Mizrana : La population ferme l’APC

3
204

MIZRANA (Tamurt) – Le siège de l’APC de Mizrana à Tigzirt a été fermé hier matin par la population qui a exprimé son mécontentement, juste après le passage du wali dans cette localité. Ce dernier, en visite au siège de l’APC, avait refusé de visiter la policlinique, situé juste en face de la marie.

Ce refus a provoqué la colère des villageois obligés à  fermer immédiatement le siège l’APC et de la policlinique. «  Il est de notre droit de réclamer une structure de santé digne de ce nom. Notre commune est dépourvue  d’une structure de santé valable. Nos malades sont évacués vers Tigzirt alors que certains peuvent être soignés sur place à Mizrana.

Nous dénonçons à travers cette action le refus du wali d’aller constater l’état désastreux  dont se trouve cette infrastructure dépourvue de moyens humains et matériels », dénoncent les manifestants qui ont boycotté la rencontre du wali avec la population organisée à la cinémathèque de Tigzirt.

Yuva A

3 COMMENTS

  1. les institutions algériennes sont conçues de telle sorte a être contre les citoyens ,les maires deviennent des adversaires de ceux qui les ont élus pour devenir ensuite des affairistes sans foi ni loi .les problèmes des citoyens sont leurs derniers soucis , leur seul souci , c’est leur confort personnel et celui de leur famille proche , .Donc les citoyens kabyles doivent fermer ces mairies qui ne servent a rien , depuis 1963 , c’est la même musique , rien de nouveau .

  2. Macahu –
    .
    Qu’est-ce qu’il faut pour gerer la sante’ de quelques milliers d’habitants?
    .
    Quelques Medecins generalistes, quelques specialistes,des laboratoires d’Analyses et des pharmacies. C’est un peu comme le secteur de l’education, de l’Etat Civil et de la Securite’.
    .
    Je n’ai jamais encore, lu un papier/rapport ou essai, redige’s sur les sujets.
    .
    Enfin de compte, ce n’est pas aussi difficile que ca, de se construire une petite Republique Villageoise. Autrefois, quand j’etais jeune, c.a.d. juste apres l’Independance, c’etait l’Ecole Des Soeurs Blanches, qui s’est transforme’e en une clinique. Une des soeurs etait Infirmiere de formation.
    .
    Les habitants de quelques 6 villages y allaient, c.a.d. pres d’un millier de personnes y allaient pour des soins. Elle etait plus prepare’e a diagnostiquer des Conditions/Symptomes et eduquait les jeunes filles sur les particularite’s de leur sante’, leurs cycles etc. Bref, elle faisait du depistage et donc recommendait les cas serieux vers des hopitaux plus equipe’s en materiel comme en personnel.
    .
    L’Ecole etait Independante. Elle fonctionnait de ses propres revenus, qui provenaient de la scolarite’ des enfants et de dons d’autres Eglises d’Europe. Ce modele-la, peut servir aujourd’hui en Kabylie.
    .
    A mon avis, il n’y a pas 36 chemins. Un Centre Civique est necessaire dans tous les villages et quarliers Kabyles – par quartiers, je veux dire meme en Diaspora aussi bien en Algerie que n’importe ou au monde. Un centre Civique, est un lieu de formation d’une conscience Citoyenne et Identitaire, riche d’interaction fraternelles et d’apprentissages – sport, langue, histoire, conduite etc. Une sorte de Scout – SANS DISCOURS POLITICO-IDEOLOGIQUE. Certes, en Kabylie il y a les comite’s de village, mais un centre civique y donnerait de la substance.
    .
    C’est autour des moyens et structures de ces centres que des projets peuvent etre elabore’s et des structures construites. Meme le sexisme a la con y serait eradique’. Je n’ai aucun doute, que meme les associations de la diaspora y participeraient volontairement, dans de tels vrais projets.
    .
    Je vois souvent sur YouTube des videos, de villageois dans le desarroi, sans travail, etc. pourtant avec un cycle de formation deja. Ce sont ces gens, a qui donner la responsabilite’ des differentes activite’s. Il est imperatif que les gens cotisent, dans leurs villages et quartiers respectifs.
    .
    C’est a mon avis, la seule methode de construire un Etat Viable et indestructible. C’est la guerre a livrer, avec l’arme emotionnelle et intellectuelle – en nous deja. Il faudrait s’aimer et se respecter soi-meme deja, et les siens le plus naturellement, comme des Milliards d’autres le font a travers le monde.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here