Interdiction d'une conférence de Mouloud LounaouciLes citoyens de Larvâa n At Iraten défient les autorités

10
222
Dr Mouloud Lounaouci
Dr Mouloud Lounaouci

LARVAA N AT IRATEN (Tamurt) – C’est une réaction digne des hommes libres qui vient d’être enregistrée dans la région de Larvâa N at Iraten où le pouvoir a interdit officiellement la tenue d’une conférence-débat de Mouloud Lounaouci, l’un des vingt-quatre détenus du printemps berbère d’avril 1980.

En effet, le Docteur Mouloud Lounaouci qui a également un magister en sociolinguistique a été annoncé pour l’animation d’une conférence sur la pseudo-officialisation de tamazight dans la nouvelle constitution algérienne. Pour ce faire, les organisateurs ont introduit une demande d’autorisation en bonne et due forme au niveau des autorités de daïra telle que le stipule la loi dans le sillage des restrictions de toute liberté d’organiser des  activités culturelles qui échapperaient au contrôle de l’Etat central d’Alger.

Il se trouve qu’après avoir respecté le délai réglementaire, l’autorisation en question n’est pas tombée alors que le moment de la tenue de ladite conférence était bien arrivée. Après renseignement, il s’est avéré que l’autorisation ne devait pas parvenir de la daïra de Larvâa n At Irathen mais plutôt de la direction de wilaya de la réglementation et des affaires générales (DRAG). Et c’est au niveau de cette dernière que l’autorisation en question a été bloquée.

Il est clair que la tentative d’interdire la conférence de Mouloud Lounaouci a été d’empêcher ce dernier de livrer ses arguments objectifs concernant le fait que l’officialisation récente de tamazight n’est que de la poudre aux yeux visant à endiguer toute mobilisation pour le combat identitaire mais aussi à freiner le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans son élan de sympathie et dont les rangs ne cesse de grossir dans les quatre coins de la Kabylie.

Les citoyens de Larvâa n at Irathen, bien évidemment et naturellement, ne se sont pas laissés faire et la conférence de Lounaouci a eu lieu en dépit et malgré tout.

Lyès Medrati

10 COMMENTS

  1. Alger a voulu provoquer un « Printemps Berbere 1980 bis » version 2016. Mais, apparemment ça n’a pas macrhé.

  2. LOUNAOUCI , Moh Dinar .
    Il revient enfin .
    Ou en est il avec sa transhumance politique . FFS , CES puis re-FFS Et toujours le fil à la patte.
    Son frère Hamid , tres proche de Djebbar , s’est partagé le lot de terrain avec Said Samedi a EL BIAR pour confirmer les dires de NORREDINE AMIROUCHE .
    Enfin ces frères LOUNAOUCI passaient leur temps à bénéficier des lotissement a Tizi , Mirabeau ,Alger et Tipaza pendant que les militants FFS et RCD battaient le pavé.
    Aujourd’hui , c’est encore le mouvement autonomiste qui les attire. Awah , fiha inna .
    Il y a l’odeur du dinar et/ou de l’euro.
    Ils roulent pas pour rien ces gens là ,
    A suivre…

  3. Les langues chinoise, turque et coréenne prochainement enseignées dans les lycéens de l’Algérie

    Pour contre carré Tifinagh par les intimidations et insultes à l´enseignement Généralisé de Tamazight donc ils trouvent toujours la formule de la marginalisation et déscrimination des autochtones , ils vont l´assimiler au Chinois ou autre langues .

    Suggestion aux Kabyles , le latin sera toujours la progression de la langue Kabyle ou Tamazight autrement ell sera violer par la partie batarisé du peuple , tellement ils sont compléxé de leur culture donc ils préfèrent l´importation d´une culture malgrés n´a rien avoir avec leur quotidien , ils adorent la superiorité des dominateurs tellement ils ont une mentalité de bassese et hypocrite .

  4. Il n’y a aucune autorité au-dessus de celle du peuple. Ces individus sensés représenter l’Etat n’ont en réalité aucun poids face à la volonté populaire. C à eux de demander d’autorisation au peuple. Faisons ce que nous voulons sans rien leur demander. Vous verrez qu’ils sont incapables de réagir.

  5. Voila un exemple à suivre, après l’affront subi par le WALOU à ILLOULA, et l’empêchement du Gala du Cheb YAZID d’ECHEROUK à TIZI, Maintenant les janissaires d’Alger sont avertis, le peuple Kabyle ne se laisserait plus embarquer dans l’idéologie dominante: arabo-baathiste.

    les intellectuels kabyles, ou qu’ils se trouvent, sont plus que jamais interpellés pour prendre leurs responsabilités à l’égard de notre peuple pour sauvegarder le territoire kabyle de toute les tentatives assimilationnistes. TANEMIRT

  6. D acu-t uxessar agi. A leqbayel melmi ara tissinem?
    Acimi a tessuturem deg waaraben negh leqbayel n sserbis ad awen-d-fken ttesrih?
    Mayella tqudred’ yiwen ad ak-d-yefk ttesrih’, safi terrid’ d ccaf-ik, ayen k-yexdem drus!
    Akwit a leqbayel. Tamurt n leqbayel d tamurt nnegh, ilaq a nexdem degs a yen nebgha. D nutni I glaqen ad ttagaden ma’ra d-kecmen gher tmurt nnegh, maci d nekni

  7. @MCB,svp un peu de respect ,je connais la famille Lounaouci c etait mes voisins ,une famille tres honnete ,aprss la mort de leurs pere RIP,c etait Mouloud qui s en occupait un gars tres serrieux et sympathic ,hamid ,Hacen et le petit dont j ais oublie le nom bien eleve honnete et serveable.Une famille tres Kabyle,Mouloud s en est ocupe apres la mort du pere athirahma rabi,puis ils sont alle vivre a TIZI,je ne suis pas du RCD je suis Makiste apres avoir ete FFS,lire ca sur les LOunaouci est une honte,ils ont droit d avoire leurs opinions politiques,s ils changent c est leurs libre problemes mais les accuses de malhonetetees c est un beaucoup trop.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here