L’enseignement des maths en Tamazight est possible

3
386

BARBACHA (Tamurt) – Le professeur Rachid Ait Ali Oukaci et le Docteur Malika Ait Amer, enseignants universitaires au canada, ont animé, ce jeudi à Barbacha, une conférence autour de l’enseignement des matières scientifiques en usant de la langue maternelle.  

Rachid Ait Ali Oukaci
Rachid Ait Ali Oukaci

Faire de Tamazight une langue d’enseignement des mathématiques, par exemple, est simple, selon les orateurs, qui se sont basés sur un concept américain lequel aurait été testé, avec réussite, au Canada.  Ainsi donc, tout le monde s’accorde à dire que la rupture de l’enfant avec la langue maternelle dès son entrée à l’école est à l’origine de l’échec scolaire en Algérie.

Amaynut  

3 COMMENTS

  1. Un État Kabyle d’abord !

    Les autres questions techniques seront abordées après.

    Car gesticuler dans le CANCER algérien et sa CONstitution est une perte de temps et d’énergies. Taqvaylit est incompatible avec l Algérie ! Cela on le sait depuis … 1927 !!!
    Alors parler d enseigner les maths en tamazight au sein de l,Algérie c’est vouloir faire cohabiter un requin et un oiseau dans un aquarium !!
    La première urgence est la mise en place effective d un ETAT KABYLE ET LE RESTE SUIVRA.

    Vive le MAK-GPK, vive Da Ferhat At S3id !!!

    • Et si l’Etat kabyle ne se réalisera pas, on enseignera pas les Maths avec notre langue?! Avec cette pensée, laissons tout de côté, même parler en tamazight jusqu’à l’avenement de notre Etat! Soyons logique ay ameddakel, arretons de reporter ce qui peut être fait.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here