À quand Tamazight Di Lakul ?

9
133

BOUGIE (Tamurt) – « Tamazight Di Lakul » un vieux slogan qui ne risque pas de se concrétiser, de sitôt, à travers l’Algérie du clan de Bouteflika. Il suffit de voir le nombre de postes budgétaires qui lui sont attribués pour s’en convaincre.

 Alors que la wilaya de Bougie a vu son secteur de l’éducation enrichi de 310 nouveaux postes budgétaires pour l’enseignement de Tamazight, 27 autres wilayas des autres régions de l’Algérie n’ont eu que 194 postes pour l’enseignement de cette langue pourtant officialisée récemment.

Une moyenne de sept enseignants en Tamazight, pourtant nouvelle matière dans la majorité des dites wilayas. Avec quel miracle, le pouvoir algérien réussira-t-il à enseigner Tamazight dans l’ensemble de l’Algérie alors qu’il a réduit, dès le départ, le nombre de postes à pouvoir afin de limiter l’enseignement de cette langue à quelques établissements scolaires dans quelques wilayas.

Bougie a bénéficié de 591 postes d’enseignants en toutes matières des trois paliers pour la prochaine rentrée scolaire. Plusieurs milliers de postulants y ont passé le concours et près d’un millier et demi, de réussi à l’écrit, a été convoqué, hier et avant-hier, à l’épreuve orale. Les 591 qui seront déclarés, la semaine prochaine, admis doivent aussi suivre une formation en cours intensifs pour rentrer de plein pied dans la vie active dès le mois de septembre.

Justement ces formations se dérouleront à Aokas, Bougie et El Kseur pour toutes les matières. Une centaine d’enseignants du sud, wilaya d’Illizi, suivront, également,  leur formation à Bougie alors que leurs compatriotes ont été répartis à travers l’ensemble des wilayas d’Algérie. Une manière de faire découvrir, aux sudistes, le nord avec ses plages et sa mer bleue en cette période estivale.

Amaynut

9 COMMENTS

  1. Génial le sujet « tamazight di lakul » mais quiveux la paix déclare la guerre.. or, sans les armes, on avancera jamais. à bat l’état colonial. c’est mon point de vue.

  2. Premièrement : Que signifie l’enseignement de la langue et de la culture amazigh dans une école polluée et écrasée par l’idiologie arabo – islamo – terroriste ?
    Deuxièmement : ayons nous, nous les kabyles le droit d’imposer notre langue aux gens qui non seulement la rejettent mais la combattent ?
    L’état arabo – islamo – baathiste ne peut que protéger sa langue et sa culture arabo – islamique , la Kabylie doit disposer de son propre Etat qui permettra à Taqvaylit sa prise en charge et son émancipation .
    Win ur nekmiz iman is ulac wa ar s ikemzen.

    • Tu as raison, nous devons et nous avons le devoir de protéger en priorité la langue kabyle et faire en sorte de créer des écoles kabyles dès la maternelle, pour cela la Kabylie se doit en urgence d’evincer ce virus parasite arabe qui condamne à la mort et à l’asphyxie notre belle langue maternelle !!!. Nous devrions jamais au grand jamais laisser notre langue entre les mains de nos ennemis, l’arabe est un être vil est jaloux, il ne cherche qu’une seule chose, c’est de nous desaisir de nôtre ADN, nôtre cordon embilical qui fait de nous, le vrai dernier peuple autochtone, légitime à plus d’un titre sur cette patrie Amazigh, oui chers frères et sœurs, ce trésors c’est la langue vivante de nos aïeux, la langue kabyle qui fait de nous un peuple singulier, fier et vivant plus que jamais !!… Alors protégeons notre sève comme un trésor inestimable, nôtre langue maternelle Amazigh kabyle !..NOUS SOMMES VIVANTS, NOUS SOMMES LEGITIMES, NOUS SOMMES SAUVERAINS ET NOUS EXPRIMONS DANS LA MÊME LANGUE QUE NOS ANCÊTRES !!!… NOUS SOMMES LES DERNIERS ENFANTS DE JIGORTHA, DES VRAIS NORD AFRICAINS, À MORT LE CHARABIA ÉTRANGER BÉDOUIN SUR LA TERRE AFRICAINE !…

  3. Le kabyle, plutot que tamazight, a besoin d’un espace qui lui est propre, des institutions, de l’argent et une armee pour defendre le tout. Le reste c’est comme boire du the en attendant le lever du jour

    • monsieur l’intelligent, demande et on t’eduqueras. Le mot ECOLE se dit  » agherbaz » ou  » timezguida » et en plus specialise « agaru ». Ce n’est pas les mots qui manquent , on y a meme ajouter Lakul ! Pourquoi pas. Une langue qui absorbe des mots d’autres langues s’enrichit . Tu es trop nul pour savoir que par example, 30 % des mots anglais sont en fait des mots francais. Meme l’arabe du Coran contient des mots.. grecque! Continue a fumer ton je ne sais quoi et laisses nous tranquille

  4. lakul , likul , el kulidg , c’est vrais, on a le mot qui convient, il provient des kabyles d’alger: alemsid ( dit lemsid ) , qui derive de: aselmed . pour agharvaz , je pense que celui la est derive de : yeghra, yeqra, yaqra’ou , donc d’origine etrangere .
    quelques mots sont conservés dans les villes algeriennes et ne sont plus en usage dans les village kabyles même .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here