Le port de Bougie relié à Bordj Bou Arreridj par rails

3
209
Rails

Bougie (Tamurt) – Le port de Bougie est désormais relié à cette autre wilaya kabylophone, Bordj Bou Arreridj, par rails en ce qui concerne le transport de marchandises.

C’est la zone logistique extra-portuaire de Tixer, dans cette wilaya de l’Est, qui sera la destination finale des marchandises transférées à partir du port de Bougie. Le coup de starter a été donné, jeudi,  par le wali de Bougie et le directeur général de l’entreprise des chemins de fer qui s’est déplacé spécialement d’Alger. Cette nouvelle méthode de transfert de marchandises permettra, non seulement d’éviter la présence de beaucoup de camions sur la route reliant ces deux wilayas, mais aussi de rapprocher les centenaires de marchandises de leurs propriétaires.

Par ailleurs, ceci apportera une valeur ajoutée au port par l’augmentation de la quantité de marchandise à transporter par rail quotidiennement, feront savoir les responsables présents. C’est une manière de maîtriser la chaîne d’approvisionnement et de distribution de marchandise importée. La zone extra-portuaire de Bordj Bou Arreridj, vaste d’une superficie de plus d’une vingtaine d’hectares, constituera la zone de stockage du port de Bougie pour l’Est algérien.

Amaynut

3 COMMENTS

  1. La pseudo crise économique en Algerie , c la séparation entre les thiefs leaders and la couche sociale ! il ya bcp d´argents en Algerie , il y a des milliards de dollars pour la pseudo patrie coloniale , ils veulent semer et implanter la crise dans les cervelles du citoyens et citoyennes pour mener une politique d´ indigèneat .
    Apropos des trains qui relais la ville perle de la Kabylie Vgayet vers la free zone ou Zone franche des thiefs leaders soit disant free port sec de Bordj Bou Arreridj pour l´exploitation et leur montages industrielle avec leur avantage d´ANDI pour des préstations de service ( OEM – ODM ) , des crédits énorme accordé pour eux et l´esclavage de la main d´oeuvres a bas coup , pour un salaire d´une main d´ouvre Algerienne minable à 150€ ( c bcp pour une monnaie indigène ), moins cher que celle des Chinois ou autres en Asie , plus pas d´impot imposé dans cette zone Franche de BBA ou une TVA , pas Tax Douanière dans la ce port sec , donc c Gagnant Gagnant sur tous les azimutes , Ajoutant de l´eau Evian a la mer , L´Algerie est vendu par ces thiefs leader , unique ils font que encombrer et géner la ville de Vgayet pour leur besoins esclavagiste ,profiteuse et voleuse , la Kabylie ne bénificie rien de cette surcharge environmentale et espaces de préoccupation , ni les infrastructures pour Vgayet ,ni Emploi , ni Autoroute , rien que du rien pour les Kabyles . ils ont que recalculer délocaliser le besogne esclavagiste ailleur avec cette entreprise portuaire , ailleur comme le port Skikda ou d´Annaba .

  2. Tant mieux pour la Wilaya de B’gayeth dont le réseau routier sera moins encombré. Quant à la Wilaya de BBA elle n’est pas Kabylophone dans son intégralité, loin s’en faut. Il en existe quelques régions telles que : Genzet, Ath Yala, Tizi-ikechouchene qui couvrent à peine 15% de toute la Wilaya.

  3. L’absurdité des dirigeants algériens n’a pas de limite. Juqu’aux années 80, tous les quais de ce port sont équipés de postes- rail pour des manutentions directement sur des trains mais non ils ont gommé le rail dans l’enceinte portuaire en pensant faire mieux.

    Autre paradoxe dans ce port, on pouvait facilement rendre la promenade de la brise de mer piétonne et interdire toute circulation surtout le soir et nous permettre de goutter une « nouas  » locale tranquillement ou encore permettre aux camionneurs de la Sonaflen de décharger les pétroliers rapidement’ mais non  » laldjeri a dotres prioriti »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here