La peine de mort doit être appliquée d’abord contre les terroristes Layada et Mezrag

7
227

ALGERIE (Tamurt) – Les habitants de la ville d’Oran ont organisé, ce samedi, une grande marche pour demander l’arrestation et le jugement de l’auteur ou des auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat de la petite Nihal, la semaine passée à Ath Wacif, dans le département de Tizi-Ouzou.

Les manifestants, en colère, ont tous exigé l’application de la peine de mort. Ce qui est compréhensif, vu leur colère devant ce crime abominable. Une manifestation largement médiatisée par les télévisons et la presse arabophone, notamment Enahhar. Ce que réclament les habitants d’Oran et d’autres régions algériennes est logique. Même en Kabylie des voix s’élèvent pour réclamer l’application de la peine de mort contre les pédophiles et les assassins des enfants. Mais une contradiction de taille pointe devant le nez de ces manifestants qui ont apparemment la mémoire très courte. Pourquoi les égorgeurs d’enfants, notamment Madani Mezrag, Layada et des milliers de terroristes qui ont même éventré des femmes enceintes n’ont jamais été inquiétés ?

Aucune manifestation n’a été organisée contre eux ni à Oran ni ailleurs. Pis encore, ces même terroristes sont devenus presque des décideurs. Donc si la peine de mort est réclamée, elle doit appliquée contre ces terroristes qui ont égorgé des enfants. Pour l’histoire, en 1997, plus de 600 civiles ont été tués par un groupe armé non loin d’Oran. C’était à Relizane. Plus de 100 enfants figuraient parmi les victimes de cette barbarie, dont les auteurs sont devenus des héros nationaux, avec la bénédiction de Bouteflika et de son clan. Les habitants d’Oran, frappés par l’amnésie, doivent réclamer la peine de mort contre tous les assassins de petites enfants et pas seulement contre ceux qui ont tué la pauvre Nihal.

Lounès B 

7 COMMENTS

  1. C’est tout de même curieux que ces Oranais fassent autant de bruit et manifestent leur indignation, du reste fort légitime, pour dénoncer un acte barbare et ignoble commis en Kabylie et dont la victime est un petit ange originaire de cette même région. A quoi rime toute cette mise en scène si ce n’est à pointer encore du doigt une région (Kabylie) dans le but de la diaboliser, de la stigmatiser, de la décrédibiliser et la salir pour la présenter comme étant le fief de toutes les horreurs. Pour une énième fois, où étaient-ils ces Oranais et tous les Algériens sans exception quand les Kabyles se faisaient trucider et massacrer par des assassins qui agissaient à découvert et en toute quiétude durant le printemps noir? où étaient-elles toutes ces bonnes consciences durant toute une décennie noire où des milliers de leurs concitoyens se faisaient égorgés comme des bêtes par des sectes d’assassins de la police politique et de l’islamisme politique? où étaient-ils et où sont-ils tous ces donneurs de leçons quand les régimes successifs du pouvoir criminel d’Alger menaient le pays à la ruine et programmaient sa décadence? où étaient-ils ces Oranais durant la guerre d’Algérie qui se posaient des questions sur l’origine du conflit armé qui opposait l’Armée Française aux Zwawas? Enfin, combien de questions faut-il encore se poser pour démasquer les imposteurs et remettre chaque chose et tout un chacun à sa place, à sa véritable place? La famille de la victime est, certes, entièrement libre de décider du lieu de l’enterrement, quant à ceux qui veulent exploiter ce drame de manière ignoble il y’a des limites à ne pas franchir.

  2. l’exploitation de la mort de nihal à des fin politiques ,les oranais commencent à se réveiller ,absurde cette réaction ,ou sont ils depuis 1962?.

  3. « comme il a dit lui ». Toute reaction des citoyens, d’où quelle soit, pour apporter un plus à un Etat de droit,est la bienvenue, mieux vaut tard que jamais. Seulement, tel qu’il a été résumé par « Soummam », il aurai fallu être là au bon moment pour donner de la resistance aux évenements que cette region (la Kabylie) enclenchait depuis les années 80, afin d’instaurer une alternative au regime en place. Par allégeance au clan (structuré en gouvernement), nos compatriotes (particulièrement les intellectuels) des autres régions, ils avaient pleinement cautionner la diabolisation de cette region en adhérant aux slogans (…) emis par ce regime, pour mieux l’isolée et l’incriminer par la suite.

  4. c’est une dictature arabo-islamique devenue salafiste wahhabitte depuis la terrible invasion arabo-islamique du 7 eme siecle…des monstres , descendants du plus grand criminel esclavagiste de l’humanité : okba… Ils ne vivent que de crimes , viols ,vols, détournements , comme leurs ancêtres qui vivaient de razzia, et kidnapper et violer des enfants avant de les tuer …Je suis pour la loi du talion , mais trop facile : il faut les jeter dans un puit , qu’ils crèvent à petit feu et que tout le monde puisse y jeter ses excréments …pas de tombes : une fosse sceptique …en vérité , je vous le dis : ce sont tous des démons enrôlés par satan , les terroristes et tous les membres du pouvoir arabo-islamique finiront en enfer…violer , tuer des bébés , des enfants et des nourrissons ( créatures de DIEU ) au nom de DIEU , est le pire des blasphèmes …ils se disent soldats de DIEU , alors qu’en réalité , ce sont les soldats de sheitan…DIEU est grand et puissant , d’un claquement de doigts , il peut détruire une ville comme sodome et gomorhe …ou même envoyer le déluge sur terre encore une fois pour punir tous les peuples …tous ces arabo-salafistes , pouvoir , imams et terroristes sont les démons de satan…je vous dis la pure vérité …ils finiront tous en enfer …le jugement est déjà établi .

  5. les populations arabophones sont vraiment amnesiques . Il suffit de voir avec quelle facilité elles sont manipulées par le pouvoir par le biais des medias du systeme. Et pourtant il n’y a pas si longtemps des centaines d’algeriens de kabylie et du M’zab se faisaient massacrées et assassinées par le pouvoir sans que cela ne semble toucher personne et encore moins les oranais. Encore mieux , les milliers de terroristes qui ont tous du sang sur les mains circulent librement et personne ne semble reagir. Il suffit qu’il y ait un malheureux evenement en kabylie pour que les oranais sortent de leur profond sommeil. Vous me faites penser à des marionnettes que le pouvoir a decidé d’agiter . Bon DIEU, reveillez vous librement et non au doigt du maitre.

  6. C’est l’hypocrisie algérienne à visage découvert. Jugez-en combien la presse propagandiste arabophone agit sur les esprits. Quand il fallait dénoncer les crimes de masse commis par les intégristes islamistes, il n’y a jamais eu de manifestation à Oran sauf à alger et en kabylie organisées par des démocrates non pas pour réclamer la peine de contre laquelle ils s’opposent, mais pour mobiliser la société contre les dérives de l’islam politique. Maintenant, avec ce crime ignoble qui nous a tous ébranlé, Oran manifeste pour réclamer la peine de mort. Evidemment on ne court aucun risque à se montrer dans la rue quand il s’agit d’un cas de ce genre, mais quand il s’agit de pointer du doigt une secte criminelle, là, le courage manque.

  7. AZUL FELLAWEN IMAZIGHEN ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⴻⵏ
    Ne soyez pas naïfs !!! Jamais la peine de mort ne sera appliquée contre les arabo-islamiques ou les salafistes wahhabites , sbires de cette dictature ..la dictature arabo-islamique et ses bachaghas , seront tentés de l’appliquer seulement contre les KABYLES , les Chrétiens et les IMAZIGHEN qui oseront critiquer ce pouvoir néfaste ….à tous les jeunes IMAZIGHEN , si vous repérez des terroristes salafistes : jetez les dans un puit, et déversez plein d’excréments et de bêtes mortes : rats , marcassins, ouchenes etc…et aussi boycottez tous les commerces arabes et ne leur adressez plus jamais la parole : parlez KABYLE…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here