La gendarmerie, filiale de la mafia

2
97
Gendarmerie-algerie
Gendarmerie-algerie

ILLULA UMALU (Tamurt) – Il y a un peu plus de 2 mois, le chef de la brigade de gendarmerie d’Illula Imula a été confidentiellement arrêté par le DRS, le service de renseignement militaire de l’Algérie qui est le véritable détenteur du pouvoir.

L’opération consistait à le soustraire à la justice normale attendue par de nombreux citoyens victimes des agissements de ce chef de brigade et ses complices locaux, qui rackettaient sans vergogne les tamiseurs, chargeurs et transporteurs de sable de construction, pourtant illégal mais réservé à une camarilla protégée qui sait arroser ses protecteurs institutionnels.

Mais n’allez pas croire, citoyens, que c’est cette activité mafieuse du sable qui a valu son arrestation. Cela aurait été beau et exemplaire.
Non ! il a été arrêté lors d’un faux barrage dressé à Blida par « des gens armés » et neutralisé par d’autres forces armées. On y a saisi un fusil de type AK 49 (Kalachnikov) qui provient de l’arsenal de la brigade de gendarmerie d’Illula Umalu.

Depuis bien longtemps, on soupçonnait au niveau local que cette brigade est le lieu de maintes indignités notamment la « location » d’armes de guerre à des gangs mafieux qui ont perpétré de nombreux enlèvements de citoyens avec demandes de rançons. A ce jour, aucun cas n’a fait l’objet d’instruction par la gendarmerie, la police, le Drs ou une quelconque autorité. Il est vrai que les procureurs de la République obéissent seulement à la chancellerie d’Alger.

Et pendant que se perpètrent tous ces méfaits, le maire d’Illula Umalu, s’improvisant maître-peintre, a dépensé près de 10 000 000 DA des deniers publics pour badigeonner la façade de la mairie aux couleurs vert-blanc-rouge qui contraste vulgairement avec l’environnement pour faire une honteuse allégeance à ses sponsors qui n’en demandaient pas tant.

Pour finir, une question à Louisa Hanoune. Madame ! Avec votre sagacité légendaire qui détecte tous les complots impérialistes sournois, pouvez-vous nous dire où se trouve actuellement le chef de brigade de gendarmerie d’Illula Umalu et qu’en est-il advenu de lui ?

Des citoyens de Mzeggen, Mareghna, At Laziz

Le 20 octobre 2014

2 COMMENTS

  1. Jusqu’à 2001, lat gendarmerie algérienne s’adonnait en toute impunité au racket de camionneurs, de transporteurs, de taxieurs, de commerçants et de simples citoyens das toute la Kabylie.

    Toute la hiérarchie militaire et à fortiori le DRS connaissaient ces dérives et laissaient faire et se perpétuer durant des décennies ce trafic d’influence qui rapportait aux gendarmes de substantielles rentes au point que bon nombre d’entre eux accumulent un véritable trésor à la fin de leur service dans la région.

    Bien d’officiers aujourd’hui à la retraite racontent que les places dans les brigades implantées en Kabylie faisaient l’objet d’un véritable business de très bon rapport pour les officiers du siège.

    Aujourd’hui que cette manne facile est tarie, les gendarmes s’adaptent et passent au gangstérisme par le prêt de leurs armes de service ou carrément par des coups de main perpétrés par eux-mêmes comme lorsque des gendarmes ont essayé de racketter le patron de « Jeune Cuir de Mékla » chez lui et qui ont été arrêtés en flagrant délit.

  2. Amusons-nous à dénoncer les saloperies du pouvoir et de ses protégés et oublions que la seule solution à toutes ces araberies est l’INDÉPENDANCE de la KABYLIE.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here