Ban Kim-moon peu enthousiaste à l’indépendance du Sahara occidental

6
167
Ban Kim-moon peu enthousiaste à l’indépendance du Sahara occidental
Ban Kim-moon peu enthousiaste à l’indépendance du Sahara occidental

ALGERIE (Tamurt) – Le secrétaire général de l’ONU, Ban Kim-moon,  a achevé hier sa visite à Alger. Avent son départ d’Alger, il s’est rendu au camp des réfugiés sahraouis à Alger et a regretté que des milliers de familles vivent depuis plus de 40 ans dans des conditions inhumaines, mais il n’a soufflé aucun mot sur l’indépendance de cette région ni autre solution dans ce sens.

Le constat de l’homme fort de l’ONU est amer. Il a appelé les partis  de ce conflit de reprendre les négociations, au grand dam des Algériens qui ont attendus des déclarations reconfortertant leurs thèses.  La prise en otage des milliers de familles du Sud Marocain est un drame crée par Alger depuis 1973 rien que pour déstabiliser ce pays voisin et souverain.

Lors de son passage dans les camps de réfugiés à Tindouf, ces derniers ont exprimé leur ras-le-bol de la situation et ont demandé une solution à leur sort et pas forcément l’indépendance.  Les Sahraouis, qui sont même privés par les Algériens de s’exprimer en tamazight,  commencent à comprendre que l’Algérie utilisent leur sort, leur avenir et leur vie tout court à des fins purement politiciennes.

Les habitants des régions sud de Maroc subissent des exactions et de graves injustices de la part du Polisario et d’Alger. Des manifestations des réfugiés qui revendiquent leur marocanité ont été organisées ces dernières années mais ont été réprimées dans le sang par les militaires algériens et les milices du Polisario. Même la classe politique algérienne commence à demander aux décideurs algériens de lâcher ce dossier épineux qui bloque l’union nord africaine.

 Lounès B

6 COMMENTS

  1. Le sud marocain s’appelle Sahara occidental.
    Si on défend l’indépendance de la kabylie, il faut défendre celle du Sahara.
    A moins qu’il y ait d’autres considérations qui m’échappent.

    • Non monsieur, je n’ai pas de problème à ce que l’on créer une république Amazigh au Sahara, mais une république arabe, pas question, ceux qui veulent en créer une, n’ont qu’aller en Arabie. Je te rappelle que les autochtones de Tamzga sont des amzighs.

  2. Avant de parler de Sahara occidental, il faut interroger l’histoire pour savoir à qui appartenait cet endroit. Hors l’histoire nous dit que ces aux marocains Amazighs. Donc si l’indépendance doit avoir lieu, ce n’est nullement sous la bannière de l’état arabe qui n’est rien qu’une imposture et une colonisation. Et cela est inadmissible. Oui à l’indépendance des vrais peuples mais pas ceux crée par l’occident pour les déshériter.
    CAR L’HISTOIRE DES ARABE N’EST QUE LEUR ARNAQUE. on voit le résultat de TAMAZGHA ,comment ils l’on rendue.

  3. Le sud du Maroc s’appelle Sahara Marocain ou provinces du sud. C’est quoi le rapport avec la Kabylie ? Le Maroc a récupéré ses provinces en 1975, le reste n’est que de la comédie des gouvernants Algériens qui s’acharnent à diviser le Maroc !! Allah yehdihoum.

  4. Je suis pour le droit des peuples à l’autodétermination.Mais l’Algérie officielle a une attitude pour le moins bizarroïde et incohérente,qui ressemble dans le fonds à celle du Makhzen.Les sahraouis qui se définissent comme « arabes » peuvent se contenter d’une autonomie puisque le Maroc est un pays « arabe » donc aucun problème d’identité ou de langue !!! Mais le pouvoir marocain n’est pas à une contradiction près,comme son voisin algérien.Le Gvt marocain veut accorder l’autonomie aux sahraouis,mais la refuse aux peuples amazigh du Maroc,qui ont vraiment besoin de s’auto-gouverner pour sauver leur identité,leurs langues,leurs cultures menacés par l’arabisation/salafisation, …Le régime algérien est encore plus irrationnel et plus incohérent, en voulant une indépendance pour 500.0000 sahraouis arabes,et refuser tout statut spécifique à la Kabylie, dont le peuple dépasse les 8 millions d’âmes. Drôle de raisonnement pour les champions de l’autodétermination sélective !

  5. L´RADP par le billet de leur medias et leur ministère des affaires etrangère a solicité le secrétariat des nations unis, Bankimon poliment, n´a pas décliné l´invitation en dépit des contraditions des objectifs soumis par Boutflika au chef de l´ONU et la question du pays kabyle sur son devenir indépandement de l´establishment, en effet ce qui motive veritabement le régime ne se recentre pas uniquement sur la supposé indépendance de l´RAS mais aussi il se bat pour sa survie du moins se maintenir dans une stabilité éphémère surtout dans un climat géopolitique qui les entours peu rassurant et sans aucun repère!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here