Assassinat de la petite Nihal : Des voix discordantes réclament la loi du talion La vendetta découle d’une violence latente de l’algérien dans sa globalité

19
194

ALGERIE (Tamurt) – L’abominable crime contre la petite fille Nihal a suscité une vive émotion parmi les Algériens à telle enseigne que des voix discordantes en appellent à l’application stricto sensu de la loi du talion (El Kissas).

Un regain de violence tacite qui en dit long sur les séquelles de la décennie noire et du malaise profond de la société algérienne. Autrement dit, comment se fait-il que du jour au lendemain les médias, notamment la presse écrite et les chaines de télévision arabophones comme Ennahar, Echourouck, El Bilad…relayent en boucle la revendication citoyenne de recourir à la vendetta ? Œil pour œil, dent pour dent. Le hic est que la soi-disant justice algérienne ne bouge pas d’un iota pendant que le bas peuple s’érige en législateur et demande à ce que l’assassin de Nihal soit exécuté publiquement.

Ces mesures radicales sont l’œuvre des Talibans et autres obscurantistes qui ne reconnaissent nullement les droits de l’homme et la démocratie, et de loin la justice autre que divine. Pour étayer cette demande de vengeance, les promoteurs de cette loi évoquent un verset coranique appelant au kissas. « Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement. C’est là une mesure d’allégement et de miséricorde pour vous de la part de votre Seigneur. Mais quiconque transgresse, par la suite, ce compromis sera sévèrement sanctionné. La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu.  » [Sourate 2, versets 178 et 179].

Ces versets sur la loi du talion mettent en exergue la violence de l’islam. La loi du talion est connue de tous et a pour but la réciprocité d’un crime commis par un individu. Cette loi est sûrement l’une des plus anciennes et existe aussi dans le judaïsme et le christianisme. En substance, quiconque aura ainsi tué subira la peine du talion. Le talion consiste à remettre le meurtrier entre les mains des héritiers de sa victime. Ceux-ci peuvent le faire mettre à mort, lui pardonner, ou exiger le prix du sang (diya) ; ils ne sont autorisés à tuer que le meurtrier.

Dans ce vortex de violence palpable qui s’empare d’une bonne frange de la société algérienne, réclamant à cor et à dia d’infliger un tel châtiment, la mort contre l’auteur du crime, qui s’apparente ni plus ni moins à un acte de torture abominable au même titre que l’acte de l’assassinat en lui-même. Toutefois, les milliers de morts causés par la décennie noire n’ont pas autant suscité la loi du talion de la part de la populace, mais au contraire, elle a accepté la repentance et la concorde civile  sans piper mot. Et pourtant, des terroristes sanguinaires circulent en matamore et jouissent de privilèges accordés par les soins du pouvoir d’Alger à l’image de Madani Mezrag. Diantre, qui a osé demander la loi du talion contre ce barbare. Nada !  S’il est effectivement nécessaire que les auteurs d’une infraction rendent des comptes, exécuter un homme ou une femme de cette manière relève de Barbarie et serait contraire aux obligations internationales du pays en matière de droits des personnes. Par ces appels à la vindicte populaire, le laxisme du régime algérien ouvre la voie au meurtre et au meurtre réactionnel, car quand bien même l’ayant droit aurait plein pouvoir de demander l’application de la loi et se desserrer des carcans de l’obscurantisme.

Amnay

19 COMMENTS

  1. s´est bazirad l´affaire de la petite fille criminalo-mediatique, porte un nom kabyle et enlevé dans le meme pays(y-Tmurt laqvayel), puis quelque jours médiatisé par les torchons de RADP retrouvé par les daraki comme morte, et la fin de la saga s´est terminé par un enterrement à oran.
    Véritablement ,quoi cachait -il le régime colonial par cette mise en sceine jouer pièce par pièce en pays kabyle puis sa fin s´ést deroulé à 700 km ouest de sa cote ?
    Visiblement tout obsrevateur qui suit de pret l´evolution des évènements dans ce pays peut donné aussi les repenses ci-dessu:
    1-suscité une vague d´émotion(bon dieux pourquoi tué cette petite innocente)
    2-donner l´impression que le peuple algerien est unis est indevisible afin le soudé au tours du petit tyran
    3-faire croir au peuple kabyle que l´autodetérmination de leur pays une plaisanterie sans meme pas demander leur avis a travers un referendum!

    • Je ne suis pas d’accord avec cet article. La peine de mort est encore appliquée dans pas mal de pays développés. La mort à celui qui à donné la mort ne me choque pas du tout. Je vous assure que même ici en Europe abolition de la peine de mort est loin de faire l’unanimité. Donc, pour moi la peine de mort pour des crimes sordides comme celui de la petite ne me choque pas du tout. Au nom de la démocratie et du progrè nous suivons comme des moutons des lois que même au en occident les gens commencent à réfléchir à leur introduire des exceptions.

    • Malgré l’horreur que suscite ce crime abominable,il faut garder son sang froid et ne pas céder à l’hystérie ambiante.La peine de mort n’est pas abolie en Algérie,elle est suspendue.Personnellement je suis contre la peine de mort,mais pour la perpétuité réelle.Dans la culture kabyle et amazigh,la peine de mort n’existe pas,de même que la torture ou la prison.En général les pays autoritaires et tyranniques se sont servit de cette peine maximale pour exécuter souvent des opposants politiques.Je suis partisan de l’abolition de cette sentence barbare dans le futur Etat kabyle.La peine capitale ne ressuscitera pas,hélas,la petite Nihal.

  2. Oui d’accord, ok, il faudrait aussi commencer par exécuter les boutifs, clan criminel d’ojda pour avoir assassiné sauvagement des centaines d’enfants Kabyles, il n’y a pas ci-longtemps de cela!… Exécuter aussi en urgence le clan d’ojda avec sa clique criminelle d’islam intestinale. Les premiers cités, idem pour les seconds cités ci-dessus et sans oublier les généraux criminels, toute cette smala pour crime contre l’humanité !??? Dites à votre République d’opérette et de filonie, de crime etc, que la charité bien ordonnée commence par soi-même, c’est à dire en premier lieu vous, car il n’y a plus criminel que vous-mêmes…..

    • Azul, SVP , ne dites pas république …elle n’a jamais existé ..c’est une dictature arabo-islamique devenue salafiste wahhabitte depuis la terrible invasion arabo-islaxmique du 7 eme siecle…des monstres , descendants du plus grand criminel esclavagistes
      de l’humanité : okba… Ils ne vivent dans que de crimes , vols ,détournements , comme leurs ancêtres qui vivaient de razzia, et kidnapper et violer des enfants avant de les tuer …
      Je suis pour la loi du talion , mais trop facile : il faut les jeter dans un puit , qu’ils crèvent à petit feu et que tout le monde puisse y jeter ses excréments …pas de tombes : une fosse sceptique .

  3. Dans le christianisme et selon les textes du nouveau testament ; la vengeance relève du péché selon Matthieu5-38 Jésus dit :vous avez entendu qu’il a été dit : oeil pour oeil et dent pour dent mais moi je vous dit de ne pas vous venger , de celui qui vous fait du mal etc alors Monsieur l’auteur de l’article consulter les textes bibliques avant de publier des choses qui sèment la confusion

  4. mes amis ne vous trompez pas je commence a croire que c’est un coup du regime arabo khoroto algerien,comme celle du joueur africain assasiné dans le stade
    cette fille a étais enlevé par les criminels du régimes ,le but terrorisé la kabylie ,si non comment expliqué la rué des chaines tv khorotos sur cette affaire
    devant la monté du malk les colonnialiste arabo islamique invente et imagine des scénarios

  5. Se servir du meurtre de cette petite fille a des fin séparatiste on y ajoutant un soupçon de complot est tout simplement ignoble, à votre place j’aurais honte, sa famille n’a pas encore fini de la pleurer, un peu de pudeur.

  6. ce crime abominable vise sans nul doute le retour inévitable (aux besoins de l’enquête) et définitif du corps de la GENDARMERIE

  7. ce crime ignoble indique clairement le retour en force et définitif du corps de la GENDARMERIE en Kabylie aprés que les kabyle aient le pouvoir sur ce corps et les serie de kidnaping est l’oeuvres des deserteurs de ce corps depuis 2003

  8. Je pense qu’il ne faut pas politiser le meurtre de la petite nihal la kabylie devrait plus tôt organiser une marche pour lui rendre homage est faire pression sur le pouvoir d’Alger de mettre tout les moyen pour que ce monstre soi absolument arrêté moi personnellement je suis pour la peine de mort des qu’on touche à un enfant

  9. moi , je dirais qu il existe beaucoup de zones d embre dans cet enlevement.pour ne pas rentrer dans tous details.qui a retrouver les reste de la victime?, ou ete les chiens renifleur le meme jour? pouquoi son enterement a oran ,

  10. Et alors le retour de la gendarmerie, au contraire, ça fait un bon moment la kabylie vit dans l’insécurité, comptez le nombre de crimes à tizi ouzou ou ailleurs, des vols des agressions, bien surs commis par des kabyles, arrêtez de dire kabyle, kabyle, arabe ou kabyle sur cette terre souffrent du régime et du gouvernement pourri, tout le monde est dans le même bain, au lieu d’avancer, de parler des nouvelles technologies de développer ce pays et de faire quelque chose de bien pour nos enfants, vous restez prisonniers des idées racistes qui ne mènent à rien, je suis kabyle, j’aime ma culture, j’en suis fière, je respecte les autres cultures et avant tout je suis une Algérienne, et cette Algérie a besoin de tout le monde

    • Cela fait 54 ans que les kabyles essaient de bâtir une Algérie démocratique et plurielle,en vain. Am win
      iceḍhen i wderɣal ! Etre algérien ou algérienne pour un (e) kabyle,c’est accepter la politique criminelle d’éradication de l’identité et de la langue kabyle.Trouvez normal que notre langue soit facultative dans les écoles de Kabylie.La Kabylie et l’Algérie c’est deux pays,deux peuples différents:les kabyles et les arabes.Nier cette réalité c’est accepter notre assimilation dans l’idéologie arabo-islamique,qui est « le tombeau de la démocratie ».Nous sommes ni meilleurs ni pires que les arabes,nous sommes DIFFÉRENTS !

  11. Malheureusement des kabyles complexées comme toi par l’arbo-islamisme, il y en a à la pelle. Une kabyle digne n’insulte pas ses frères en les traitant de racistes eux qui luttent pour la dignité. Je suis sûr que tu trouves normal qu’un énergumène trempé dans la culture haineuse de l’arabo-islamisme traite les femmes kabyles de démons. Mais une vraie femme kabyle ne se retourne pas contre les siens.

  12. L’avenir nous apprendra que cette fille est tombée de la maison en construction et donc morte accidentellement. Peur de la réaction du père, les femmes ont surement trouvé l’unique solution, masqué l’accident en kidnapping.
    J’ai moi même assisté à une fête l’an passé dans une maison en construction et j’ai évité pas mal d »accidents d’enfants. Les femmes, quand elle se retrouvent, elles oublient qu »elles ont des enfants et c’est la que les accidents arrivent. La preuve, elles disent qu »elle jouait avec des enfants de même age, ou étaient les enfants un peut plus grand? cela dit quelque soit la façon dont c’est arrivé, il y’a deux parents qui souffrent en ce moment à oran. Je me joint à leur douleur et que dieu les aides.

    • C’est honteux de prétendre des choses pareilles, cette mère et la grand-mère auraient découpé la tête de l’enfant ??.. Mais enfin, certe il y’a des accidents qui arrivent, mais à prétendre que cette petite aurait été victime d’un accident ?. Non, cette scabreuse affaire est l’œuvre de qui vous savez !…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here