Drame au stade du Premier Novembre de Tizi-Ouzou : Le joueur canaris Ebossé trouve la mort après le match JSK-USMA

7
182
Albert Ebossé
Albert Ebossé

TIZI WEZZU (Tamurt) – En effet, l’avant-centre canari, Ebossé, à peine 25 ans, de nationalité camerounaise, a trouvé la mort après avoir apparemment reçu un projectile sur la tête. Notons d’emblée que, si cette thèse se confirmait, l’auteur de l’homicide, qui de toute vraisemblance est involontaire, serait un supporter hooligan de la JSK. Cette conjecture repose sur le fait que ce sont les supporters houligans de la JSK qui ont bombardé le terrain après que l’arbitre ait sifflé la fin du match avec un résultat de deux buts à un au profit du club usmite.

Frustrés par la défaite de leur club, les supporters fous de la JSK ont décidé de prendre la direction des opérations à leur manière. La « pluie » de jets de pierre, de bouteille et autres objets durs et tranchants a sans doute ciblé les joueurs du club visiteur. De toute manière, il importe peu de savoir qui a été ciblé par cette furie. Le résultat est là : un homme en serait mort.

Ebossé, le joueur camerounais a laissé derrière lui une veuve et un orphelin, pas plus grand que deux pommes. Ce drame du stade du Premier Novembre I954 est venu nous rappeler, encore une fois, le désastre de la politique du pouvoir arabo-islamiste d’Alger à l’endroit de la Kabylie. Il suffit pour une personne d’appartenir au monde de la voyouterie et de la racaille pour se faire une place au soleil en Kabylie, et ce, grâce à l’appui d’Alger.

Contacté par Tamurt.info pour connaître sa réaction suite à ce drame, le président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Bouaziz Aït-Chebib, a déclaré que «cette violence régnant au sein de la JSK, club phare et de référence de la Kabylie, est le résultat de la voyoucratisation menée par les relais locaux du pouvoir, eux-mêmes nourris et entretenus par le pouvoir d’Alger ». « Il est urgent et vital, poursuit le premier responsable du MAK, que le peuple kabyle se mobilise pour se réapproprier la JSK, club qui a été de tout temps son porte-voix ».
Par ailleurs, Bouaziz Aït-Chebib dit présenter en son nom et au nom de la toute la famille du MAK ses condoléances les plus attristées pour la famille d’Ebossé et présente l’amitié de la Kabylie au peuple camerounais.

Enfin, notre interlocuteur affirme que « nous exigeons que toute la lumière soit faite sur ce terrible drame qui a endeuillé toute la famille sportive du monde entier et qu’il soit enfin mis fin aux agissements des relais locaux du pouvoir en Kabylie et le système oligarchique régnant depuis longtemps à la JSK ».
Nous y reviendrons

Saïd Tissegouine pour Tamurt

7 COMMENTS

  1. La video sur votre site clairement montre que Ebosse est rentre dans le tunnel sans se tenir la tete. Quelqu’un qui aurait recu une pierre sur la tete se serait affaise sur le terrain. Un peu de bon sense.
    Les gens qui sont derriere cette propagande ont oublies de quoi est capable une video: montrer la verite. Chercher ailleurs qui a tue ce joueur. Mes condoleances a sa famille.

  2. La  »sale guerre » du pouvoir contre la Kabylie n’épargne pas la JSK
    Les sanctions sont tombées avant même l’ouverture d’une pseudo enquête et le rapport d’autopsie
    Alors qu’une source du CHU de Tizi Wezu atteste qu’Ebossi est décédé suite à une crise cardiaque, qui veut mettre la Kabylie terre des luttes et de solidarité avec les peuples amazighs à sang et à feu?
    – La JSK jouera le Reste des matchs de la Saison hors Tizi Wezu et à huis clos !
    – 3 points en moins pour la JSK
    -Disqualifiée de la Ligue des champions
    -Disqualifiée de la Coupe d’Algérie
    -Une grosse amende !
    En aucune image ni vidéo qui montre la blessure du joueur au crane ni même le sang et les projectiles par terre.
    -Ses vêtements étaient-ils tachés de sang.
    -La vidéo le montre entouré de ses camarades qui n’ont pas été touché, il faut être un tireur des lites pour le viser directement malgré leur protection par les casques bleus

  3. Tout les monde a trouvé son compte dans cette Algérie meurtrie y compris les séparatistes opportuniste du MAK. Je m’incline par contre devant la mémoire de ce joueur enlevé à la vie à la fleure d’âge par des voyous. Mes condoléances à sa famille et tous ses proches.

  4. les images des vidéos visionnées montrent clairement que le joueur n’a pas été atteint par un projectile ordinaire (pierre, bouteille ou autres objets) tiré des tribunes sauf si cet objet est téléguidé! Non je dénonce une machination ‘ grotesque  » contre la Kabylie et le peuple Kabyle. Pour moi, le fait que le cercueil du joueur soit couvert par le drapeau Amazigh est un signe fort, sachant que Monsieur Hannachi est algérianiste. Le régime d’alger est diabolique et il veut en finir avec la Kabylie; j’accuse alger d’être derrière ce coup! A l’occasion, je dirais à Mr Courbis de se taire, car l’histoire du robinet ne tient pas la route, ce n’est qu’un scénario pour appuyer la thèse d’alger selon laquelle le peuple Kabyle est raciste, mauvais etc. je vous accuse de connivence avec le régime criminel d’alger Mr Courbis! La Kabylie vaincra, vive le GPK/MAK. Votre frère Kabyle.

  5. En lisant le soir d’algerie la question à été posée par le drs .faut il a votre avis fermé définitivement le stade du 1 novembre de tiziouzou. Alors a mes frères la mort debossé et de maître la kabylie dans l’oublie ………..
    Le malg est derrière nous…………………jusqu’à quand?

  6. Meme si cela ne changera rien au sort de ce bon Kabyle, car faut-il y etre ne’, ou d’une fausse nationalite’ algerienne pour etre Kabyle? Non !

    Ebosse’ etait et le restera plus Kabyle que des milliers de Kabyles de Service du regime algerien, qui seme la pagaille et la terreur en Kabyle avec l’impunite’ a ses relais arabo-islamistes, qui ne sont rien d’autres que des milices criminelles – Et c’est toujours les meilleurs qui sont cible’s ou touche’s.

    Personne n’oserait jeter un pave’ sans une arrogance et impunite’ assure’e ou assume’e. Ils feront tout pour nous denaturaliser, pour nous soustraire a notre Africanite’, que le regime indu a nie’ depuis 1962.

    Ebosse’ est tombe’ sur le champs d’honneur, Martyre de la guerre inedite que le regime algerien et ses relais menenten Kabylie. Depuis son arrive’e en Kabylie, evoquer Ebosse c’est evoquer la Kabylie et vice-versa. Je reclame une carte d’identite’ Kabyle a Albert Ebosse’ et sa petite famille. Condoleances a sa famille, ses proches et amis, a toute la Kabylie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here