Des militaires civiles tirent sur un villageois à Yakouren

7
427
Des militaires civiles tirent sur un villageois à Yakouren
Des militaires civiles tirent sur un villageois à Yakouren

YAKOUREN (Tamurt) – C’est la provocation de trop. Les militaires algériens viennent de tirer sur un autre civile à Yakouren, 50 KM vers l’est de Tizi-Ouzou. Un jeune de 24 ans a reçu trois balles dans son ventre. Il a été touché par des militaires pour des raisons inexplicables pour le moment.

La victime se trouvait dans son champ, en train de labourer lorsque des militaires en patrouille ont tiré sur lui sans aucune explication. Selon des sources au niveau local, les militaires n’ont même pas porté secours à la victime. Ils ont continué leur chemin comme si de rien n’était. Leur mépris a provoqué l’ire des habitants de la région. Les militaires algériens vont certainement évoquer une bavure militaire. Ils vont justifier cette « bévue » par la traque d’un groupe terroriste .

Les militaires ont causé plus de victime en Kabylie que les terroristes. Entre 2011 et 2015, des soldats ont tué, rien qu’à la localité de Yakouren, un jeune maçon dans un chantier ! Une femme pas loin de chez elle à Yakouren et deux chasseurs dans un village à Akarou, et à chaque fois les militaires disent que c’est une erreur. La guerre est déclarée au peuple Kabyle. Les militaires ne font que créer un climat d’insécurité en Kabylie.  Les localités les plus sécurisées en Kabylie, se sont celles qui sont dépourvues de structures sécuritaires. Etrange !

Lounès B

7 COMMENTS

  1. La guerre aux kabyles est déclarer!
    S’il n’on ce réveille pas très vite, nous allons au devant de graves dérapages.
    Les kabyles algérianistes continuent de faire la politique de l’autruche et vendent leur identité pour des milliards, pendant ce temps là, la population de kabyle souffrent de la colonisation arabo islamique, de la clochardisation, de l’insécurité, du sous développement.
    L’état mafieux ce comporte en terrain conquit et nous sommes tous responsable tous autant que nous sommes, ceux qui achètent des visas pour fuire la kabylie au lieu de ce battre, la diaspora qui ne ce mobilise pas assez, au lieu d’organiser des galas folkloriques , nous ferions mieux de faire des collecte de fond pour une ONG kabyle qui mettra en place des projets pour la régions.
    Bref, on ce tire nous même une balle dans le pied, la solidarité nous fait défaut, le combat pour la liberté, la démocratie devrait tous nous rassembler, ensuite un référendum décidera de l’avenir de la kabylie: indépendance, autonomie, fédéralisme….le peuple kabyle décidera en son âme et conscience c’est cela la vrai démocratie.
    Au lieu de cela , un bonne partie des kabyles ont décider de faite de suivre le chemin de l’arabo islamisme, les femmes et jeunes filles portent des voiles islamiques au lieu des tenue traditionnelles kabyles, parlent difficilement la langue kabyle et font passer la religion avant leur identité ancestrale…c’est malheureux.

  2. Le pouvoir algérien mène en Kabylie la même politique colonialiste que celui d’avant 62. Il s’agit de montrer à la population qu’elle est sous domination et de temps en temps perpétrer des crimes qui resteront impunis dans le but de semer la peur chez les citoyens Kabyles, c’est la même politique dite de pacification. D’ailleurs l’algérie reproduit le même schéma colonialiste que celui d’avant 62 : pendant l’occupation d’avant 62, l’algérie c’était 3 départements de la France, aujourd’hui la Kabylie sous occupation algérien c’est 3 départements de l’algérie.

    Les Kabyles algérianistes en s’opposant à la libération de la Kabylie comptaient sincèrement sur l’officialisation de Tamazight par le pouvoir pour remettre en cause le bien fondé d’un Etat Kabyle. Sauf que le pouvoir vient de leur faucher l’herbe sous les pieds les privant du coup de ce seul argument : l’officialisation de Tamazight c’est de la poudre aux yeux. Les Kabyles attendent avec impatience les résolutions que devraient certains des artistes opposés à l’indépendance de la Kabylie après la réponse cinglante que leur a donnée le pouvoir algérien. Que Idir, Ait menguellet, Takfarinas et certains autres qui attendaient beaucoup du pouvoir sur cette question nous disent maintenant ce qu’il y a lieu de faire. Car refuser la solution des militants Kabyles met en devoir de proposer une autre alternative.

    • Moi je suis un Kabylo-Algérien, je suis une victime d’une castre dirigeante Kabylo-Arabe qui a ruiné mon pays. L’absence de clairvoyance est sa monnaie habituelle, ne sachant diriger les événements, elle se laisse dominer et subis tous les hasards.

  3. Les kabyles algerienistes mieux les voirs ainsi, sont des profiteurs du systeme injuste qui cause des préjudices pour la population. Ils ne veulent pas que la paix s´instale en pays kabyle et enfin retrouve son souffle, cea l´excite continuellement de voire les troupes d´occupation du régime de l´radp viole les droit de l´homme aux coeur de la kabylie mais une chose est sure, leur positionnement ne compte pas bcp car ce genre de comportement est deja connu dans l´histoire, une minorité pauvre en idée, qui préféres de ne pas réféchir, contionne aveuglement les crimes, Ces pachas (soi-disant chanteur kabyle ) sont aussi des criminels comme leur maitre colon!

  4. Arrêtez de répéter toujours le même refrain ,nous savons se qu’est un KDS et pour qui ils travaillent, les militaires sont là pour déstabiliser la Kabylie et faire peur à son peuple car de tout les berbères d’Algérie, seul les kabyles ne se sont jamais soumis ou dominer avant les français c’était les Turcs et n’ont jamais pu pénétraient en kabylie ,malgrés plusieurs incursions ,la Kabylie s’est faite islamisé par imrave-iyen (les marabouts) ces Arabes qui se fesait passer pour des missionnaires et qui sont devenus kabyle aujourd’hui qui parlent parfaitement le kabyle c’est de ces faux kabyles qu’il faut se méfier aussi , Pour arrêtez tout ça pacifiquement ,il faut que la majorité des kabyles descendent dans la rue de toutes les villes et villages de la Kabylie et tout les jours pour réclamer l’indépendance et le droit de décider eux même de leur avenir de leur sécurité et le droit d’avoir leur Nation ,c’est la seule façon de faire agir les pays démocratique occidentaux pour faire pression sur le pouvoir algérien .

  5. Franchement, pourquoi se gêneraient-ils de tirer sur qui bon leur semble? Que peut bien craindre le régime de nous? Pas grand chose en vérité.
    .
    Un soulèvement populaire des habitants sur place? Surement pas. Les kabyles sont fatigués, usés, désabusés par des années de renoncement et sacrifices (notamment durant la guerre) pour rien au final. Pour eux, la patrie n’est plus la Kabylie, ni même l’Algérie : la patrie se limite à la maison, au foyer. Le reste ne les intéresse plus, et comment les en blâmer?
    Bouaziz Aït chebib et ses compagnons ont un courage immense de s’activer dans un tel marasme.
    .
    Non, le vrai changement pourrait venir de la diaspora, et pour l’instant c’est mal barré :
    – le silence assourdissant de Ferhat est vraiment inquiétant. Le site web de l’anavad n’existe même plus et renvoie à une chanson…
    – les militants de la diaspora (y compris des « ministres » du GPK) qui se manifestent sur ce site pour répéter continuellement la même ritournelle : « tout ira mieux après notre indépendance sans ces fichus arabes » comme si ça allait arriver par miracle…
    .
    LE CHANGEMENT NE VIENS QU’AVEC DES PROJETS.
    LES PROJETS N’ABOUTISSENT QU’AVEC DE L’ARGENT.
    Quant est-ce que le GPK va se décider à nous proposer des projets constructifs et nous demander d’y participer financièrement?
    .
    Par exemple, une news est passée presque inaperçue il y a quelques semaines (car pendant le décès d’Aït Ahmed) :
    http://www.tamurt.info/ouverture-dune-2e-ecole-axxam-n-tmusni-a-ath-aziz-ilula-umalu/
    La réponse du régime algérien ne s’est pas fait attendre :
    http://www.tamurt.info/67983-2/
    Pourquoi une réaction si rapide de ce système mafieux? : car il sait que c’est ces actions là qui le mettent réellement en danger.
    C’est CES actions là qu’il nous faut développer avec la dernière énergie et à l’échelle de toute la Kabylie. La diaspora est prête à investir financièrement, il faut juste que les projets EXISTENT…
    En espérant que ce message soit entendu par nos responsables du GPK.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here