Caractères de transcription de tamazight: Le pouvoir actionne El Hachemi Assad

27
406
Caractères de transcription de tamazight: Le pouvoir actionne El Hachemi Assad
Caractères de transcription de tamazight: Le pouvoir actionne El Hachemi Assad

ALGERIE (Tamurt) – « La lettre utilisée dans l’écriture de cette langue nationale et officielle ne pose pas problème, soit en caractères arabes ou latins ou en tifinagh», voilà ce qu’a déclaré cette semaine Assad El Hachemi, le secrétaire général de l’institution budgétivore, HCA (Haut commissariat à l’amazighité).

Après Dourari et Ferrad, le pouvoir algérien continue d’actionner l’un de ses autres pions, à savoir, El Hachemi Assad qui sont le secrétaire général du haut commissariat à l’amazighité. Ce dernier qui ne rate aucune occasion de s’exprimer dans un arabe classique presque châtié pour plaire à ses parrains vient d’ajouter de l’eau au moulin de Dourari et Ferrad. El Hachemi Assad, au lieu de défendre les caractères latins employés dans 99 % des classes où tamazight est enseigné en Kabylie, n’a pas hésité à faire dans la manipulation et l’intox.

Contrairement à ce qui aurait pu être attendu de la part d’un Kabyle, Assad, lors de sa dernière sortie médiatique à Tlemcen, n’a pas déclaré que désormais le choix des caractères de transcription a été fait depuis un siècle et demi et que tous les travaux de recherches et toute la production amazighophone, en plus de l’enseignement, s’effectuent en caractères latins.

Non, il a préféré affirmer ou on lui a ordonné d’affirmer : « Le caractère utilisé en tamazight ne pose pas problème. L’essentiel est que l’écriture obéisse aux règles et reflète l’originalité de cette langue ». C’est là un avant-goût du sort qui attend l’enseignement de tamazight en Algérie et même en Kabylie puisque la réalité sur le terrain, que n’ignore pas Assad, ne semble pas suffisante à ses yeux pour dire que le dossier du choix des caractères est clos, du moins en ce qui concerne la région de Kabylie. En plus de ça, même l’institution qu’il préside a édité des centaines de livres en tamazight, tous transcrits en caractères latins. Assad a même osé dire que « les experts en la matière divergent sur la question des caractères ». Un gros mensonge, car qui peut oser qualifier Dourari ou Ferrad d’experts en tamazight.

Les seuls vrais experts sont ceux qui écrivent et qui produisent en tamazight. Et chez ces derniers, l’unanimité est acquise quant aux caractères latins. Ce n’est pas aux écrivains Amar Mezdad, Salem Zenia, Brahim Tazaghart, Lynda Koudache, Tahar Ould Amar, Aomar Oulamara, etc… ou aux universitaires Mohand Akli Haddadou, Mohand Akli Salhi, Said Chemakh, etc., que l’on pourra faire avaler cette pilule acariâtre comme quoi tamazight pourrait s’écrire en caractères arabes. On aimerait bien, pour enrichir le débat, puisque Assad se prend au sérieux concernant cette question, qu’il nous donne quelques noms d’experts de tamazight qui sont en faveur de la transcription arabe. Et surtout quelques titres de leurs œuvres.

Lyès Medrati

27 COMMENTS

  1. L’arabiser c’est la detruire, si elle est detruite, elle ne sera jamais reconstruite.
    Il n y a rien de bon qui peux venir de l’arabisation, sauf si on veut detruire quelque chose.

    • Si Lhachemi Assad doit se ressaisir et dire la vérité à ses supérieurs et à ses partenaires (ministères de l’éducation,de la culture,de l’information…) :la transcription de tamazight en caractères latins est irréversible pour les kabyles qui lisent et écrivent en langue amazigh depuis plus de 60 ans !
      Dire que la question de « la transcription n’est pas un problème » est un mensonge,une duite en avant;une tentative criminelle d’achever notre langue maternelle.Mais ils n’oseront pas franchir ce cap !
      Question à M. Assad citez moi un seule personne qui écrit tamazight en « arabe » en Kabylie.Même le HCA utilise le latin dans toutes ses publications depuis sa création.Le débat sur cette question définitivement clos pour la nation kabyle,ce sera la transcription Tamâamrit revue et améliorée par l’INALCO et rien d’autre. Ni alphabet arabe,ni chinois ni tifinagh ! TEFRA TFUK !
      Les usagers de tamazight ont tranché,il n y a que ceux qui sont analphabètes en tamazight et allergiques au mot latin,par fanatisme,qui veulent jouer sur un terrain qui ne les regardent pas,de près ou de loin.

    • il faut refuser l’ officialisation de Tamazight et l’ enseigement de la langue bédouine, pour demander ouvertement l’indépendance des régions Amazighes et ne pas hésiter à transformer les mosquées arabes en synagogues, églises ou couvents païens.
      Mort aux arabes et arabes de fausses couches
      Vive Tamazgha indépendante

  2. C’est clair et net. Langue Arab et arab. Pour les Arab chez les Arab de Katar et arabi saoudit Nous les amazigh. Berber et kabyle chawi mezab touareg chelouh toute et amazigh berber rien avoir avec arab de Katar de okba qui colonisée numidia de massinissa La langue kabyle pour les kabyle. Pour la Kabylie c’est chez nous chez nous la Kabylie au kabyle

  3. Tant de recherche et de sacrifice par nos chercheurs pour tomber dans le piège de leur constitution destruction par ces criquets pèlerin, pour nous imposer une langue bonne pour la médiation, comme leur télé TV4.
    Quel honte , la soumission ou la résistance…

    Le Montagnard de l’Akfadou

  4. Ces gens là du pouvoir sont les ennemis du bon sens, de la rationalité, de l’objectivité, de la raison, de la vérité, de la sagesse. Ils sont contre nature, vont à contre sens de l’histoire, travestissent les faits, les événements et la réalité. Ils sont méchants, nuisibles et dangereux. Ils sont l’incarnation du diable.Ils sont l’incarnation du mal. Ces gens là, il faut les combattre avec toute la rigueur qui s’impose et sans ménagement aucun. Quant au Sieur Hechemi ASSAD, s’il veut se souiller et préfère l’indignité qu’il se cherche un autre fonds de commerce. Qu’il sache que la langue N’tamazight n’est pas sa propriété et qu’il n’est qu’un commis de l’Etat Algérien à la tête d’une institution de pacotille.

    • Tammazizt en chinois au elle peut s’écrire..pour pas aussi ?
      Que Assad El Hachemi sache ainsi que tous les autres…il peut se complaire à servir son destin de sujet ,jamais les kabyles n’accepteront une telle ignominie. Il peut vendre son arabité aux vendus tant d’autres . En Kabylie, c’est les kabyles qui décident n’en déplaise à tous les supplétifs que vous êtes.
      On vous attend y a lhachemi et consorts..

  5. Ce sbire qu’est Assad est un marabout au rabais. Opportuniste, carpette, il marcherait sur sa mère pour arriver à ses fins, au niveau idaddaten is. Et c’est un arriviste qui ne se prend pas pour une crotte. Il se fait passer pour un sociologue, anthropologue, alors qu’il n’a qu’une malheureuse licence (et quand on connaît le niveau de ces licenciés et surtout quand on sait comment on obtient cette licence, alors …). C’est vrai il s’est inscrit au magister à Tizi, mais il n’est jamais allé au-delà de l’inscription. Pour ce genre de pauvre type, s’inscrire en magister suffit pou se prévaloir de ce titre. C’est sérieux, il prend des airs de ce qu’il n’est pas. « Il ne faut pas faire le riche quand on n’a pas le sou » (J. Brel). Il gesticule dans le commissariat pour faire croire qu’il active. Il ne se rend même pas compte qu’il est utilisé comme une marrionnette… enfin passons

  6. Arabiser le KABYLE.jamais au grand jamais.Meme l’Algerie on va la rendre Amazigh en caracteres latins.D’abord liberer la Kabylie ensuite le reste.Peut etre un jour il y’aura la federation des pays amazigh.Liberer la Kabylie et les autres suivront.Tifinagh sera notre folklore et fierte mais le latin pour le travail et business.Tanemirt.

  7. arretons de perdre du temps avec ces gents la c’est archi sur qu’ils ne veule pas la promouvoir ils veule sa destruction

  8. Ils peuvent taper leurs têtes contre le mur, notre langue sera transcrite en latin, du mois en Kabylie. Dans les années 70, quand on polémiquait avec des algérianistes-arabo-islamics, eux disaient: qui vivra verra que l’Algérie est arabe. Nous: qui vivra verra que l’Afrique du nord est amazigh. Nous avons gagné beaucoup de batailles, la guerre n’est pas terminé, mais nous vaincront. Cette histoire de choix de caractères est le dernier bâton qu’ils tentent de mettre dans la roue de l’histoire. Ils savent bien que tous les spécialistes de notre langue travaillent en caractères latins et que seuls ceux-ci décideront, mais comme ils sont tordus et incapables de prendre une décision sans l’aval de leurs maitres enturbannés du Moyen-Orient, ils continuent à faire des croche-pieds. C’est le peuple qui fait l’histoire pas les dirigeants. Ce larbin à la tète de leur hca à intérêt à ne pas trop s’avancer sur une question qui relève des spécialiste.

  9. la question amazigh leur pose problème voir meme un compléxe lié a leur choix ideologique loin des conviction humain ,si le régime arabo-baatho-islamiste incarné par les khourotos du fln opte pour a,b,c,d pas pour alf ba cea serait la remise en cause de leur précédant reve d´arabisation! Dans le cadre de la mise en palce de l´Etat kabyle indépendant,l´avenir de l´ècriture de langue kabyle(l´orale toujours c´est le meme)) en a,b,c,d n´est pas un problème mais une solution pour la faire sortir du ghetto le quelle le régime colonial veut la maintenir par obligation de stisfaire leur penchant idéologique , ce charlantan de la honte! n´a aucun pouvoir sur la foceon appréhender la transmission de la pensé a nos futurs en l óccurence les enfants.

    • Le modelle pour l´ecole est une prerogative des expères de l´Etat, or que le pays kabyle n´a encore son Etat ni encore moin ses specialistes, il y a personne qui pensé de construire un, il s´est laissé trop longtemps son destin à l´radp, celle-ci avait les mains libre de jouer son jeu sans restriction durant plus 50 ans compliquant aujourd´huit les choses qui devrait le plus naturellement du monde déja sur place , cea donne l´impression que ses histoires interminable d´indépendance est une malédiction pour le pays kabyle qui a cru au miracle aprés 62, le voila revit le meme problème qui l´oblige encore de perdre du temps pour se battre pour un droit legtime. Comme disait dicton qui résume le paradoxe de cette situation, « Ami taaren igzzezel »

  10. Ce pouvoir vit sa dernière heure et il ne sait plus quoi inventer, il nage à contre courant! Cette unième pseudo tentative de la part de personnes qui ne connaissent ni parlent cette langue n’a aucune avenir et dorénavant elle est considérée caduc, néant!!!

  11. Pauvre hachemi, qui vend son âme , qui vend son honneur, sa dignité, l’identité de sa mère et de son père , qui compromet l’avenir de ses enfants, et qui trahie tout son peuple pour des sous. je ne sais même plus s’il est conscient lorsqu’il dit que les caractères arabe ne posent pas de problème. Alors que tous savent parfaitement que l’usage de l’arabe est un frein à tout développement technique et scientifique. L’histoire condamnera sans appel tous ceux qui complotent contre les langues des imazighen ( taqbaylit, tachawit, tamzabit, etc….) . Mass Hacmi , tu ferais mieux de servir la Kabylie que de servir les ennemis de la Kabylie si tu veux demeurer un fils de la Kabylie.
    Dieu a mis devant toi, la vie et la mort, l’honneur et le déshonneur, la dignité et la lâcheté , alors choisie la vie, l’honneur, la dignité

  12. Quand on veut faire de TamaziYt la langue de tous les algériens, quand on veut amaziYiser l’ensemble des algériens, alors qu’ils sont nombreux à ne pas l’être ou qui ne veulent pas l’être, ne pleurons pas, si ceux la la travestissent à leur manière, juste pour la tuer.
    Vous avez à faire à des loups, ce n’est pas pour rien que le FLN a « revendiquer » son officialisation, en 2015.
    Le FLN tuera TamaziYt, il ne fait que commencer.
    L’intérêt des AmaziY est ailleurs qu’avec ces infréquentables.

  13. Dans la vie, il y a un seul choix: suivre le bon ou le mauvais chemin. Les caractères dits arabes alors qu’ils sont empruntés à d’autres vont dans le sens contraire à la marche du temps. La langue arabe dominée par la religion contredit toute logique d’évolution et son écriture vers la gauche est dictée par l’instinct du retour au passé. Tamazight libérée des contraintes idéologiques leur pose un problème de concurrence et c’est pourquoi ils tentent par tous les moyens de l’affaiblir par des subterfuges qui ne tiennent pas la route. Heureusement que ses utilisateurs connaissent le vrai enjeu et ne cèdent rien. Avis aux comploteurs et à leurs larbins complices .

  14. Je n’arrive pas a comprendre les kabychoux, ils parlent de fiereté d’être kabyle, mais on voit peu d’entre eux qui ont essayé d’écrire en kabyle ne serait-ce-qu’une ligne , et ce qui plus grave c’est les soit disons intellectuels qui sont trés rare á écrire en kabyle, dans leur pages face book etc.
    Comme disait l’autre d’alger:
    ɣir lehwa w’rriḥ ,,, á l’instar du reste d’algerie.

    tanemirt.

  15. Dis moi qui t’a nommé responsable je te dirai le type de caractères que tu veux pour Tamazight ! C’est aussi simple que ça. Ce commis de l’état algérien a pour objectif d’aller dans le sens du pouvoir algérien. Il avait bien constaté que les conclusions de la commission qu’il a présidé lors des événements du printemps noir n’ont pas été suivies d’effet pour ne pas dire mises directement à la poubelle, par conséquent s’il était cohérent avec lui même il aurait immédiatement décliné l’offre de service que lui assigne encore ce même pouvoir. Mais l’honnêteté intellectuelle ne l’étouffe pas manifestement.

  16. Hafid Moi ce que je n’arrive pas à comprendre ce sont ceux qui comme toi ne font que critiquer les leurs. Avant de donner des leçons à des gens qui n’ont pas eu le droit à l’enseignement écrit de leur langue ,fais nous donc une démonstration de tes talents littéraires en langue tamazight .Ecris donc un livre. Au moins tu auras contribué
    à meubler les bibliothèques des futurs étudiants Kabyles. Tu mets la charrue avant les boeufs .Pour que la grande masse des gens étudient notre langue il faudrait déjà 1)qu’elle soit enseignée selon un cursus normal sans chausses trappes et non comme un fait d’armes- 2) qu’elle soit utile à autre chose que de de discuter avec les familiers mais présente au travail et dans dans tout notre environnement. Quand ces conditions pour lesquelles nous travaillons seront réunies on reparlera de qui est ou n’est pas un kabitchou ,car malheureusement je connais beaucoup de gens qui s’expriment bien mieux que nombre d’entre nous en Kabyles et qui n’ont rien à foutre de notre cause. Sois donc un peu plus mesuré et indulgent envers les tiens à l’avenir . Tu te rendras ainsi qu’à nous grand service.Sans rancune !

  17. Comme loumis, je réponds à hafid qui semble plus à l’aise à critiquer les kabyles privés depuis plus de 60 ans de leurs droits les plus elementaires (langue maternelle et culture) par le colonialisme arabo-islamique que de les défendre car victimes d’une injustice. Tu es de ceux qui préfèrent se ranger du coté le plus fort du moment que du coté de la victime. Parce que cela te met à l’abri des représailles = cela s’appelle de la lâcheté . Eh bien , je tiens à te dire que moi, j’ai appris à lire le kabyle tout seul à partir des vidéos de YouTube et de tous les livres et romans écris en kabyle par des kabyles et des chansons et louanges sous-titrées en kabyle. Par contre la langue arabe qu’on a voulu m’inculquer durant plusieurs années du primaire au lycée, eh bien je l’ai totalement évacuée par vengeance au profit du français. L »arabe est une langue de mensonge, de haine et d’intolérance. illu nneɣ yecwa ined nekki d abrid tiḍet tudert

  18. Le caractère irreversible pour Tamazight,à mon avis,ce n’est ni le latin ni l’arabe ni autre. Alors c’est ni plus ni moins Tifinagh,comme le chinois,le hébreu …ect. Je me demande pourquoi toutes ces salades et ces saucisses pour nous gonfler les têtes. Et ceci risque de mettre en péril les Targui qui haussent et qui trasncrivent sans arrêt Tifinagh. Deuxièmement on offre toute la légitimité au pouvoir d’Alger pour nous imposer le caractère arabe et nous dire que le latin est une transcription du colonialisme français. Pour moi en dehors de Tfinagh c’est du bricolage et une perte de temps.

  19. Deux écrivains célèbres l’un est AMAZIGH (KATEB Yacine) l’autre est Égyptien (NAJIB Mahfoud, prix Nobel
    de littérature) ont affirmé que la Langue Arabe est une Langue MORTE, qu’elle ne véhicule plus les sciences modernes; Nadjib Mahfoud, avait noté que la langue arabe enregistre chaque année un déficit de plus de 5000 mots scientifiques, faute de traduction.

    Durant les années 1980 les baathistes Syriens du temps de HAFED EL-ASSAD ont crée une chaire de MÉDECINE en langue Arabe à Damas, après sept Années d’études aucun Médecin n’a été formé,
    ils les ont envoyés en Grande Bretagne pour refaire leur cursus en langue anglaise.

    NAJIB Mahfoud avait suggéré 3 choses pour faire de l’arabe une langue vivante (1) :

    1. l’abandon des caractères d’écriture arabes au profit des caractères Latins.
    2. cesser d’écrire la langue arabe de DROITE à GAUCHE, pour faciliter l’apprentissage des mathématiques.
    3. Instaurer le trilinguisme pour favoriser la traduction.
    ———————————————————————————————————-
    (1) suite à cette déclaration les frères musulmans d’Egypte ont adopté une FETWA condamnant l’écrivain
    pour apostasie.
    _________________________________________________________
    L’université islamique de Constantine présidée à l’époque de CHADLI par le Terroriste Égyptien AHMED EL-GHAZALI est un foyer de formation des terroristes islamo-baathistes, anti -kabyles.
    Cet énergumène d’EL-GHAZALI avait tenus des propos fascisants envers KATEB Yacine et Mohamed ARKOUN. Notant que cette université à été créée après les le printemps AMAZIGH de 1980.
    Aussi CHADLI l’ignare, avait dit à l’époque, je cite « nous sommes des Amazighs arabisés par l’Islam »
    Comme si le rôle de l’islam est d’arabiser les peuples, alors je vous pose une question, pourquoi il n’a pas arabisé Les iraniens?, les turques? Les afghans? Les indonésiens ?, Les pakistanais ?…etc……

  20. Moi je pense que ces derniers n’ont jamais au grand jamais été berbères mais plutôt des bédouins descendants des hordes cannibalistes moyenne orientale. Encore une fois un vrai berbère avait traversé plusieurs colonisations sans jamais se renier!!! Alors cette fable que racontent ces arabes algériens comme quoi « ils sont berbères mais arabisés » c’est latéralement du bullshit, ils vous balancent en permanence cette contre vérité pour mieux vous berner du genre regardez nous sommes berbères mais devenus arabes par l’opération du saint esprit !!!! Non non et non, aucun être humain ne renie ses racines, je vous dis aucun! Ils sont arabes et ils parlent arabes parce que ils des déchets résiduels des invasions arabes point barre!! Moi, ma famille nous sommes de vrais kabyles authentiques lambda et nous n’avions jamais aimé les arabes, les mariages avec les arabes sont interdits et frappés de tabou depuis l’envahissement de ces bédouins jusqu’à nos jours. Nous avons refusé d’apprendre la langue de ces derniers et nous la parlons jusqu’à aujourd’hui encore. L’arabe pour un vrai kabyle digne de ce nom c’est un ennemi à combattre jusqu’à la fin des temps. Nous sommes ces légendaires kabyles qui n’ont jamais au grand jamais abdiqué ni leur culture, civilisation, mythes, légendes et langue depuis la nuit des temps!!! Un vrai autochtone n’abdique jamais sa culture première, jamais, et cela sur toute l’attitude du monde!.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here