Pas de film kabyle au 1er Festival d’Annaba du Film Méditerranéen (FAFM)

7
228
Pas de film kabyle au 1er Festival d’Annaba du Film Méditerranéen (FAFM)
Pas de film kabyle au 1er Festival d’Annaba du Film Méditerranéen (FAFM)

ANNABA (Tamurt) – La première édition du festival de la ville d’Annaba du film méditerranéen (FAFM), du 3 au  29 décembre au Théâtre régional Azzedine-Medjoubi, a invité des réalisateurs de filmes de 12 pays méditerranéens et d’autres pays lointains. La Tunisie, le Maroc, l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Turquie, Chypre, l’Italie, l’Espagne, la France, la Croatie et la Palestine y participent, mais aucun film d’expression kabyle ni en tamazight ne figure sur la liste des films à projeter.

Encore une fois, les Kabyles ne sont pas les biens venus en Algérie. Les organisateurs de ce festival à Annaba ne veulent pas de Kabyles et préfèrent inviter leurs « frères » palestiniens. C’est comme si la culture kabyle n’existait pas. Le racisme des Algériens envers les Kabyles n’a pas de limites. Pour les Algériens, c’est la culture Arabe qui prime. Tamazight est toujours rejetée et considérée comme une culture à abattre. Cette politique ségrégation avait été initiée, pour rappel, par les autorités coloniales françaises.

Les « fils de la France », qui ont pris le pouvoir en Algérie sont restés toujours fidèle à la politique de leur patrie : la France. Les réalisateurs du film kabyle sont plus respectés et honorés au Maroc qu’en Algérie. L’accueil réservé aux comédiens et réalisateurs kabyles au Maroc lors du dernier festival du film amazighe à la ville d’Agadir était des plus chaleureux. L’évènement s’est déroulé dans une ambiance de fraternité. C’est le seul évènement d’ailleurs ou les cinéastes kabyles sont invités en dehors de la Kabylie.

Lounès B

7 COMMENTS

  1. Pourquoi vous écrivez les fils de la France ,la France est partie depuis 1962 ,nous sommes en 2015, et les Algériens ont luttes ,ont perdus des millions de mort pour avoir l’indépendance et la Kabylie du temps de l’occupation française faisait parti de cette Algérie ,aujourd’hui nous avons un différent avec les Algériens d’origine arabe mais ce n’est pas pour cela qu’il faut imputer ce qui ce passe en Algérie à la France ,et la majorité des kabyles vivant en France ont la double nationalité donc français comme la communauté algérien arabe également, arrêtez vous nous faites honte de rabâcher toujours la faute à la France ce qui n’est pas crédible ,il n’y’a pas que l’Algérie qui s’est fait colonisé beaucoups d’autres pays ce sont fait colonies au 18eme et 19eme siècle pays africain asiatique cela c’est du passé il existe pas encore de machine à remonter le temps.,j’espère que vous allez le publier ce commentaire.

  2. Je rejoins le commentaire precedent pour vous demander d’arreter de fustiger gratuitement la France qui est la patrie de beaucoup de franco Kabyles militants de notre cause. C’est navrant de lire a longueur de journee des insultes a la France le pays qui accueille des millions de Kabyles et leur assure le travail et la securite. Arretez d’apporter de l’eau au moulin des obscurantistes qui voient le diable en la France. C’est tl’algerie qui colonise la Kabylie en ce moment, c’est la langue arabe et non le francais qui occupe la place de la langue Kabyle dans les ecoles Kabyles, dans la justice en Kabylie, dans les institutions en Kabylie. La Kabylie souffre de l’arabisation et non de la francisation. Vous n’etes pas obliges de donner des gages d’anti-francisme au pouvoir algerien et aux algeriens, Arretez ce complexe de pseudo patriotisme de pacotille. La France comme lAllemagne ou tout autre pays democratique n’est en rien responsable de notre malheur. Ceux que vous appelez les fils de la France ne sont pas revendiques par ce pays et ne le representent pas, vous leur faites trop d’honneur au lieu de les affilier plutot a l’etat islamique.

  3. Du Racisme arabe envers les Imazighen.. cela a commence depuis que l’ona perdu la derniere guerre contre eux et leur cohorte de turques, perses et egyptirns nouvellement rallies a la nouvelle religion , a savoir au 7 ieme siecle!
    Depuis c’est la continuation. l’ennemi est chez nous maintenant avec tous ces radicaux qui ont infiltres la Kabylie.

  4. Un bon cinéma ne peut se faire dans un regime qui pratique subjectivement la censure à tout les niveaux, il suffit d´ecouté et de regardé les médias dite d´etat en dérive pour comprendre que le cinéma dans ce pays n´a pas sa vrais place, peut-etre demain avec la création de l´État kabyle, aprés tant d´années de conditionnement les mentalités vont sans doute se libérer et ce jour-ci la libérté d´opinion sera du soit mise à l´ecart des restrictions et le cinéma va boomé avec. l´essentielle c´est de trouver les cinéaste et les bons acteurs et actrices qui joux bien avec les caméras selon le sujet principale du film mais le film de anaba est loin d´etre dans ce cas donc, invité ou pas la donne reste la meme car il y a rien de constructif dans leur festival !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here