Le vice président de l’APC de Tizi-Wezzu démissionne et dénonce le RCD

3
232
Centre ville de Tizi Ouzou
Centre ville de Tizi Ouzou

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Rien ne va plus au bureau régional du RCD de Tizi-Ouzou. Après Nourdine Aït Hamouda qui a défrayé la chronique en entrant en conflit avec son parti, le vice président de l’APC de Tizi-Ouzou, Malki Mohamed, vient de lui emboîter le pas.

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, l’élu du RCD a dénoncé les pratiques mal saines de son parti, sans toutefois citer la nature de ces pratiques. Le démissionnaire a évoqué aussi « les comportements sectaires, et des militants qui polluent le parti au niveau local ».

La démission de ce vice-président, ancien militant du parti, d’après ses dires, de la plus importante commune que gère le RCD, est un autre coup fatal porté à ce parti dans son propre fief. Il a dénoncé pratiquement ce que Nourdine Aït Hamouda a dénoncé lui aussi. Par contre, Malki Mohamed n’a cité aucun nom, ni aucune affaire. Il n’est pas précis dans ces accusations, ni dans ces raisons de départ de son parti.

Il est utile de rappeler aussi que le RCD gère la commune de Tizi-Ouzou suite à une alliance avec le FLN, alors que c’est le FFS qui était majoritaire dans cette commune, l’une des plus importante en Kabylie.

Lounès B

3 COMMENTS

  1. Ce qui est honteux chez tous ces partis qui se disent « majoritaires » dans la commune est leur impuissance à mettre au fronton de leur mairie, mairie qu’ils gouvernent en tant que majoritaires puisque ce terme est même confirmée par cet article sans mettre de guillemets, la transcription en Kabyle du nom de cette institution. Ce serait bien sûr trop leur demander que d’y accrocher en plus le drapeau fédéral Amazigh. Et quand on sait que les documents utilisés dans cette institution dans laquelle ils sont « majoritaires », rappelons-le, sont exclusivement en langue arabe, on comprend le degré de déliquescence dans lequel ils sont tombés. Cette participation de leur part au déni identitaire Amazigh est plus attentatoire au Peuple Kabyle que leur chamaillerie de cour d’école que d’aucuns commentent allègrement.

  2. lors ce que j’ai vu le RCD s ai ‘allié au FLN ou RND contre le FFS et le FFS s’ai allié au FLN et RND contre le RCD pour prendre la tete d’assemblée j’ai tiré la conclusion q s’est fini de l’opposition dans ces deux partis et que les ambitions personnelles des militants des deux partis dominent les convictions politiques de notre région j’ai entendu de la bouche d’un condidat aux apc que l’enjeux et la répartition des terres «  » » »bien-vacants » » » » de l’etat algerie c’en est fini des principes et des hommes de principe le «  »nif yoghal iwkhlou-kan » » la venu du MAK n’est que la bien venu pour représenté l’espoir d’un nouveau état et d’autre loi qui assainira ce bazar d’ali baba je lance personnelement l’appel a tout les elus qui se considerent reellement kabyle plus qu’autre chose à une démission massive des assemblées algeriennes coloniale fabrique par des colon a l’image de leur système et de créer notre système kabyle sur des les bases de nos ancêtre «  »des confédérations autonomes est solidaire à la fois » » »qui fixeront les base d’un état kabyle, l’histoire leurs sera reconnaissante si non, l’histoire les oubliera comme elle oublie tout ce qui n’est pas au RNDV.
    se revendiqué de l’opposition et mangé de la mains a qui on s oppose est contradictoire dfans votre situation la kabylie est assez riche pour nourir ses enfants elle n’a pas besoin de l’argent du petrole d’aille la couleur noir chez nous est maudite nomme t’on pas akli pour éloigné le mauvais œil la meme chose ou arav la voie est tracée par nos ancêtre il faut la suivre anarez wala anekhenu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here