Le ministre de la communication algérien avoue avoir négocié avec des journalistes de Tizi-Ouzou

7
159

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La polémique créée dernièrement par certains journalistes et pigistes de Tizi-Ouzou relative au nom donné à la maison de la presse de Tizi-Ouzou « Aït Oudia » n’est en fin de compte qu’une tempête dans un verre d’eau.

Une poignée de journalistes s’est, soit disant emportée,  contre le ministre de l’information Hamid Grine pour ce choix unilatéral. Mais à la grande surprise, le ministre a annoncé à la presse aujourd’hui que l’affaire était négociée et la décision acceptée par ces mêmes journalistes frondeurs. Une nouvelle qui a choqué une bonne partie des journalistes de Tizi-Ouzou.

Le ministre a avoué qu’il avait négocié avec certains journalistes en secret et l’affaire est close. Il reste Ce sont que des indicateurs de la police et de la gendarmerie, des traites de la profession », résume un ancien journaliste de Tizi-Ouzou. « Heureusement que des journalistes honnêtes et intègres existent encore. En général se sont les plus compétents que la majorité tient à l’écart pour laisser place aux opportunistes qui s’agitent dans tous les sens comme ces journalistes qui ont négocié avec le ministre à l’insu de tous leurs confrères et collègues», conclue notre interlocuteur.

Lounès B,

7 COMMENTS

  1. Des kabyles l’âches et traites à tous les niveaux…. y compris les religieux sont hélas le plus grosse plaie à guérir pour que la kabylie retrouve son chemin dévoyé.
    Seul un état avec des lois coercitifs à l’égard de cette espèce fera recul se poison de la traitrise.
    Bien entendu il y en d’autre poisons qu’il faudra éradiquer aussi.
    Un état est l’espoir renaitra..

  2. Le berbère a toujours trahit son ancien maitre pour s’allier au nouveau maitre.il n’a pas la notion d’être.il aime l’anarchie.

  3. Azul
    Il faudrait arrêter de répéter l’histoire éternellement, la Kabylie avait toujours été vendue par des traîtres à des occupants envahisseurs. Maintenant , nous devons tout faire pour libérer la Kabylie dans la droite ligne de ceux qui avaient toujours œuvré pour la souveraineté du peuple kabyle et de la Kabylie, ces traites avaient toujours fait le malheur du kabyle et de sa culture, moi je propose de les bannir au sens premier du terme comme dans l’Antiquité, c’est à dire les sortir de la Kabylie au sens strict ou bien les éliminer physiquement, c’est la seule façon de couper court à la malédiction qui frappe toujours le peuple kabyle, il faut scier la mauvaise branche à tout prix pour permettre à la kabyle de renaitre de ses cendres, si non, nous sommes condamnés à demeurer colonisés, éternels maudits et la disparition définitive au bout de la chaîne.

  4. Azul,
    Beaucoup de commentaires sur Tamurt veulent insinuer que les traitres sont une spécificité kabyle ou berbère. c’est complètement faux , la lâcheté est partout à travers l’humanité là ou il y’ a des intérêts.
    La grande Allemagne de Hitler en a découvert et tué des milliers. Le grand Ché en a démasqué plusieurs dans les maquis de l’Amérique centrale. Le KGB en URSS en a trouvé en ses pleines structures, la CIA en a trouvé plusieurs qui travaillaient contre l’Amérique,…
    Ce n’est pas propre à la Kabylie. Je vais dire à ces gens gens qui écrivent dans ce sens, allez-y dans les villages, faites le test et vous allez voir que la majorité écrasante ne peut vendre ses frères…
    On les connais tous ces traitres, ceux qui reçoivent certains privilèges interdits aux autres par l’administration.

  5. J’ai dit et redit qu’il n’ y a plus d’algériens honnêtes et à priori lorsqu’il s’agit de journaliste. L’argent sale a fait son travail et a rendu chaque algérien vendable. La différence est dans le prix. Regardez les hommes politiques , ils passent d’un parti à un autre ( un adversaire ) le plus banalement du monde. Le pays va à la dérive parce qu’il n’ y a plus d’hommes. L’algérie est certes un pays mais pas encore une nation. C’est un ramassis d’aventuriers qui ne sont jamais repus. Ecoutez ce qu’a dit un responsable politique français sur europe 1 concernant la fouille du ministre Grine à l’aeroport. Cela est arrivé parce que cet individu est devenu soupçonnable par ces multiples va et vient ( jusqu’à 3 allers retours par semaine )

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here