Alger: Les salafistes tentent d’interdire "Timechret" à Tixeraine

21
455
Alger: Les salafistes tentent d’interdire Timechret à Tixeraine
Alger: Les salafistes tentent d’interdire Timechret à Tixeraine

ALGER (Tamurt) – Après avoir disparu de plusieurs villages de Kabylie, Timechret, une fête villageoise organisée à l’occasion de grands évènements agraires, religieux notamment, revient au goût du jour ces dernières années.

Conscients de la portée sociétale de cette tradition séculaire, des Kabyles de la localité de Tixeraine (Alger) ont voulu perpétuer cette tradition, mais des salafistes zélés, en sus, aveuglé par leur soif du sang, ont tenu mordicus à interdire ce rite séculaire au grand dam des organisateurs dudit sacrifice.

Pour ces barbus   c’est un pêché et c’est une atteinte à l’Islam que d’organiser cette fête traditionnelle kabyle. Toutefois, l’abnégation et la témérité de ces Kabyles d’Alger ne se sont pas laissés faire par les intimidations de ces potentats, graciés de surcroît par le pouvoir d’Alger. Considéré comme un moment convivial qui consolide les liens sociaux, Timechret constitue la pierre angulaire de la société qui assure le rapprochement tout en assurant une symbiose de la collectivité.

 Cette fête consiste à la contribution des villageois à l’achat « collectif » de quelques moutons, boucs ou d’un bœuf  pour l’égorger et partager la viande équitablement. Le tout dans une ambiance de fête et de festivité. C’est l’unique  jour de l’année  ou les villageois mangent tous le même plat. Un manière de bannir les inégalités sociales. C’est une fête kabyle unique au monde. «  Vous ne connaissez rien. Rien, ni à l’islam ni à autre chose. L’Arabie Saoudite ne vous donnera rien, les américains aussi. Vous êtes des incultes sans plus »,  a crié l’un des organisateur de cette fête au micron d’une chaîne de télévision algérienne.

Les islamistes  s’opposent aux valeurs traditionnelles et aux patrimoines immatériels. Leur extrémisme n’a pas de limite.  Pourtant les religieux musulmans kabyles  étaient de tout les temps pour la préservation des traditions. La  différence entre un vrai les musulmans kabyles et les islamistes d’aujourd’hui ; c’est que les premiers croient en Dieu et sont convaincus qu’ils sont protégés par Dieu, mais les islamistes pensent que c’est eux qui protègent Dieu ! Voilà le comble.

Lounès B et Amnay

21 COMMENTS

  1. Cette pratique est absolument tribale. Honte a ceux qui veulent la perpetrer. La viande ne doit pas etre expose comme cela, elle doit etre dans un endroit refrigere. En plus les gens ont besoin d’argent pas de viande. Quand a ces salafistes, il faut les renvoyer chez eux en Arabie.

    • …!
      Cette tradition ancestrale est là avant l’avènement technologique. Venir aujourd’hui et parler de la réfrigération est juste un non sens. De cela me vient à l’esprit une question: Est-ce que les moutons sacrifiés le jour de l’Aid pour ceux qui sont adepte a eu lieu dans un endroit réfrigéré, hélas non! mais les gens s’y retrouvent. L’autre point que tu soulèves est l’argent. Sache que tissé un lien social solide et durable ne s’achète pas avec de l’argent mais avec des manifestations similaire où les gens sont amenés à partager des moment de convivialité et de partage. Si tu ouvres bien tes yeux, tu te rendras compte que l’argent n’a jamais battit une vie sociale durable et sûre. l’Algérie diverse des milliards pour acheter la vie sociale, hélas cette vie est précaire et fictive.

      • De la meme facon que cette timechret digne de l’homme des caves, les egorgements des moutons de l’Aid devraient etre interdits en Kabylie. Des traditions dites vous ? il ya des bonnes traditions qu’il faut garder et des mauvaise traditions a abondonner! Connaissez vous aussi cette tradition qui consiste a voire le mari sur le dos de son ane et sa femme suivre a pieds avec des fois un sac sur le dos ? Moi j’en ai vu des machins pareils. Abondonnons tout ce qui representes un etat mental moyen ageux si on veut batir une Kabylie moderne et emancipee.

      • pour les salafiste , on est tous d’accord ici. pour l’abattage par égorgement, je suis pas d’accord avec vous, car l’égorgement est important car le sang contient une certaine contité de soit disant parasites ( des truc comme ça ) et lorsqu on vide l’animal de son sang on diminue de ce genre de problemes.
        cette pratique est toujours presente chez les portuguais, espagnoles, et certains latin americain, je vous dis par connaissance de cause . cette pratque pourrait etre exister en meditteranee bien avant le christ , ses bien faits sont multiples.
        pour la preparation de la viande, son decoupage etc, je veux attirer l attention des personne qui s’en occupe, prennent ils la chemma ? ont ils des gans en caoutchou ?sont ils desinfectés avant de manipuler? les couteaux sont aussi desinfectés ?

        • ce genre de scéne que tu viens de siter n’existe plus, quoi qu’il existe d’autres scenes medievales comme celle qui consiste á montrer le sang de la mariée deflorée la nuit de son mariage.
          une tradition de l’âge des cavernes comme vous dites.
          et d’autres liés au system entier , comme la virginité, le droit de choisir son partenaire , son épous, et le droit d’etre libre de choisir sa religion ou ne pas choisir du tout ….

    • @Levrai Izem
      Tu sais en Kabylie la viande est étalée proprement sur un lit de vigne, elle est offerte à des gens diminués, il y’a un fort respect de l’animal et même une prière pour lui demander pardon et des invocations à la nature, cette fête remonte à la Grèce hellénique, toutes ces fêtes kabyles ancestrales sont à perpétuer éternellement, car elles nous rappellent à nous mêmes et aussi à la fidélité envers nos aïeux, nous sommes, de vrais immazirens, un peuple spécifique et sauverain.

  2. lorsque je vois comme sur l’image les villageois faire des portion par ajout de petit morceaux de viande un par un ,alignée sur un bache en plastique par terre, alors je me demande á quoi servent les balances de mesure du poid, et á quoi servent les comptoires.
    je crois avoir comprendre : les algeriens ne se font pas confience , tout le monde doit être temoins de la distribution des portions au jour J , au lieu d’avoir une équipe ( les fameux lâuqal , soit disons sage, mdr )
    élue dans la democratie avec un vote où tout les villageois y participent.
    mais en realité, rien, ils sont élues par le rang sociale qu’ils occupent en general.
    c’est pour dire, que les pratique médiéval sont toujour active en 2016.

    • Tu as toujours à redire quand il s’agit de mes fêtes ancestrales?? Tu ne peux pas de temps en temps aller pester un peu contre les pratiques étrangères à ma terre berbères qui sont tes coutumes barbares importées par te frères arabique!!!!

    • Vous pouvez être contre…mais dire que c’est une fête tribale ..Ce qui reviendrait à dire c’est une pratique de certaines tribus, alors que c’est tout le village qui le fête.c’est ne rien connaître de la signification du mot.Pour comprendre cette fête il faut se remonter à l’époque où manger de la viande n’était pas permis à tout le monde ,en dehors des liens entre citoyens que cela tissent . il est vrai que de nos jours on peut faire évoluer ce genre de fête en lui trouvant un substitut moderne ne serait-ce pour l’hygiène. La fête collectif dans surtout dans les les villages sont des moments à privilégiées pour diverses raisons. Quand on connaît les dissensions qu’il peut y avoir entre villageois ,notamment de nos jours. Moi je ferais évoluer cette pratique en une grande fête du village organisée chaque année si cela est possible, à défaut tous les 2/3 dont on gardera le nom Timchret. Car donné une part de viande pour chacun ne fait réunir tout le village pour une faire communion. Hors l’intérêt, c’est de rassembler tout le village ,hommes, femmes et enfants avec au menu tout ce qu’il faut pour fêter comme il se doit. Ré-inventer Timchret…avis aux adeptes de la modernité.

    • Vous allez très fort avec le moyen âge… Quand on ne sait rien on se renseigne au lieu de porter des jugements à l’emporte pièce. Si les Kabyles font des tas au lieu d’user de la balance, c’est tout simplement parce que les morceaux de viandes n’étant pas de la même catégorie (un plat de côte n’est pas un faux filet), la notion d’équité dans le partage ne s’exprime plus en terme de poids mais en terme de tirage au sort. Voilà… La présence de tout le village le jour du partage permet permet de faire de cette journée un événement festif et de communion de tous, ce n’est pas seulement une question de bouffe… Quant aux élections, elles se déroulent dans les urnes à l’image de tous les peuples du monde avec plus ou moins de trucage comme partout dans le monde. Les Kabyles ne sont pas au moyen âge et rien ne vous permet de le dire et surtout de le généraliser à tous les villages de Kabylie.

    • un lit de vigne, ça c’est á l’époque oú il y avait moins de population et plus de vegetation. maintenant y a beacoup de monde, et moins de vegetation, et puis y a les bâches qui sont abondantes.ces bâche en plastiques accelerent la multiplications des microbes, car le plastique se rechauffent assez rapidement.la pratique dont tu parles est plus scéne, mais cette époque porte avec elle une certaine harmonie entre la nature , l’eau, et le nombre de villageois et la vegetation abondante.
      maintenant les conditions sont diferente, c’est un autre equilibre.
      si on utilise les bache, on doit utiliser la refregiration si la viande n’est pas distribuée le plutot possible.
      la population s est multipliée, donc il doivent selectionner des volentaire assez responsables afin de manipuler la viande dans les regles de l hygiéne de notre temps, pas de chemma, et des mains nues ou des gens qui se mouchent avec les mains nues puis manipuler la viande, ou aller aux toilettes sans se rincer et mettre les gans en plastique,,,,etc mais on voit pas cela, tout se fait arbitrairement , á la légére, plus ou moins, depend d’un village á un autre.
      y’a les medias qui jouent un role, ainsi que le niveaux civique des populations…c est tout un system global.

  3. Il serait plus raisonnable de se soucier de l’avancée galopante de la force obscurantiste des salafistes aux esprits fossilisés, que de s’insurger sur les modalités de distribution de la viande pendant cette fête, qui est certe ne respecte aucune règles d’hygiène, mais une fois bouillie vu notre mode de cuissons tous les germes pathogènes seront détruits. Mais l’idéologie arabo-islamo-integriste aux conséquences funestes à toute forme de liberté et de démocratie n’a pas de remède . À vous de choisir.

    • embiance de fêtes, laissez moi rire , si quelqu’un qui ne vous connait pas, il imaginerait des hommes et des femmes et enfants assis prêt des banquets pleins de vains et de plats de toutes les sortes et de la bierre coulant á flot,,, , hors pour quelqu’un qui vous connais, rien de tout ça, du desert,,,, y’a que des moustaches autours attendant impatiemment de prendre leurs part de viande, puis filer vite chez soit.
      c’est bien de dire la réalité, et s’auto critiquer.
      unn fois j’ai vue sur brtv, un village qui a fêtait la meme tradition, et j’ai vu un vieux pied nues sur la bache distribuant sur des tas mis direct sur la bache, même dans des sac en plastic, comme dans la photo, j’ai voulu vomir, mais dans celle ci , ils ont les pieds protégés, ils ont au moins fait une avance, mais toujour il y a des amelioration á faire, comme la participation de la femme, etc ,,, c’est tout un system machiste lié â l histoire, la religion et la culture, qu’il faudra avancer, ameliorer, adapter et changer de fond en comble.
      pour la reffregiration, je pense pas qu’elle soit tres importante dans le sens que la viande est generalment frêche et organic, donc elle prendrai bocoup plus de temp pour rancir, le plus grand problem, ce sont les gens qui la preparent la viande, mettent ils des gans en plastic pour manipuler la viande ? sont ils tous sein? en bonne santé pour toucher la viande ?
      tanemirt

  4. Mais quand même c’est une tradition qui permet à tout le monde de consommer de la viande. Ce n’est pas le cas aujourd’hui où la moyenne nutritionnelle est de 3000 calories par personne. Alors qu’à une certaine époque, la classe riche déjà ne les dépassait pas. elle consommait entre 2000 et 2500. Alors pourquoi oublie-t-on notre passé rapidement? En tout cas bientôt le retour au bercail avec cette chute brusque du pétrole et même son épuisement rapide sans un moindre investissement pour l’avenir par le clan boutef.

    • des ameliorations á faire : comme manger ensemble femmes et hommes avec des banquets pleins de nouriture de vain et de la bierre á flot, dans une embiance de music et de la dance toute la nuit …. soyons serieux , on ne verra ça en kabylie que lorsqu’il tombera de la neige chaude .
      tanemirt

  5. Je suis pour nos traditions,toutes nos traditions,mais il faut trouver une solution pour respecter « l’hygiène au 21 é siecle »…quand aux salafistes oust hors de chez nous !!!!

  6. Azul
    Il faut tenir bon chers compatriotes kabyles et amazighs. L’envahisseur arabe bédouin continue de tenter de nous détruire, détruire notre langue, notre identité, enfin tout ce qui fait est amazigh. Ceci est la première mission des conquérant arabe depuis le 7 em siècle en Afrique Nord. Depuis 1962 le pouvoir algérien s’est attelé avec acharnement pour assimiler, arabiser tout ce qui reste d’amazigh en Algérie. Et dans les pays voisin ils sont dans la même logique a savoir détruire tout ce qui est amazigh pour implanter, le remplacer par ce qui est arabe ou moyen oriental.
    Pour revenir a Tixeraine, cette localité qui est resté elle mème avec sa population et cela depuis 1871. Pour nos compatriotes qui ne le savent pas peut-être, la ville ou le village de Tixeraine à été fondée par des Kabyles qui avaient fui la répression du soulèvement de 1871 avec Cheikh Aheddad. Bravo a vous habitant de cette ville nous sommes fiers de vous. Que Dieu vous garde!

  7. le vrai izem « sic » se prend pour un Bobo Végétarien, Une mode chez les VRAIS Occidentaux;
    Quant à kamelus, Normal qu’il parle de balance il n’a rien compris au sens et à la portée de ce geste, Bref Y a Kabyle et Kabytchou.
    Au final la différence c’est que les Kabyles n’ont jamais pratiquer l’islam réel d’où notre tolérance et ceux qu’on appellent les salafistes sont les pratiquants du vrai islam.

    • les envahisseurs du 7me siécle. regarde les noms des kabyles , ils sont pour une moitié de consonnance arabo musulmane, ce sont les arabes berberisé venues au 7me siecle dont tu viens de parler.

  8. Imnezrayen (Les mécréants)

    Dharaw rebi akw i-nela
    Ar ghures yek n-emsawa
    Ur yezmir yiwen
    Dhi lecghalis ad yek’cem.

    Leqran yurad f-lecghal a
    Inek’ ala rebi i-dhamek’sa
    Yiwen ur yets-ili dh-acrik-is
    Aken yevghu ihesviman-is

    Ulac war ayqevlen avarani
    Dhi thwacult-is assid yini
    Athan amek’ ara thetsili
    Thigui tsimsalin ur thna3ni

    Irebithen agui bwada
    Iguenwen tfend thama ufela
    Dhi thneslemt ala tsruzun
    Imi yel wa yenwa dhamazun (prophète)

    Ulac icenga ith nicven
    Dh-icriken rebi iyenwan
    Nuthni dhilqa3a i yelan
    Netsa dheg g’enwan.

    amek’ nwan isen dits meslay
    Mas stilifun nagh sl émail
    Nagh nwent thura dh-amghar
    Qriv ah’ath as cuden aghesmar.

    Ayen ya3nan lef3al guiwen
    Ala rebi ara thicar3en
    Win yenwan ghures dhajadarmi
    Ulac a3dhaw thnecvi.

    (H.Uzfun)

  9. Timechret est passée comme le voulait les Kabyles et il sont majoritaires. Contre des islamistes parmi eux des kabyles aussi car à Alger la population est Kabyle c’est normal.
    Les familles Kabyles étaient dehors qechouche mechouche. il a fait beau. Les amis étaient là. Yavait aussi, des anciens de l’USMA de la JSK de la JSTIixraaine Du Hydra Ac , Yavait Omar Betrouni , Ait Mouhoub du MCA Yavait Takfarinas, Said Alik hna fi hna … Alger d’avant ! J’ai passé des moments exceptionnels.
    Vive les kabyles, dzayer darna machi darhom, d’akham nnagh ur tsalasen ara degs !

    Merci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here