Vers la régularisation des toutes les constructions illicites à la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou

0
518

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Des centaines, pour ne pas dire des milliers, de constructions ont été érigées, illicitement, à la nouvelle ville de Tizi-Ouzou, depuis le début des années 1990. La mafia du foncier et de l’immobilier avait trouvé un terrain propice devant le laxisme des autorités coloniales, au point de faire de la ville de Tizi-Ouzou l’une des plus moches cités de toute l’Algérie.

L’ancien P/APW de Tizi-Ouzou, Rabah Aïssat, a été même liquidé physiquement par la mafia du foncier pour leur avoir tenu tête. Mais selon des sources concordantes, la mafia du foncier vient de remporter une autre victoire. Toutes les constructions illicites de la nouvelles-ville de Tizi-Ouzou seront régularisées par l’administration sur ordre du wali.  Des constructions qui ne sont pas seulement autorisées, mais qui ne répondent dans la plus part des cas à aucune règle ni norme d’urbanisme. La mafia du foncier a profité de l’exode rural pour empocher des milliards et faire fortune dans l’immobilier depuis des années sans que personne ne bouge le petit doigt.

Aujourd’hui, devant cette situation plus que catastrophique, les autorités, au lieu d’ouvrir des enquêtes, n’ont fait qu’enfoncer le clou. La régularisation de ces constructions illicites ne fera qu’encourager la réalisation d’autres, que ce soit à Tizei Wezzu ou ailleurs en Kabylie. Une Kabylie défigurée par des interminables chantiers qui ont enlaidi les villes de la région.

Lounès B 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here