8)
        Albert Ebossé, vingt-cinq ans, avant- centre de la JSK, meilleur buteur du championnat de l’exercice 2013-2014, beau gosse, enthousiaste, jouissif même vient d’être assassiné.

        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Le crime a été commis dans un stade sous les yeux d’une vingtaine de milliers d’âmes. Un peuple ! Une ville ! Ebossé qui venait de marquer un but a concédé une défaite contre l’USMA.

        Quoi de plus normal qu’un match perdu en football ? Le foot est un jeu. Un stade n’est pas une arène où s’affrontent des gladiateurs. Albert était un avant-centre, pas un esclave.

        Pourquoi l’a-t-on tué ? Qui l’a tué ?

        Jamais, nous ne pourrons trouver les mots pour expliquer les ravages commis par le déséquilibré qui a perpétré l’ignoble acte qui a coûté la vie à Ebossé. Un grand joueur, un jeune homme qui était sur le point de devenir un lion indomptable. Qui allait représenter l’Afrique, ce continent si tourmenté…

        Que s’est-il passé dans la tête de celui qui l’a tué? Peut-il s’imaginer ce fou; l’ampleur des dégâts qu’il a commis aujourd’hui? En Algérie; Au Cameroun; en Afrique, dans le monde?

        Sait-il combien d’hectolitres de larmes, il a fait couler ?

        A-t-il bien dormi, bien mangé, hier soir ? La bêtise n’a pas de frontières, n’a pas de de limites; bien sûr.

        Le fou, le criminel qui a tué Ebossé ne doit pas être conscient du fait qu’il a mis le football algérien; le sport algérien, l’Algérie à terre.

        Tous les exploits réalisés par l’équipe nationale au Brésil sont, désormais, vains. Tous les efforts consentis par la fédération et la ligue de football sont à terre!

        Surtout; tout ce qu’a fait la JSK, Mohamed Chérif Hannachi; tout ce cœur qui tente de résister face à l’incurie générale est mis à genoux.

        On n’a pas le droit de tuer dans les stades. L’issue d’un match est toujours aléatoire. On joue. On gagne. On perd. On fait la fête. Le foot est un jeu de ballon, les stades ne sont pas des arènes faites pour les joutes politiques. Le combat pour les libertés démocratiques se mène dans la rue. Dans les livres.

        Avec le peuple camerounais, je pleure, aujourd’hui, la mort d’Albert Ebossé. Avec la JSK que j’aime et respecte, avec toute la famille du football algérien, j’exprime ma honte.

        A Mohamed Raouraoua, à messieurs Hannachi, Kerbadj et Gourcuff, je demande, en hommage à Albert, ce magnifique jeune qui nous a aimés et qui nous faisait confiance de suspendre immédiatement toute compétition de football, notamment le championnat professionnel de ligue « une ». Il ne sert plus à rien de se mentir. Ce peuple ne mérite pas les réjouissances.

        Il doit s’étaler sur un divan de psychiâtre.

        Meziane Ourad

      • Mort d’Albert Ebossé : assassins !
        Mots clés : Assassinat, JSK, Joueur, Supporters, Ebossé, Camerounais

        Par Le Matin | 24/08/2014 19:29:00 | 7170 lecture(s) | Réactions (8)
        Albert Ebossé, vingt-cinq ans, avant- centre de la JSK, meilleur buteur du championnat de l’exercice 2013-2014, beau gosse, enthousiaste, jouissif même vient d’être assassiné.

        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
        Le crime a été commis dans un stade sous les yeux d’une vingtaine de milliers d’âmes. Un peuple ! Une ville ! Ebossé qui venait de marquer un but a concédé une défaite contre l’USMA.

        Quoi de plus normal qu’un match perdu en football ? Le foot est un jeu. Un stade n’est pas une arène où s’affrontent des gladiateurs. Albert était un avant-centre, pas un esclave.

        Pourquoi l’a-t-on tué ? Qui l’a tué ?

        Jamais, nous ne pourrons trouver les mots pour expliquer les ravages commis par le déséquilibré qui a perpétré l’ignoble acte qui a coûté la vie à Ebossé. Un grand joueur, un jeune homme qui était sur le point de devenir un lion indomptable. Qui allait représenter l’Afrique, ce continent si tourmenté…

        Que s’est-il passé dans la tête de celui qui l’a tué? Peut-il s’imaginer ce fou; l’ampleur des dégâts qu’il a commis aujourd’hui? En Algérie; Au Cameroun; en Afrique, dans le monde?

        Sait-il combien d’hectolitres de larmes, il a fait couler ?

        A-t-il bien dormi, bien mangé, hier soir ? La bêtise n’a pas de frontières, n’a pas de de limites; bien sûr.

        Le fou, le criminel qui a tué Ebossé ne doit pas être conscient du fait qu’il a mis le football algérien; le sport algérien, l’Algérie à terre.

        Tous les exploits réalisés par l’équipe nationale au Brésil sont, désormais, vains. Tous les efforts consentis par la fédération et la ligue de football sont à terre!

        Surtout; tout ce qu’a fait la JSK, Mohamed Chérif Hannachi; tout ce cœur qui tente de résister face à l’incurie générale est mis à genoux.

        On n’a pas le droit de tuer dans les stades. L’issue d’un match est toujours aléatoire. On joue. On gagne. On perd. On fait la fête. Le foot est un jeu de ballon, les stades ne sont pas des arènes faites pour les joutes politiques. Le combat pour les libertés démocratiques se mène dans la rue. Dans les livres.

        Avec le peuple camerounais, je pleure, aujourd’hui, la mort d’Albert Ebossé. Avec la JSK que j’aime et respecte, avec toute la famille du football algérien, j’exprime ma honte.

        A Mohamed Raouraoua, à messieurs Hannachi, Kerbadj et Gourcuff, je demande, en hommage à Albert, ce magnifique jeune qui nous a aimés et qui nous faisait confiance de suspendre immédiatement toute compétition de football, notamment le championnat professionnel de ligue « une ». Il ne sert plus à rien de se mentir. Ce peuple ne mérite pas les réjouissances.

        Il doit s’étaler sur un divan de psychiâtre.

        Meziane Ourad

    • merci pour ton témoignage,on y decéle de la sincérité,de la vérité qui éclatera peut-étre un jour

    • Moi personnellement je ne crois pas à la thèse du projectil, en analysant les decisions prises par l’etat algerien d’interdire aux kabyles d’entrer aux stades, on peut donc se poser la question est ce que ça un rapport avec les banderoles affichées aux stades ou on peut lire « sans la kabylie vous ne serez pas libre », on a vu la tele algerienne s’empresser de couper completement l’antenne. Je crois a chaque jour qui passe le pouvoir veut batarizer la region. Mais on sera jamais dupe deux fois. Il est temps de prendre le destin entre les mains, ce n’est pas un pouvoir aux origines batards de nous gouverner.

  7. Paix à son âme et sincères condoléances aux siens tout d’abord..
    Si ce journaliste dit vrai, c’est extrêmement grave..Mais c’est par oui-dire..
    Comment,ce joueur peut-il rester SEUL dans les vestiaires ou ailleurs ,lors des matchs??
    Personne ne l’a vu se « faire tuer » ..Personne n’a vu des gens sortir tardivement !!!
    Tant de questions et de zones d’ombre.. Un malaise peut-être …
    Je ne pensais vraiment pas que dans un pays de footeux-ses comme l’Algérie, un drame pareil puisse arriver ..
    On aime trop le foot depuis longtemps pour ternir tout un pays..
    Que Vérité soit révélée

  8. SI quelqu’un dispose de preuves attestant que M. Ebossé est rentré sain et sauf dans le tunnel menant aux vestiaires, il faut les exhiber de suite.

    Car une telle preuve – très vraisemblable – va démontrer une fois pour toutes le plan criminel tous azimuts antikabyle concocté par le pouvoir et mis en oeuvre par les KDS dont le chef de file à Tizi Ouzou est un certain Hanachi qui dispose d’une petite armée de voyous pour asseoir sa domination sur la ville et sur la JSK.

    • Mort d’Albert Ebossé : assassins !
      Mots clés : Assassinat, JSK, Joueur, Supporters, Ebossé, Camerounais

      Par Le Matin | 24/08/2014 19:29:00 | 7170 lecture(s) | Réactions (8)
      Albert Ebossé, vingt-cinq ans, avant- centre de la JSK, meilleur buteur du championnat de l’exercice 2013-2014, beau gosse, enthousiaste, jouissif même vient d’être assassiné.

      Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
      Albert Ebossé tué par un supporter à Tizi-Ouzou
      Le crime a été commis dans un stade sous les yeux d’une vingtaine de milliers d’âmes. Un peuple ! Une ville ! Ebossé qui venait de marquer un but a concédé une défaite contre l’USMA.

      Quoi de plus normal qu’un match perdu en football ? Le foot est un jeu. Un stade n’est pas une arène où s’affrontent des gladiateurs. Albert était un avant-centre, pas un esclave.

      Pourquoi l’a-t-on tué ? Qui l’a tué ?

      Jamais, nous ne pourrons trouver les mots pour expliquer les ravages commis par le déséquilibré qui a perpétré l’ignoble acte qui a coûté la vie à Ebossé. Un grand joueur, un jeune homme qui était sur le point de devenir un lion indomptable. Qui allait représenter l’Afrique, ce continent si tourmenté…

      Que s’est-il passé dans la tête de celui qui l’a tué? Peut-il s’imaginer ce fou; l’ampleur des dégâts qu’il a commis aujourd’hui? En Algérie; Au Cameroun; en Afrique, dans le monde?

      Sait-il combien d’hectolitres de larmes, il a fait couler ?

      A-t-il bien dormi, bien mangé, hier soir ? La bêtise n’a pas de frontières, n’a pas de de limites; bien sûr.

      Le fou, le criminel qui a tué Ebossé ne doit pas être conscient du fait qu’il a mis le football algérien; le sport algérien, l’Algérie à terre.

      Tous les exploits réalisés par l’équipe nationale au Brésil sont, désormais, vains. Tous les efforts consentis par la fédération et la ligue de football sont à terre!

      Surtout; tout ce qu’a fait la JSK, Mohamed Chérif Hannachi; tout ce cœur qui tente de résister face à l’incurie générale est mis à genoux.

      On n’a pas le droit de tuer dans les stades. L’issue d’un match est toujours aléatoire. On joue. On gagne. On perd. On fait la fête. Le foot est un jeu de ballon, les stades ne sont pas des arènes faites pour les joutes politiques. Le combat pour les libertés démocratiques se mène dans la rue. Dans les livres.

      Avec le peuple camerounais, je pleure, aujourd’hui, la mort d’Albert Ebossé. Avec la JSK que j’aime et respecte, avec toute la famille du football algérien, j’exprime ma honte.

      A Mohamed Raouraoua, à messieurs Hannachi, Kerbadj et Gourcuff, je demande, en hommage à Albert, ce magnifique jeune qui nous a aimés et qui nous faisait confiance de suspendre immédiatement toute compétition de football, notamment le championnat professionnel de ligue « une ». Il ne sert plus à rien de se mentir. Ce peuple ne mérite pas les réjouissances.

      Il doit s’étaler sur un divan de psychiâtre.

      Meziane Ourad

  9. La vidéo You Tube ci-jointe confirme les thèses de cet article. Iboussi – La mort de joueur JS Kabylie – décès du Camerounais Albert Ebossé ..

    Ce qui frappe tout de suite dans cette vidéo : Feu Ebossé sur une civière avec juste la tête qui dépasse. Est-il mort à cette minute ? Est-il évanoui ? Une chose est sûre un bandage sur la tête bien opportun et surtout le drap ou le linceul qui entoure soigneusement la gorge du joueur. Rien ne semble montrer des soins fait dans l’urgence et la panique la plus totale d’un pareil moment. Le fait même de montrer le joueur somme comme une mise en scène et une volonté de justifier quelque chose.
    Nombre de joueurs ont été blessés lors de match, ils ont été transférés dans l’urgence à l’hôpital sans présence de caméra sans exhiber le joueur comme sur cette malheureuse vidéo.

    C’est vraiment fait pour salir la Kabylie.

    • La kabylie n’est pas pourri mais bien sale depuis qu’on a politise la jsken 1973 et on construit l’Université et détruit le centre ville de tizi,je ne reconnai plus ma ville d’enfance

  10. Toutes mes condoléances à sa famille et adhirham rabbi le défunt joueur. Je n’ai pas vu le match et je n’ai pas suivi les événements. Mais selon tout ce que j’ai lu dans les différents commentaires,une chose est sûre,si les responsables veulent vraiment faire taire toutes ces hypothèses parfois logiques et d’autres dignent de science fiction,ils devront vraiment dire la vérité,mener un enquête et surtout rendre justice.Sinon, je pense qu’avec cet événement,la JSK sera cassée pour toujours.Un climat de peur et de manque de confiance handicapera lourdement le club. Quant à hennachi,il court à sa propre perte.

  11. Tout d’abord toute ma compassion et mes condoléances attristée à la famille du défunt.
    La vérité on ne la connaîtra jamais, parce qu’il n y a aucune autopsie sur les circonstances
    qui ont causé la mort du pauvre joueur et qu’elle version va-t’on donner à son pays d’origine et à sa famille.
    Enfin monsieur Hannachi qu’est ce que vous attendez pour partir et laisser la place.
    Franchement vous n’avez plus rien à faire, la meilleure solution pour vous c’est de quitter
    la maison que vous avez demoli.
    Ruh à Muhend Ruh JSK n’a plus besoin de toi.

  12. athirham rebi j’en est encore la gorge noué ! la vérité est autre que celle dite dans les médias je crois qu’il ya qu’un seul fautif et c la sécurité de merde basta moi g t o stade yavé un tout jeune supporter qui est tombé en tremblent a cause d’une crise d’Estrie après la défaite tout le stade appelé au secours a la sécurité aux pompiers mèm les stadiers pour l’évacuer avant qu’il perde la vie ! mais rien de rien ! comme si c t un chien a3lakhaterche c un villageoi et zawali wahèd ma3la balou bih on valorise les hommes par leurs bourses dans notre blèd donc ya pas de koi en faire des tonnes pour ce gamin et âpres si il meurt sa va etre dans l’anonymat ki halèt èl fa9ir comme les deux suporters de l’USMA au 5 juillet mais nonnnnn !! jamais de la vie un kabyle va accepter cela c donc les supporters qui l’on porter immédiatement jusqu’au CRS qui se trouvé dans les gradins mais il voulais pas encore une foi l’évacuer khalawèh yèt3adèb fi le stade rebi 3alèm wida rahou en vie mais j’en suis pessimiste vue son etat ;inchalah bark ènkoune ghalèt et c de la que tout a commencer èbdaw les suporters a se rebellé contre les force de l’ordre par des tirs avec des projectiles (qui ne devais pas se trouver dans les tribunes) pour rendre justice a cette non assistance de cette enfant en danger impuissant ; ils tiraient 3la les gens protéger ceux qui touche et valent des milliards mais loin de visé jsk et ebossé je pense ! persuadé mèm ya pas un kabyle qui voudra du mâle a la jsk allah yerahmou la kabylie ne laissera jamais sa famille seule j’en suis certain mèm si on pourra jamais rendre le papa aux enfants ! j’espère que la famille de la jsk aidera ses enfant a avoir une vie digne comme il aurai souhaité le martyre ebossé tué sous l’emblème berber

  13. moi je dirai selon les témoignages recueillis et les vidéos visionnées que ebosse a été touché par un projectile alors qu’il était sur le terrai mais vu qu’il avait du sang chaud , il n’a pas réalisé l’ampleur du coup reçu , alors que lui déjà pissait de sang à l’intérieur (hémorragie interne) ce n’est qu’à l’intérieur du tunnel que le drame a eu lieu ,là c’était trop tard pour le sauver.

    • AFRIQUE LEVE TOI
      AFRIQUE LEVE TOI
      TES ENFANTS SE BATTENT
      TES ENFANTS SE TUENT POUR UN SPORT

      DEVRIONS NOUS NOUS HAIR ?
      OU DEVRIONS NOUS NOUS SERRES LES COUDES
      AFIN QUE DU BALLON NOUS PARLONS UNICITE
      AFIN QUE DU BALLON NOUS PARLONS COMPLICITE

      SI CE SPORT EST PORTEUR DE VALEURS NOBLES
      SI CE SPORT EST PORTEUR DE VALEURS PROBES
      SI CE SPORT EST PORTEUIRS DE VALEURS SOBRES
      ALORS JAMAIS PLUS NOUS NE DEVONS VOIR CA

      L AFRIQUE EST EN DEUIL SES ENFANTS SE MEURENT

      *******************************************************************************************************
      Encore une fois on vient de tuer LOUNESS MATOUB
      qui disait << Fais en sorte que tout ce que tu fais puisse être érigé en loi universelle. Ne crains pas de te sacrifier pour soutenir une vérité. Sois le héros d’une noble…>>

      • Quand on voit des responsables de la culture dans certaines Wilayas, des partis politiques … font appel a des voyous pour semer de trouble, pour organiser des éventements ou pour mener une compagne électorale, c’est normal qu’on doit s’attendre a ce résultat. c’est l’abrutissement de la société pur & simple. ébossé est une victime parmi tant d’autres. juste il y a celles qui sont mortes et celles sont encore en vie.
        Vraimnet rien ne marche en Algérie. plus de 800 milliards de DOLLARS de dépenses depuis le venue de BOUTEF et les les pauvres algériens réclament encore de l’eau dans les robinets. C’est grave ça. il n y a pas de volonté de changement. On parle de mise en place des nouvelles technologies dans les stades pour des fins de sécurité ! TOZZZZZZ ! mazalna FLA 1Mega TA3 le mensonge !. yaw mazalna b3aaaad

    • @I azzedine
      Pouvez-vous nous donner les liens de ces vidéos dont vous prétendez avoir visionné , et qui nous montrent les projectiles qui auraient été lancé depuis les gradins du stade sur le pauvre ebosse ?Et pouvez-vous aussi nous citer les noms de ces joueurs qui auraient témoigné et confirmé la version officielle de la propagande Algérienne,concernant l’assassinat du regretté ebosse?Alors que toutes les vidéos de la fin de la rencontre qui circulent sur le net contredisent sèchement la version officielle du pouvoir Algérien et de ses médias. Puisque vous prétendez disposer de « preuves » qui corrobore à la version officielle relatée par les médias du pouvoir criminel et diabolique d’Alger,donc monsieur l’envoyé du DRS il faut prouver ce qu’on avance !

  14. quelques parts ,ces suporteurs de la jshanachi qui s etee declarer ouvertement pour llarabo islamisme de letat coloniale froco algerie ont une part de complicite sur ce malheur par le fait dd yavoir etees pour suporter une equipe qui pretend par le nom represente les kabyle.

  15. c’est des commentaire inutile; si tu as des comptes a régler avec hannachi la c ton problème. si non ne raconte pas n’importe quoi. svp arrêtez de tournez au rond?

  16. Au gestionnaires du site tamurt ,l’article( Ebossé n,a pas été tué sur le terrain) doit rester a la une le temps qu’il faut jusqu’à ce que tous les kabyles sachent répondre a la hauteur du complot ourdie du régime .
    L’article est déjà très lu mais il doit être relaté a travers tous les moyens que nous avons a notre porté.

    Par ailleurs, de ma part ,j’appellerai la diaspora au canada a sortir devant le consulat algérien pour dénoncer ses œuvres ignobles et exiger la vérité.

    Toute personne qui se sente blessée et outrée par ses manœuvres diaboliques qu.il repond a cet appel.

    • maintenant apres que le monde entier ,sache que c est un crime normalement cette fois ci ont pourra bien devoiller les crimes commis par le regime mafieux d alger depuis 1962 ,ils ont préparer le cout avec la complicité des kds ils ont peurs de la JSK cette année surtout apres qu ils ont constater un drapeau amazigh geant dans la tribune le jour du match alors pour la suspention de la jsk ils ont choisis le malheureu Ebossé puisque c est un jeueur connus pour avoir l apuis des autres mais ils ont mal calculer tout va retourner contre eux vous allez voir dans les jours avenir , la vertion juste et credible le jeueur il a eté egorger a l interieur du tunel par un groupe de flic venus d alger toutes les vedeo sont la quelques une ont été evoyer a L ONU;a la CAF;et la FIFAje dirais a hanachi et ses complices preparez vous a dire la véritée avant que ce soit trop tard thanmirth

      • NOUS SOMMES TOUS DES VOYOUS LE NOMBRE DE PIERRES JETÉS PAR LES SUPPORTEURS DÉPASSE TOUTE LOGIQUE
        C EST LE FANATISME DES SUPPORTEURS QUI A TUE EBOSSE

  17. nimport koi c moi redouane de koi vs parlè pour koi voulè vs me salire je sui un homme de bonne famille et bien edukè jaime le jsk et mon identitè je peut pas fair sa efasè cette publications svp vs ts trempè je vs pardonerè jamais

  18. Vous avez entièrement raison!!!!!!

    Pour tuer un kabyle, pour le casser ou le salir, pour le diaboliser en général, il n’y a pas mieux qu’un kabyle aveugle, haineux et surtout stupide « jaih » pour une telle mission.. Maintenant, vous accusez Mr. Hannachi d’avoir commandité le meurtre du Feu Albert, lui qui le considérait comme son fils.. Il faut etre un kabyle aveugle, haineux et trop stupide pour digérer une pareille histoire.. Pauvre kabylie qui vous a enfanté..

    • Moi personnellement je ne crois pas à la thèse du projectil, en analysant les decisions prises par l’etat algerien d’interdire aux kabyles d’entrer aux stades, on peut donc se poser la question est ce que ça un rapport avec les banderoles affichées aux stades ou on peut lire « sans la kabylie vous ne serez pas libre », on a vu la tele algerienne s’empresser de couper completement l’antenne. Je crois a chaque jour qui passe le pouvoir veut batarizer la region. Mais on sera jamais dupe deux fois. Il est temps de prendre le destin entre les mains, ce n’est pas un pouvoir aux origines batards de nous gouverner.

  19. Moi personnellement je ne crois pas à la thèse du projectile, en analysant les décisions prises par l’état algérien d’interdire aux kabyles d’entrer aux stades, on peut donc se poser la question est ce que ça un rapport avec les banderoles affichées aux stades ou on peut lire « sans la kabylie vous ne serez pas libre », on a vu la tele algérienne s’empresser de couper complètement l’antenne. Mais on sera jamais dupe deux fois. Il est temps de prendre le destin entre les mains, ce n’est pas un pouvoir aux origines batards de nous gouverner.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here