La veuve du colonel Ali Melah hospitalisée à Tizi-Ouzou

4
395
La veuve du colonel Ali Melah hospitalisée à Tizi Wezzu
La veuve du colonel Ali Melah hospitalisée à Tizi Wezzu

TIZI OUZOU – (Tamurt) – La veuve du martyr kabyle, le colonel Ali MELLAH, âgée de 88 ans, originaire du village de Thaka et demeurant à Tizi Gheniff-centre a été transférée mardi dernier de l’hôpital de Draa El Mizan vers le centre hospitalier universitaire (C.H.U) Mohamed NEDIR de Tizi-Ouzou.

Ses jours ne sont pas en danger, mais elle nécessite une prise en charge médicale permanente, précise notre source. La veuve Melah est très fatiguée, ces derniers temps et ne supporte plus le poids de la maladie qui la guette depuis des années. Son fils Ammar, 68 ans ainsi que plusieurs citoyens viennent quotidiennement lui rendre visite.

La veuve Melah est toujours restée loin des feux de la rampe ainsi que les membres de sa famille. Pour rappel, le valeureux martyr, le colonel Ali Mellah dit Si Chérif, né en 1924,   est tombé au champ d’honneur en 1957 à l’âge de 33 ans. Son nom est presque méconnu de l’histoire algérienne. Ce jeune colonel kabyle avait sacrifié sa vie, à l’image des milliers d’autres jeunes kabyles pour libérer l’Algérie.

Lounès B

4 COMMENTS

  1. Pour mémoire Le colonel Ali Mellah n’est pas mort au champs d’honneur comme veulent le faire croire les mensonges officiels Algériens, homme d’une grande bravoure et courage il a été liquidé par un sergent harki par simple jalousie et racisme kabyle envers le colonel Ali Mellah. Ce renégat harki a liquidé ali mellah, son adjoint dit rouget et 1000 hommes kabyles furent sauvagement assassinés. Les populations arabes du sud furent soulevés, montés par ce sergent harki qui étaient de leur région et de refuser d’être diriger, commander par des kabyles. La vérité c’est cela !!!
    Pour info, Le colonel Ali Mellah est originaire n’tadarth Imellahen, d’ou son non mellah, laarch imlikchen, dhi Taka.
    Sa veuve est restée très modeste, très simple, ne disposant que d’une simple pension de femme de chahid. Le village imellahen est enclavé et ne dispose même pas d’une route goudronnée plus de 50 ans apres l’ indépendance…..

  2. c’est bouleverasant de lire les conditions dans lesquelles est mort le Chehid Si cherif, envoyé par ces paires pour encadrer la wilaya 6, il fût liquidé par un lâche harki qui a monté toute la population arabophone contre lui, sous le falmacieux motif que Ali Melmah est de moeurs douteuses alors il est connu en plus de sa bravoure, pour sa foi, sa droiture et le sens de l’honeur
    la révolution dévore ses enfants surtout les meuilleurs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here