Réforme de l’éducation et opposition islamiste, une autre raison de revendiquer l’indépendance de la Kabylie

7
96
ALGERIE (Tamurt) – Le nouveau programme scolaire que compte mettre en place la ministre de l’éducation nationale dérange le courant arabo-islamiste. Même l’association des oulémas qui est restée silencieuse pendant un long moment commence à bouger au point où l’un de ses membres a clairement signifié qu’un bon algérien est celui qui maîtrise la langue arabe et quelques versets coraniques.
 
Ceci a fait dire à un cadre kabyle qu’éloigner l’école algérienne de l’emprise des idéologues islamistes n’est pas pour demain. Alors autant exiger l’indépendance de la Kabylie pour que chaque nation applique le programme qui lui sied. Les islamistes algériens accusent la ministre de vouloir occidentaliser le système éducatif et détruire ses fondements moraux. Comme si l’arabe et les sciences islamiques ont apporté quelque chose de nouveau à la technologie.
Les journaux arabophones multiplient les articles incendiaires contre la ministre et l’équipe pédagogique en charge de la confection de la réforme du système éducatif. Ils dénoncent l’intention d’exclure, des épreuves du baccalauréat, l’arabe, les sciences islamiques et l’histoire-géographie. Ils parlent d’un vent du français qui souffle sur le ministère de l’éducation et s’interrogent s’il existe encore quelqu’un qui « peut sauver l’école algérienne du français ». 
La ministre algérienne a, encore, du pain sur la planche pour faire aboutir sa conception des choses et son projet. Il lui faut mener une véritable guerre contre l’union des conservateurs islamistes qui défendent l’archaïsme et l’obscurantisme religieux. 
Amaynut     

7 COMMENTS

  1. L’association des oulemas est une association Hizb Franca. En 1936, quand le projet Blum-Violette , qui devait ratacher definitivement l’Algerie a la France, et donc donner la nationalite francaise a tous les autochtones fut proposer a l’assemblee francaise, le leader de cette meme association nomme Ben Badis (le voila ce HizFranca etalon originel) etait tout feu tout flamme pour supporter ce projet allant meme a Paris pour rencontrer le President francais et le president de l’assemblee francaise pour faire du lobby pour le projet; il etait pret a lecher le cul des francais pour que le projet passe. Quand l’assemblee francaise votas contre le projet, voila notre Ben Badis, qui reprit son baton de pelerin arabo-islamiste pour critiquer la colonisation. Humm les raiins etaient trop ameres pour ces traitres de la premiere heure. Au lendemain de l’independnace, ces meme oulemas etaient en veilleuse car tout le monde connaissait leur traitrise; n’oublier pas aussi leur entrave au combat de l’ALN pour liberer le pays. Que maintenant ils se montrent anti-Amazigh est tellement ridicule que un simple rappel de leur harkisme devrait faire le boulot, c’est a dire les faire taire pour de bon Mais qui vas le faire parmi tous ces traitres et membre du Hiz Franca qui controllent le pay6s ?

  2. Les kabyles doivent comprendre qu’ils ont deux ennemis: la religion et la langue arabe. L’une soutient l’autre pour la domination des peuples. Pour en finir, il nous faut délimiter notre territoire, promouvoir notre langue, et même créer notre propre religion. Pourquoi ne pas créer notre propre dieu? Alors pensons-y!

    • Deux projets de sociétés antinomiques,inconciliables, celui de la démocratie et de la laïcité et celui de l’arabo-islamisme, deux peuples:les kabyles et les arabes n’en déplaise aux négationnistes de tous
      bords ! Entre les kabyles qui sont viscéralement attachés à leur langue maternelle et les arabes qui méprisent la langue de leurs ancêtres, il n y a pas photo.Qu’attendre d’un peuple qui a honte de sa langue naturelle ? L’école algérienne est sinistrée, elle est irréformable avec un pouvoir archaïque et despotique.

  3. AZUL,

    Cher Asran@ je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi « avec tout le respect ».
    Nous n’avons pas à créer de religion car, l’homme créa la religion pour contrôler le peuple « faire des clones », nous avons plus besoin de sérénité et mettre la religion à sa place « maison » car cela est personnelle.
    Nous n’avons à créer de Dieu, nous avons un Dieu depuis des millénaires, il est universel et non cette connerie de « dieu arabe », il suffit juste d’écouter ton Dieu et de t’adresser à lui avec ta langue maternelle millénaire TAQVAYLIT.
    C’est simple.

  4. Le grand TABOU du système éducatif Algérien, c’est le statut de la langue Arabe classique qui est une langue morte même les baathistes les plus zélés sont conscient de la chose, mais il n’oseront jamais faire ce qui vient de décider le roi du MAROC à partir de l’année scolaire 2016/2017 les matières scientifiques seront enseignées en français dans tous les Etablissements scolaires Marocains.

    02 écrivains célèbres l’un est AMAZIGH (KATEB Yacine) l’autre est Égyptien (NAJIB Mahfoud°, prix Nobel de littérature) ont affirmé que la Langue Arabe (CLASSIQUE) est une Langue MORTE, qu’elle ne véhicule plus les sciences modernes;
    NADJIB Mahfoud avait noté: « chaque année la langue arabe enregistre un déficit de 5000 mots scientifiques, faute de traduction.
    En 1980, les baathistes Syriens ont crée une chaire de MÉDECINE en langue Arabe à Damas, après sept Années d’études aucun Médecin n’a été formé, il les a envoyés en Grande Bretagne pour refaire le cursus en anglais.

  5. Quand j’entends parler de sciences islamiques, je me pose une seule question. Vous pouvez peut-être me répondre. Quel est le pays musulmisère capable de fabriquer une aiguille par ses propres moyens ?

  6. Réponse à Etat Aqvayli: cher ami, les religions ont été crées par des hommes peut-etre plus éclairés que d’autres. Je demande juste à sortir des chemins tracés par gens avec lesquels nous n’avons rien de commun. Il faut savoir que jadis les kabyles qui étaient des paysans attachés à la terre vivaient en parfaite symbiose avec la nature, donc avec l’esprit de la nature, donc avec un »dieu » qui anime la vie. Nous avons notre spécifité, forcément nous avons notre propre dieu. Sinon créons le. Libre à toi de croire ou de ne pas croire. Sur ce point nous sommes d’accord. On ne peut pas et on ne doit pas demander à quelqu’un de croire ou de ne pas croire. Moi je ne croie à aucune religion. Seulement, comme le commun des mortels a besoin de croire, meme s’il s’agit d’une chimère, créons-là pour notre propre compte, à l’instar des juifs, le seul peuple qui controle pleinement sa destinée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here