Akbou/ Lycée Tiherkathine – Les parents retiennent leurs enfants

2
137
Grève dans les écoles

Cela fait seulement une semaine depuis que la rentrée des classes a eu lieu que déjà les premières perturbations commencent. C’est le lycée « Tiherkathine » d’Akbou qui en fait les frais. Cette fois, ce ne sont pas les élèves ni les enseignants qui font grève mais ce sont plutôt les parents qui empêchent leurs enfants de rejoindre les salles de cours.

La grève a été déclarée pour toute la durée durant laquelle restera au poste le proviseur contre lequel les parents retiennent beaucoup de griefs dont la mauvaise gestion pédagogique.
Outre cette lacune, ils réclament l’affectation d’un surveillant général, d’un censeur et du personnel de cuisine pour la mise en service de la cantine.

Ainsi donc l’association des parents d’élèves a saisi les autorités compétentes pour la satisfaction totale de leurs revendications faute de quoi le lycée ne recevra plus leurs enfants.
Outre le manque en personnel d’encadrement, ce lycée présente beaucoup d’insuffisances telles que le manque d’eau, l’insalubrité des toilettes et l’insécurité qui y règne en maître mot.

De Bgayet, Amaynut pour Tamurt

2 COMMENTS

  1. Ils vont apprendre aussi comment devenir des arabes est des bons islamiste, ils ne devaient pas seulement les retenirs pour cause des manque des modalité technique et matérial mais tout simplement les eloignés des maderassates qui produit les faux vivants!

    Les familles en kabylie ont une chose dans la tete, c´est que leurs enfants prend part à l´enseignement monopolisé par le partie unqiue mais souvant ignorent le contenu des cours donnés pour leurs enfants!

    Apprendre a parlé et ecrire une langue etrangère dans certain cas ou situation peut etre utile mais mettre la langue maison d´un pays à la poubelle pour la replacé avec une autre cela s´apelle être inférieure dénoué de toute civilisation!

    • Puisque le régime n´arrive pas à equipé correctement un ètablissement scolaire ajoute à cela les cours misérable à tout les niveaux, les familles concerné, pour donné une chance à leurs enfant de suivre une scolarité décente, ils ont le gains de cause de se constitué en association afin de procéder à l´ouverture des écoles privé, un investissement appuyé pour l´avenir des petits chouchou, une éxpérience qui grincerait les dents de la wizarate trop vanté du régime !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here