Le FFS et le RCD disqualifiés des prochaines législatives

7
159
élections en kabylie

ALGERIE (Tamurt) – Avec 188 275 voix équivalentes à une vingtaine de députés, le FFS n’aura récolté aux législatives de 2012 que 0,8 % du corps électoral et moins de 3% des suffrages exprimés alors que le RCD n’a pas participé à celles-ci.

Or les députés de l’APN, dont font partie ceux du FFS mais qui ont boycotté la séance, viennent de voter une nouvelle loi relative au régime électoral dont l’un des articles l’article stipule qu’il est exigé un taux de 4% des voix exprimées lors des dernières élections, comme condition pour participer aux prochaines échéances électorales. Ce qui n’est pas le cas du FFS avec moins de 3 % et du RCD avec 0 %.

Dont-on comprendre par là que ces deux formations politiques sont exclues des prochaines élections législatives lesquelles auront lieu, certainement, avant la fin du premier semestre de l’année 2017 ? En mettant officiellement les deux partis politiques kabyles de côté, le pouvoir confirme qu’il ne reconnaît implicitement comme seul et unique représentant des kabyles que le MAK qui ne cesse de drainer les foules.

Les marches organisées le 20 avril, à travers les principales villes de Kabylie, en guise de célébration du printemps amazigh, en sont les meilleures preuves. Alors que le FFS avait abdiqué en ne programmant aucune marche ce jour là, le R CD n’avait dans ses rangs que les responsables des différentes sections communales et leurs élus aux APC et APW.

Amaynut

7 COMMENTS

  1. Oui le MAK est le seul représentant de tous les kabyles. Il l’a démontré sur le terrain. Le FFS aussi. Il l’a toujours revendiqué. Le RCD n’est pas en reste. il représente les démocrates selon lui. Le fln aussi, puisqu’il est implanté dans toutes les kasmas de Kabylie. N’oublions pas le rnd. Tous les opportunistes, les brigands, sont dedans. G mal à la tête je ne peux pas continuer à citer tous les partis uniques qui racolent en Kabylie. J’allais oublier les aarouchs. Ils ne sont pas morts, quoi! Et puis il y a Meqwan at-Laarvi, hmara vouyounes, nordin, malika et un tel un tel un tel. Donc tous ces partis uniques et individus(disons aussi uniques) se disent chacun comme étant le seul représentant des kabyles. Et les kabyles, ils représentent qui(quoi d’ailleurs)?

  2. Durant les années quatre vingt dix “90” lorsque les janissaires d’Alger ont communiqué les résultats des élections communales Said SADI à dit ceci je cite “on est aller gagner la commune d’ORAN, ils nous pris celle de DRAA ELMIZAN ” quel contraste.
    Malgré la ségrégation et l’apartheid pratiqués par les janissaires d’Alger envers le peuple Kabyle malheureusement les Chefs des deux Partis (FFS et RCD) continuent à croire à l’unité nationale,
    Depuis 1949, en passant pas les événements des années: 1957 /1959 / 1960 / 1961 / 1963 / 1980 / 1994 / 2001 lors desquels des centaines et des milliers de Kabyles ont été assassinés soit directement ou indirectement par les janissaires d’Alger, certains de nos compatriotes continuent à croire à ce pseudo Etat Algérien membre de l’organisation raciste et xénophobe la “LIGUE ARABE”, alors que nous nous sommes pas des Arabes.

  3. Le FFS et le RCD sont condamnés à subir le diktat de la majorité électorale arabophone à chaque élection législative ou présidentielle.Le projet de société de ces deux formations politiques est minoritaire à l’échelle Algérie.La fracture en Algérie est ethnique,linguistique,politique et idéologique.Deux projets de société inconciliables,deux peuple;les kabyles et les arabes.C’est cette réalité sociologique que les politiciens algériens et kabyles aliénés veulent gommer,éradiquer au nom de l’unité nationale,sur le dos du peuple kabyle.Finalement seul le MAK a un discours cohérent et sans tabous et il est le seul à proposer une alternative raisonnable et crédible à la question kabyle non résolu depuis 1962.

  4. Constituer 1% des députés à l’assemblée algérienne rime à quoi ? Exception faite du salaire faramineux, immoral, scandaleux et indécent de cette plus que minorité de députés Kabyles, il n’ y a aucun réel avantage pour les Kabyles et la Kabylie qu’ils veulent représenter. Au contraire, ils apportent par leur « présence » inutile à cette assemblée une caution démocratique au régime algérien assassin et mafieux vis à vis de la communauté internationale.

    Pour leur parti, aucun avantage à siéger dans une assemblée où ils cautionneront de leur présence le vote des 99% autres députés de lois arabo islamiques, sans avoir la possibilité de ne modifier même pas une virgule dans ces textes anti-laiques et retrogrades. Au contraire, de par leur présence ils s’engagent à respecter les lois de cette assemblée qui seront à 99% de chances donc anti-Kabyles car votées par une majorité d’arabo islamistes. Par leur présence à cette assemblée algérienne arabo islamique ils perpétuent également la situation de minorité ethnique du peuple Kabyle au lieu de contribuer à sa libération du joug colonialiste algéro arabe.

    Condamnés à être une minorité dans une assemblée algéro arabo islamique, ces 2 partis ont renoncé définitivement à la mise en place de lois LAIQUES pour le peuple Kabyle qui mérite de vivre sa laicité conformément au souhait de la majorité de ses citoyens. Ces 2 partis par leur aveuglément algérianiste sacrifient ainsi la volonté et les aspirations du peuple Kabyle pour l’attacher de force derrière la locomotive arabo islamique algérienne.

    Des peuples de 330 000 habitants jouissent d’une place à l’ONU et 10 millions de Kabyles doivent vivre en minorité ethnique sous la volonté et des lois arabo islamiques ant-laiques algériennes. Cela avec la bénédiction des rcd ffs qui en appellent au pouvoir et dénoncent les militants du MAK qu’ils traitent d’extrémistes à la TV algérienne.

  5. Le MAK le GPK ont finalement trouvés une issue pour la Kabylie et tamazgha en général je peu même dire pour l’Algérie entière.

  6. Si le MAK Participra à cette election va la gagné tout les communes du pays kabyle parceque il prone une alternative viable i-Tmurt Laqvayel, ce que le ffs et le rcd incapable de faire, mais ce qui est impossible pour le MAK de participé à l´election qui figure dans l´agenda du régime colonial car toute est verouillé, il y a pas la libérté de l´autonomie de décision. Le premier citoyen elu par election pour lui confié une legislature de 4 ou 5 ans pour la géstion d´une municpalité n´a pas de prerogative face un á l´uniforme de walou désigné d´office par le régime colonial pour la duré indéterminé(selon le meur de son suprieure),c´est lui le premier représentant de leur hiérachie au niveau wilayale devant l´autre walo le chef de daira(la meme procedure que le wali concernant sa nomination), le pays kabyle divisé en 6 wilaya donc occupé depuis 62 par l´RADP a sa tete le fln!

  7. Que suggère t on par cet article ???
    Une option participationniste ???
    On laisse même croire que le pouvoir est prêt à  » reconnaître  » le MAK s’il participait aux échéances électorales .
    Attendez il y a des  » idées  » suggérées dans ce mouvement .
    Les intérêts et les enjeux sont si importants que les petites gens s’intéressent et osent des remises en cause . Ça c est passé comme çà avec les arouches ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here