SOS disparus parle de 95 prisons secrètes en Algérie

6
510

ALGERIE (Tamurt) – L’affaire des 20 000 disparus hantera toujours les dirigeants politiques et militaires algériens. Les proches des victimes pointent plus de doigt accusateur les services de sécurité que les groupes islamistes armés. Des centres de rétentions secrets sont même cités par des membres du SOS disparus.

« Si vraiment une justice existe en Algérie et se sont des civils qui dirige ce pays, ils doivent engager des enquêtes impartiales et indépendantes pour établir le sort des disparus, dire la vérité aux familles des victimes et leur rendre justice », a déclaré un membre du SOS disparus. Ce dernier affirme que pas moins de 95 centres de détention secrète, de torture et d’exécutions ont pu être répertoriés.

Les plus importants sont : le CTRI de Blida (Centre Haouch-Ch’nou), commandé de 1990 à 2003 par le colonel Mehenna Djebbar ; celui d’Oran (Centre Magenta), commandé par le colonel »Abdelwahab » puis par le commandant Hamidou ; le CTRI de Constantine (Centre Bellevue), commandé par le colonel Kamel Hamoud, puis par le colonel Karim ; le Centre principal militaire d’investigations (CPMI) de Ben-Aknoun, dirigé de 1990 à 2001 par le colonel Athmane »Bachir » Tartag.

Personne ne parle de cette affaire en Algérie. Ni la presse ni les partis politiques dits d’opposition. Même le FFS a fini par abandonner les familles des disparus, mais ces dernières ne veulent rien lâcher. Elles comptent mener leur combat jusqu’à ce que la lumière soit faite et les dirigeants militaires responsables soient jugés.

Un combat très long mais pas impossible. Notons que même des militants amazighs font partie des disparus.

Lounès B

6 COMMENTS

  1. azul, ancienne mine de timezrit de bejaia a servi de prison secrete en 1993 selon la population qui extraillaient du minerai de fer !!!

  2. Pour être crédible, il faut citer les noms de ces militants amazigh, sinon pour les islamistes terroristes, on s’en fout. N’essayez donc pas de tro0mper les gens.

  3. La photo est prise recemment je pense avec l’appel du mouvmt barakat.
    Mais mon point, n’est pas ça, c’est le comportement de ces policier, un comportement qui est commun au comportement hypocrite connues de tout les arabes, algeriens et même kabyle, puisque eux même avaient une histoire commune avec le reste d’algerie.
    Cette manifestation a été repprimée dans l’oeuf car les Crs attendaient sur les lieux du redez vous les manifestant. Mais la maniére d’embarquer les personnes a était dans les regles de deonthologie, avec humanisme, comme les europeens font lorsqu’ils reppriment leurs manifestant.
    Mais cet humanisme hypocrite des forces de l’ordre, cache une montalité digne de sauvages incivil assoifé de sang de tout ceux qui s’opposent au pouvoir.ils n’agissent avec humanisme que devant les cameras du monde, sinon ils n’hesiteront pas á sortir le chacal qui se cache dans l’ettoffe de la brebie. Ils sont simplement des assassins.
    Souvenez vous de ce que la police en civil ont fait á un jeune manifestant kabyle, enregistré par un temoins á partir de l’appartement de son immeuble, ils l’ont traîné comme on traîne un mouton de l’aid aprés l’avoir égorgé. Je dirais même qu’ils l’ont traité pire qu’un mouton. Le jeune était inconscient par terre, il est algerien kabyle. Mais ils l’ont trainé par terre comme on traine un objet qui doit être enlevé trés vite sur la route, un objet comme un pneu ou un tronc d’arbre.
    Ce genre de comportement sauvage et inhumain nous reseigne sur l’hypocrisie des gouvernant, de sa police et sutout du peuple dans l’ensemble, car aprés tout, ce qu’on voit dans le quotidien algerien nlus donne un refflet assez proche de la réalité du systém politique algerien dans son ensemble.
    Je pense que, le plus grand probléme de l’algérie, ce sont les mentalités qui sont parqué á l’âge médiéval, et rien ne peut changer même si l’on instalerait le meilleur system politique au monde.
    Tanemirt.
    Je dis

  4. oui hafid tout a fait cest un gros probleme de mentalité en algerie bcps de travail reste a faire je pense une deuxieme colonisation est permise afin de pourchasser ce pouvoir assasin chui pas kabyle mais je resonne pas dans l’ombre bonne journée

  5. hors service bcp de policiers pensent comme tout citoyen et critique le pouvoir, sachant tout de même qu’il est illégitime et détesté. Mais dés qu’ils sont en fonction ils agissent sous les ordres comme des brutes. C dire que ce régime est si fragile qu’ils le laisseront tomber dans une situation critique. C pour ça d’ailleurs que leurs salaires augmentent tout le temps et qu’ils bénéficient souvent d’impunité dans leurs délits.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here