Massoud Barzanie demande le départ du PKK

0
3437
Des hommes du PKK sur les lieux d'une frappe de l'armée de l'air turque
Des hommes du PKK sur les lieux d'une frappe de l'armée de l'air turque

 KURDISTAN (Tamurt) – Le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzanie, région pilonnée par les raids de l’aviation turque depuis le 24 juillet, a demandé, samedi 1er août, le départ des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

« Le PKK doit éloigner son champ de bataille de la région du Kurdistan irakien pour que les civils ne deviennent pas des victimes de cette guerre », a indiqué le bureau du président de la région, Massoud Barzani, dans un communiqué.

Depuis le 24 juillet, des avions de chasse turcs F-16 visent des cibles du PKK en Irak et de l’Etat islamique (EI) en Syrie. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a engagé son pays dans une « guerre contre le terrorisme » après l’attentat du 20 juillet à Suruç qui a fait 32 morts. Mais les bombardements turcs ciblent principalement le PKK, considéré par la Turquie, les Etats-Unis ou encore l’Union européenne comme une organisation terroriste.

Images des bombardements turcs sur les positions du PKK

Tamurt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here