TIZI-WEZZU: Le wali refuse de recevoir l’association des journalistes

0
235
Maison de la presse
Maison de la presse

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Alors que l’ex-wali de Tizi-Wezzu, Abdelkader Bouazghi, avait toujours accueillis à bras ouvert les responsables de l’association des journalistes, le nouveau premier magistrat de la même wilaya refuse catégoriquement d’ouvrir ses portes à la même organisation.

Selon des sources proches de la wilaya de Tizi-Wezzu, les responsables de ladite association ont traduit une demande d’audience à Brahim Merad, le nouveau wali il y a de cela trois mois, mais ce dernier refuse  de manière ferme d’y répondre favorablement. La guerre entre cette association, qui gère également des projets de logements aussi bien dans la ville de Tizi-Wezzu qu’à Drâa Ben Khedda, a commencé suite à la visite du Ministre de la communication à Tizi-Wezzu il y a quelques mois dans le but d’inaugurer la nouvelle maison de la presse de la ville.

Les membres de l’association des journalistes et correspondants de Tizi-Wezzu avait alors organisé une action de protestation pour dénoncer que cette maison de la presse porte le nom du journaliste défunt Malik Ait Aoudia. Le wali de Tizi-Wezzu, Brahim Merad, aurait alors décidé de zapper  définitivement cette association. Il faut noter par ailleurs que cette association de journalistes n’est pas représentative et elle est dominée par des correspondants de presse exerçant dans d’autres secteurs comme l’éducation et la formation professionnelle. De même que de nombreux organes de presse n’y siègent pas à l’instar des quotidiens El Watan, la Dépêche de Kabylie, radio-Tizi-Wezzu, etc…

Lyès Medrati pour Tamurt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here