La commune de Boudjima se débarrasse de la langue Arabe !

11
422

BOUDJIMA (Tamurt) – A l’instar de plusieurs localités de la Kabylie, celle de Boudjima, au nord de Tizi-Ouzou, a pris, elle aussi, l’initiative de changer les plaques de signalisations toutières inscrites en langue arabes par d’autres en inscrites en caractères latin et Tifinagh.  

L’arabe est supprimée sur toutes les plaques signalitiques de la commune. L’installation des nouvelles plaques a rendu le sourire aux habitants de cette région très attachée à leur langue et à leur culture kabyle. Pratiquement toutes les régions de la Kabylie ont procédé au changement des plaques routières et celles des institutions et des écoles au niveau local.  « Boudjima ne peux pas être indifférente à ce qui se passe en Kabylie.

Notre région est le bastion des luttes démocratiques et surtout une terre de tolérances religieuses. Nous avons des mosquées, des églises et les athées sont aussi nombreux, mais on vit en harmonie. Surtout une chose nous unis tous : notre Kabylité », nous dira un militant du MAK de Boudjima. Une pensée lourde de sens qui résume à elle seule   la volonté des Kabyles à vivre en liberté et surtout avec leur propre culture.

Juste à titre illustratif, lors du mois de ramadan, les bars et les restaurants sont grandement ouverts dans toute la région d’At Waguenoun et les autorités coloniales n’interviennent jamais de peur de la réaction des habitants de la région.

Lounès B

11 COMMENTS

  1. C est le début de la fin d un règne morbide. Le soleil brille brille. Accroché toi quand l orage va gronder. A l espoir qui te fait marcher. Il faut lever la tête en chantant. Car la victoire aime les coeurs ardents..Chanson du film le pont de la rivière kwai. …….

    • mais un bimol .il ya toujours le comlexe de nous mettre deriere les autres . tifinagh daw n latin. mais bon c est ppas grave . le monde latin on l aime

  2. Je croie que le message est clair pour les indécis et ceux qui continuent à flirter avec l’idéologie arabo-islamiste. Qu’ils prennent conscience qu’ils ont une identité, une culture et des traditions propres. Qu’ils prennent surtout conscience qu’ils sont bel et bien colonisés et qu’ils cessent, à défaut de les aider, de dénigrer leurs frères qui veulent leur redonner leur dignité.

    • Mr zmenzer ,sachez que de hiéroglyphes au latin ce sont les africains qui ont inventé les écritures occidentale et sémites. Il faut juste ne croire à l’histoire des fossoyeurs =qui vous ont tout écrit pour répéter leurs mensonges.
      Le latin vient du punico-latin comme le syriaque dit arabe etc..
      Le latin y a pas plus africain. Bien sûr bp ne le savent pas. Les langues romanes le sont aussi. Mais combien les savent?

  3. un grand bravo au braves citoyens de cette localité et aux autres qui font le même travail aussi le changement se fait dans les têtes et mentalité se débarrasses aussi vites du microbe arabo batheiste imposé par les colon de telmcen et oujdeda qu’il prennent le gaz et le pétrole qui finiras un jours par s’épuise mais gardant le plus précieux notre culture , liberté, nos coutumes , notre langue, nos religions qui sont éternelles voila le vrai trésor aussi commence a changé notre quotidien crée des bibliothèques dans chaque village sensibilisé nos enfants a la lectures universelle au savoir surtout une chose qui est pré mondiale se débarrasse des journaux arabophone nuisible qui véhiculent la haine malheureusement se sont les kabyles qui font leurs promotion quel malheur

  4. Magnifique cette plaque signalétique, toutes nos villes et villages doivent suivre l’exemple: Tifinagh et francais.

  5. premierement , vujima3 est un nom arabe ecrit en lettre latine .
    secondo, la langue c’est pas ça le problem, mais les mentalité algerienne qui ne tolere rien ,qui ne laisse pas libre l individu , qui na pas evolué depuis des siecles, et cette mentalité a des sources du terroir berbere, malgre que les algeriens ont decidé d etre autre que ça , la raison est pour moi, ils s auto detestent en general .

    • N’importe quoi ! La langue est le noyau de la culture, et celle-ci la culture, c’est l’ame des Peuples. On n’a rien a foutre de la mentalite’ Algerienne – celle-ci provient directement de la culture. La culture qui nourrit le vivre ensemble a ses dividendes(gains) – a titre d’example, la realisation de gros projets a interet commun, c.a.d. plus la communaute’ qui participe et contribue est grande, plus grand le nombre de tels projets mais surtout meilleurs – voila donc l’interet des algeriens et leurs soumis KDS de nous forcer dans une vie commune incongrue avec notre culture.

      Que les Algeriens s’auto-detestent ou peu, n’est aucun interet pour les Kabyles. Un humiliation et un defi a relever. Bref, les arabes, leur langue, leur coutumes & Us et croyances, nous sont impose’es et sont nocives(poison) au developement de notre pays « la kabylie ».Ce n’est tout de meme pas sorcier, pour comprendre non – ou faut-il un dessin ?

      Il en aurait ete’ de meme pour la langue Francaise et tout ce qui est Francais, sauf que la comparaison avec l’Arabe ne peut se faire. Le Francais nous permet de remettre a jour notre langue et de developer notre economie, qui en depend deja.

  6. De la part d un vieux de 75 ans qui vit à Valenciennes en France
    Je vous adresse 1000 félicitations à la commune de BOUDJIMA qui a décidé de rayer de la carte de sa commune la langue arabe.
    J espère hardemment que les autres communes de la kabyle suivront le mouvement.
    En effet, je constate que la culture kabyle, l identité kabyle, la tradition kabyle, les coutumes kabyles ont disparues à 99%
    Je crie AU SECOURS aux hommes et femmes qui ont pris conscience et qui savent ce que veut dire l identités d un peuple.
    Je suis sûr que si on ne réagit pas vite d’ici 20 ans nous n existons plus.
    Je garde espoir quand je vois de telle initiative de rébellion et de lutte pour notre culture.

  7. Azul fellawen. Issmiw Aksel-Koceyla, aqli dhi franssa macha louleghd, narnagh azal n 24 issegassen dh Wujime3.
    Assa ferhegh atas s thaddarth-iw akedh marra ath waguennoun macha lamer walagh anidha yeqqim nnif amazigh am ghurnegh. Larmer dhaghen walagh andha thejhed « la tolérence » am ghurnegh. Nek dh thwachult-iw dh imassihiyen, nella am marra lmdhanen nnidhen, le3mer houlfagh khoulfegh wiyadh. imdoukaliw marra dh « imsselmen » nemhemmal am yithmathen !! ama dhi remdhan, ama dh ussan nnidhen, yal yiwen s ddin is iyimanis. Akka ivghigh attili marra thmurth thaqvaylirh.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here