Yucef Benzatat accuse Idir de régression vers le racisme fascisant

19
241
Idir
Idir

ALGER (Tamurt) – Décidément la Kabylie, ses militants, ses intellectuels et ses artistes sont devenus des cibles privilégiées de certains Arabes algériens haineux, racistes, déversant leur antikabylisme  au  grand jour sans retenue aucune.

Après les attaques la semaine passée de  Daho Ould Kablia, ancien ministre de l’intérieur, contre Abane Ramdane dont l’assassinat est qualifié de « seul remède  à la révolution », c’est au tour de Youcef Benzatat, de tirer à boulet rouge sur un monument de la culture kabyle, Idir, en l’accusant de régression vers le racisme fascisant  dans les journaux électroniques, Algérie patriotique et média part.

Benzatat  commence son accusation par : « L’accentuation de l’errance des séparatistes berbéristes et leurs compromissions avec les ennemis déclarés de l’Algérie … ont amené le chanteur Idir à s’inscrire de plus en plus ouvertement dans leur démarche, sans jamais l’avouer publiquement ». Là il s’attaque au grand artiste Kabyle le plus nationaliste des Algériens, Idir a toujours défendu son algérieanité contre la pression de ses fans kabylistes, mais ça ne suffit pas pour Benzatat.

Puis il rajoute plus loin : « Le comble de leur perversion commune (comprendre Idir et Ferhat)  et de l’horreur de la quête de l’indépendance de la Kabylie est ce qu’il y a de plus abject dans le combat politique pour la quête de la dignité et de la souveraineté, car elle procède par le plus fascisant des comportements de l’humanité : l’épuration ethnique ! ». Pour Benzatat,  si les Kabyles  demandent l’indépendance ou l’autonomie, ils deviennent alors des pervertis, des fascistes. Ils deviennent des partisans de l’épuration ethnique, pour son plaisir nous devons rester des soumis, des éternels indigènes de son Algérie arabe, comme étaient nos parents, des indigènes de l’Algérie française.

 Monsieur Benzatat  oublie  qu’avant d’arriver à solliciter l’ONU pour le droit à l’autodétermination de la Kabylie c’est que  nous avons déjà épuisé toutes les voies internes  pacifiques et fraternelles  pour jouir nous aussi de nos droits élémentaires et fondamentaux, droits pour lesquelles Abane  Amirouche  et  tant d’autres  ont sacrifié leurs vies. Toutes les solutions pour une Algérie plurielle ont été épuisées, d’abord par le FFS pour le fédéralisme, le MCB pour la reconnaissance régionale,  le RCD pour la régionalisation modulable, le MAK pour l’autonomie  et enfin le MAK pour l’autodétermination. Toutes ces  revendications ont été faites en 1963, en 1980, en 1998, en 2001, 2010, 2011 elles ont été réprimées dans  le sang  et la douleur.

 Alors que le sang des martyres kabyles comme celui de  Matoub, de Kamel Irchene, de Guermah, des 128 jeunes assassiné avec des balles explosives, des handicapés à vie et des torturés dans les geôles de l’Algérie Arabe n’a pas encore séché : Il y a encore des familles  kabyles qui se battent devant les tribunaux algériens pour faire accepter les prénoms kabyles qu’ils ont choisis à leurs enfants. Même la colonisation française n’a pas interdit les prénoms autochtones. La langue Kabyle  reste encore interdite à 96% d’élèves  dans nos écoles qui fonctionnent avec l’argent des contribuables, elle  est enseignée seulement à 3,5% pour les besoins machiavéliques de communication du pouvoir.

L’ostracisme économique, les exagérations des impôts, les kidnappings frappent  nos entrepreneurs  et commerçants pour les  délocaliser vers les régions arabes. Si Mr Benzatat et ses semblables comme Oul kablia,  ont été du côté des  opprimés,  la question kabyle ne serait jamais arrivée devant l’instance onusienne.

Imaginons un instant la situation inverse dans laquelle les Kabyles oppriment les Arabes algériens en leur interdisant l’enseignement de la langue arabe, les prénoms arabes et en les obligeant à la langue Kabyle aux prénoms Kabyles, en pervertissant les médias arabes pour kabyliser les arabophones…etc.  Qu’elle serait alors la position de Benzatat ? Je suis sur qu’il se rangerait du côté du pouvoir kabyle car ces gents adoptent souvent la formule « dima m3a lwaqef » toujours du côté du plus fort. Et bien moi personnellement  dans une situation pareille, je serais du côté des Arabes algériens opprimés.

Enfin Mr Benzatat  en  accusant Idir de raciste et de fasciste, il ne fait que donner des preuves aux Kabyles que l’unité territoriale algérienne dans le respect des différentes cultures et  identitaires, arabe, kabyle, Chaoui, targui, Mozabites et  des différentes religions  musulmane, chrétienne, juives, bouddhiste,  est  totalement  impossible.

Kader Dahdah (conseiller au Gouvernement provisoire kabyle)

19 COMMENTS

  1. Basta maintenant! !!! Toutes les figures de la lutte kabyles vilipendaient par les hyenes lâchées par l’état mafieux. Les coupables de crimes contre l’humanité deviennent des victimes et les victimes des exactions du pouvoir assassin deviennent des coupables. Le monde à l’envers!!!. Le chemin de la kabylie libre atteind son point non retour et tous les kabyles jaloux de leur kabylie sont réfractaires à ce genre d’accusations diffamatoires. Et surtout ils savent que leur combat est légitime. Vive la kabylie libre.

    • Qui est encore ce youcef benzetat. Il se fait connaître. Il contribue à ledification de l indépendance de la kabylie. Avec les nezzar ils préparent celle des chaouis.

  2. Azul
    M. Benzazat est en service commandé tout comme les mercenaires de la plume. Et ils sont nombreux en Algerie, ces patriotiques de la Chkara. Il est dans son role de cracher sur tout kabyle insoumis. Le train kabyle a demarré. Laissons-le aboyer. En s’attaqaunt à nos emblemes Idir et Ferhat, ils ne fait, en verité, que « travailler pour nous ». De grace, ne lui accorder pas l’importance qu’il n’en a pas. Dans peu de temps, beaucoup de kabyles rallieront notre mouvement.
    Kabylement votre

  3. Basta maintenant! !!! Toutes les figures de la lutte kabyles se font vilipender quotidiennement par les hyenes lâchées par l’état mafieux. Les coupables de crimes contre l’humanité deviennent des victimes et les victimes des exactions du pouvoir assassin deviennent des coupables. Le monde à l’envers!!!. Le chemin de la kabylie libre atteind son point non retour et tous les kabyles jaloux de leur kabylie sont réfractaires à ce genre d’accusations diffamatoires. Et surtout ils savent que leur combat est légitime. Vive la kabylie libre.

  4. ce benzatat n’a pas la dimension de Mass IDIR pour le critiquer. AP (un vrai torchon) veut se faire un nom sur le dos des Kabyles, nezzar est un chaoui qui renie ses origines, il se prend pour un arabe et les vrais arabes savent qu’il ne l’est pas. Un traître, tout comme ce benzetat.

    • Youcef benzetat est un fainéant. Il n à jamais terminé un travail. Laisser le parler. C est le seul moyen de renforcer la détermination des kabyles à aller jusqu au bout. Des que les arabes dominent une nation, leurs adversaires sont leurs premiers adeptes. N oubliez pas que le capitalisme est à l origine du communisme. Je veux dire i l arabisme par ses propres contradictions à renforce le berbèrisme.

  5. Yucef Benzatat petit scribouillard plein d’arrogance croit qu’il n’y a que les algériens « algériens » qui ont le droit d’ être nationaliste ou patriote et qui peuvent parler et agir à leur guise. Les autres n’ont pas le droit de chérir leur culture et leurs origines ancestrales, ils n’ont le droit que de les renier et marcher dans le rang pour être acceptés sinon tant pis pour eux. C’est marche ou crève.
    Yucef Benzatat petit journaleux de rien du tout qui singe le journalisme bien pensant français qui décrète qu’un tel ou un tel est raciste dès qu’il fait un pet de travers. Aucune originalité dans la forme rien que du copié collé d’expression et de vocabulaire bien pensant journalistique français (média part). L’algérien à le monopole du patriotisme les autres n’ont qu’à bien se tenir.
    Oui Idir défend son peuple et sa culture ET ALORS !

    Il écrit pour média part aussi ! Mais il y a quelque chose de malsain la dedans ! Media part choisit ses nationalismes alors ! Y aurait-il de bons (algérien) et de mauvais nationalismes (français ou kabyle) ???

  6. Faites juste un sondage !
    Demander à n’importe quel Kabyle s’il est arabe ou s’il voudrait l’etre.
    Demandez lui aussi s’il souhaiterai faire ses études en arabe ou s’il souhaiterat ça pour ses enfants.
    La réponse est NON à 100°/°.
    Demandez lui s’il est d’accord d’exclure dans les programmes scolaires les œuvres de ARKOUM,KATED YACINE,MAMMERI,DJAOUT,MIMOUNI,FERRAOUN,DIB,ASSIA DJEBBAR,HADDAD,APULEE DE MADAURE ,ST AUGUSTIN
    OU Les héros de la révolution BENBOULAID , ZIGHOUD , HOUES , AMIROUCHE , DIDOUCHE , BOUDIAF, ABANE , BEN M’HIDI, LOTFI, ZABANA, ALI LA POINTE ….
    LE KABYLE vous répondra que ce sont ceux là qui doivent etre dans les programmes scolaires et non les auteurs de SYRIE d’EGYPTE de Palestine et d’autre pays arabes avec qui nous ne partageons rien. Ils nous contaminent par leur indigences sur tous les plans.Ils nous apprennent le vice,la paresse,la triche,le vol,la misère,le terrorisme,la haine des JUIFS ,des Chrétiens et de toutes les religions du monde hormis l’Islam.
    Les KABYLES NE PARTAGENT PAS CETTE FAçON DE PERNSER QU’ONT LES ARABES.
    Un kabyle est Algériens avant tout.Les religions et les langues étrangères viennent après !
    Un kabyle aiment s’instruire dans les langue fortes et de sciences.L’arabe et non seulement une langue étrangère,mais pas forte car elle est à la traine meme en arabie.
    Vous constaterez de vous-même que le peuple Kabyle subit depuis 1962 une dictature Arabe.

  7. azul, les arabes islamistes ont ete les plus grand colonisateurs de peuple sur cette planete ,je suis contre toute colonisations quelquelle soit vive la liberté des peuples ,idir a raison ,nous somme a genou devant l’arabe et cela ne pas durer dans un pays qui n’est pas arabe a l’origine je signe l’arabe doit partir ou devenir kabyle ,ce n’est pas etre raciste que de reclamer ses droits chez soit ,nous somme chez nous kabyles !!!!!!!vive nous vive la kabylie libre .

  8. Azul
    cette déclaration de cet arabe fasciste ne me fait ni chaud ni froid parce que je n’attend pas d’un ennemi qu’il me dise de bonnes chose sur ma Kabylie et ses enfants.
    maintenant c’est la peur qui les pousse à sortir leur griffes envers la future Kabylie indépendante.
    je lance un appel à tous mes frères kabyles là ou il sont de ne pas répondre aux provocations et de garder l’unité de tous les kabyles.
    En pus ils veulent créer un climat de terreur en Kabylie en commençant par le ouyahia puis kablia et maintenant c’est benzatat ils y auraient d’autres parce que de plus notre cause avance de plus nous aurons des provocations racistes.
    Ils peuvent pas embraser la Kabylie car maintenait on connaît tous leur pièges.
    Vive la kabylie indépendante
    gloires à tous nos héros de fadhma n’soumer en passant par Kamel amzal à guermah massinissa et tous les autres.

  9. azul
    La seule chose que le GPK et le MAK auquel ils doivent rester attacher et ne rien lacher :C’est la kabylie ,le peuple et la nation kabyle. A presnet toutes ces tergiversations algerienne et marocaine sur la kabylie qu’on veut classer et mettre dans leur locgiciel  » amazigh mais 3arabana el islam » pour faire oublier que le combat de la kabylie concerne bien la langue et le peuple kabyle. La liberté et la dignité du peuple kabyle n’ont pas de prix.VIVE LA KABYLIE LIBRE ET INDEPENDANTE.

  10. Il la bien chercher quand même il pense que les bédouins vont lui dérouler le tapis rouge? Que cela servent de leçon (et encore j’en doute) à ceux comme Idir , où tant d’autre algérianiste qui pensent encore avoir un avenir avec cette algérie arabo islamique, vous ne serai jamais considérer où respecter à l’image de notre culture ancestrale martyrisé, dénaturé chaque jour à coup d’idéologie mortifère qu’est l’arabo islamisme.
    Kabyles….réveillez vous, retrouvons cette solidarité qui à fait notre force pendant des siècles!

    « Il n’y a pas de Tamazigh sans un état kabyle, il n’y a pas d’état Kabyle sans Tamazigh. »

  11. J’ai lu le torchon du quidam et je n’ai rien compris! Pourquoi faites vous écho à cette diarrhée verbale incompréhensible mais d’où on sent sourdre la haine?

  12. les plus grand racistes c’est ceux qui ont pris notre terre et se comportent comme des colons, pire que les francais ( au moins eux ils ont construit quelque chsoe ) ! Ils appellent notre Algerie « pays arabe », notre langue officielle « l’arabe » et nous imposent leur « arabo-islamisme  » de force! On est etrangers sur notre terre ancestrale!

  13. Se « monsieur » n’est qu’un petit télègraphiste ,télècommandé par ces maîtres pour porter atteinte à l’un des meilleurs fils de la Kabylie . Ces gens ne recule devant rien ; car ils n’ont aucune lègitimitè ;leur seul but est de salir les personnes humble . Les rats ne sortent que la nuit ;en rasant les murs à hauteur des caniveaux . Idir et Ferhat revendique l’espoir à la lumière du jour . Leur seul tort c’est qu’ils sont dans la vèritè . leur détracteur ne se révèle que par le mensonge , la vindicte et insulte . Nous avons remarqué tous ces derniers temps les barbouzes font tire groupé sur tout se qui Kabyle ; c’est de bonne augure et c’est un espoir pour notre revendication . Ils ont mal ,ils sont en plein désespoir . Vive le MAK ;Vive la Kabylie LIBRE

  14. C’est bien facile de traiter quelqu’un de raciste!! C’et une tactique très connue. Quand on est habité par la haine envers un peuple, sa langue et sa culture on commence à dire n’importe quoi face à l’immense vérité. Cet individu fait de la projection. Il n’y a pas de plus raciste que de dénier à un peuple de réclamer sa liberté et sa dignité. Il oublie que le peuple kabyle est un peuple fort et capable de prendre son destin en main. Ce n’est qu’une question de temps. La Kabylie se souviendra de ses détracteurs.
    Idir, Ferhat Mehenni, la Kabylie est fière de vous! allons-y de l’avant pour arracher notre patrie des griffes de ses nazions.

  15. Les langues se délient, chacun exprime son racisme et le rejet de l’autre sans retenue. Nous assistons ces derniers jours, une déferlante de menace, de mensonges et de chantage envers une région qui a donné les meilleurs enfants d’Algérie.
    Un par un, des hommes politiques, des artistes, des investisseurs kabyles ont subi un une vendetta de critiques par certains médias, groupes et lobby qui gravitent autour du clan présidentiel et les centres de décisions. Une haine sans retenue se verse quotidiennement qui risque de créer de grave problèmes. Les réseaux s’enflamment, alimentés par les cités plus haut s’ajoutent pour amplifier la haine.
    Un jour ou l’autre il faut rendre à César ce qui appartient à César.
    En politique, Dr Sadi a eu un lynchage médiatique, entretenu par des mensonges et des calomnies qui sont relayés par des médias qui roulent pour des groupes d’intérêt de la maffia politico-financière, ou intégriste. Avec son dernier livre sur le colonel Amirouche, dans lequel, il a mis de l’ordre sur notre histoire. Le groupe d’Oujda dirigé par les anciens du Malg ont été cités dans le livre sur les exactions commises sur leur frère de combat. Une vérité réhabilitée par l’ancien du Rcd, avec des témoignages des hommes et des femmes qui ont contribué au succès de son livre. Il reste un best seller. Des historiens et certains intellectuels qui sortent de leur léthargie s’affolent à exprimer leur désaccord et leur embarras sur un homme qui a fait un grand travail de recherche la leur place. Ils s’agitent, soit, avec racisme soit avec un ordre dicté, à dénoncer le geste historique du Dr Sadi. Des boudjedra, des lhadi lehouari, et j’en passe, ont émis des propos et des critiques qui sortent de l’éthique et du code déontologique.

    Ouldkabila, un malgache, avec ses propos vient d’assassiner Abane Ramdane pour la deuxième fois. Le premier acte été commis sous les orde de son ami Boussouf. Avec désinvolture, il accuse l’architecte de la révolution algérienne, d’homme gênant et il mérite son sort.

    L’investisseur, Issad Rebrab, homme d’affaire qui a su posé les jalons de son entreprise sur de bonne bases. Un ministre des industries qui essaie de dénigrer un homme qui travaille avec les standards des pays en développement. Sans se gêner, il ne reste pas des occasions pour tirer des boulets rouges sur un homme qui emploie plus de13 000,00 personnes, et il reste le seul groupe de pourvoyeur de taxes à l’état algérien après la sonatrach. Une volonté terrible de la pars des groupes d’intérêts et la maffia de vouloir casser cette homme qui refuse de se plier à eux.

    L’artiste Idir célèbre avec ses tubes qui a placé l’Algérie dans la scène internationale musicalement. Vava inouva, est l’un de ses succès. Apres 30 ans d’exil, il se rend en Algérie, une visite qui se déroule sous fond de polémique, pour avoir exprimé clairement son identité amazighs et qui refuse de céder aux forces occultes qui veulent une langue de folklore. Il n’a pas tord d’ailleurs de refuser de chanter à la ville de Massinissa, qu’on l’auto proclame comme capitale arabe, une insulte pour l’histoire de l’algérienne et pour les algériens. Certains médias, l’accusent de tous d’avoir pris une position politique vis à vus de la langue amazigh.
    Une série de triste événements que la Kabylie a vécu depuis l’indépendance, les 400 martyrs du Ffs en 1963, assassinats politiques (Krim Belkacem, ali mecili, …..), le printemps berbère de 1980, les 127 jeunes kabyles assassinés par la gendarmerie, d’ailleurs aucun gendarme n’a été jugé.

  16. Il y’a deux choses qui sont detestables dans la vie ceux sont: le rassisme et Benzataat. Vive la kabylie et les kabyles.
    Tanemmirt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here