Affaire des 32 jeunes de Haïzer, le verdict est reporté au 4 décembre

0
28

HAIZER (Tamurt) – Il va sans dire que la grande famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) dont son président , Bouaziz Ait Chebib et Boussad Becha, SN à l’organique , a été fortement présente devant le tribunal de Bouira qui a jugé ces 32 jeunes gens mais sans toutefois réussir à effectuer un rassemblement puisque, encore une fois, la force publique s’y est opposée.

Même l’accès à l’intérieur du tribunal a été fermé aux militants venus assister à la lecture du verdict, lequel sera d’ailleurs reporté à la date annoncée ci haut.

Nous devons rappeler que même le procès a fait l’objet d’un report. En effet, il a été programmé la première fois pour la journée du 23 octobre dernier. Ces reports, du procès d’abord, du verdict ensuite, suggèrent que les magistrats et le jury sont en difficulté pour ne pas dire pris en tenaille.
En effet, d’un côté ils devraient subir les pressions du pouvoir politique et de l’autre la ligne rouge que leur conscience leur interdit de franchir. Il n’est pas facile d’exercer le métier de magistrat en Algérie. Quoi choisir : subir les pressions d’un pouvoir politique injuste ou avoir la conscience tourmentée ?

Heureux les gens qui ne sont pas face à ce dilemme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here