La dépêche de Kabylie excelle dans le plagiat

6
408
Dépêche de Kabylie

ALGERIE (Tamurt) – Unique journal régional de Kabylie, le quotidien « La dépêche de Kabylie » ne cesse de surprendre avec son manque de professionnalisme. Il est inutile de revenir sur toutes les transgressions à l’éthique et à la déontologie dont est coupable ce journal car la liste est longue et cet article ne suffira pas.

Il s’agit juste d’en signaler la toute dernière qui date de dimanche dernier. En effet, le journal la Dépêche de Kabylie n’a pas hésité à publier sur une page entière un reportage réalisé par une journaliste du bureau régional de l’Agence presse services, en l’occurrence Madjda Demri. Non seulement ce reportage a été publié dans son intégralité en page 6 de la Dépêche de Kabylie mais pis encore, il n’a aucunement été fait référence à l’APS. Le ou les auteurs de ce plagiat de la page ont poussé l’outrecuidance jusqu’à apposer le nom de Madjda Demri au bas de la page dans le but de faire croire au lecteur qu’il s’agit d’une rédactrice exerçant pour le compte de La dépêche de Kabylie. Pourtant, il suffit de lire n’importe quel autre article du même journal pour constater amplement la disparité de niveau avec le texte rédigé par la journaliste de l’APS, Madjda Demri.

Le hic, c’est que le journal la Dépêche de Kabylie, contrairement à de nombreux autres quotidiens algériens, plus professionnels comme Liberté, El watan et le quotidien d’Oran, n’a même de convention avec l’APS. Il puise impunément du fil APS les articles qui lui semble concorder avec son caractère régional sans payer les droits inhérents à ce genre de collaboration entre deux entreprises de presse. Quant à la conscience professionnelle, elle vaut beaucoup moins que l’argent des deux à trois pages de publicité que le pouvoir octroie quotidiennement aux propriétaires de ce journal dont la mission est de donner une image d’une Kabylie docile, consentante et surtout dont le niveau d’instruction serait médiocre. Heureusement que depuis 2004, la Kabylie a tourné le dos à ce journal après que les masques sont tombés quant aux réels desseins des promoteurs de cette publication.

Tahar Khellaf pour Tamurt

6 COMMENTS

  1. Depuis le retour de Jaffer Chilab comme directeur de rédaction, le journal a subit un lifting généralisé dans le mauvais sens.
    Tout le monde se souvient de ce journaliste de l’ex Matin avec ses articles contre le pouvoir, et HOP! subitement il a fait volte-face avec des éloges que l’on sait pour le pouvoir. C’est un véritable poison pour la Kabylie, ce journal. Pas mal de journalistes, mais alors des professionnels ont quitté ce canard depuis belle lurette… et depuis, il ne se vent plus. D’ailleurs il n’est distribué que dans quelques communes à Tizi et Bgayet.

    • A sa naissance ce journal avait une ligne éditoriale percutante anti-pouvoir, avec les articles de Meziane Ourad et du défunt Abdelkrim Djaâd,de grandes plumes! Puis tout à coup ce journal s’est mis à genoux en vantant les bienfaits du despote Boutef.Offre de service au système arabo-intégriste avec en contre partie le non paiement des imprimeries,du fisc comme tous les canards boiteux au service de la clique fantoche au pouvoir.La Dépêche de Kabylie aurait pu être un journal au service de la Kabylie et il aurait pu ainsi doubler ou tripler ses ventes.Mais son patron a choisi le râtelier (lmedwed) au lieu de la dignité.Certains l’achètent uniquement pour ses pages en kabyle et l’actualité sportive ( les fans de la JSK,MOB,JSMB)

  2. Il fallait préciser que ce torchon appartient à hmara benyounes, un valet de chambre du pouvoir. Tout le monde mais il faut toujours le signaler.

  3. Amara ben younes ne cherche pas d´etre independant, il a met son journal au service du petit dictature (en Francaeis pas bcp d´influence), le medias le plus influente en image c´est tv 4, comme cea que le régime colonial cherche de gagné la bataille contre l´audetérmination N-tamurt laqvayel avec une clientel de ce pays bien ciblé. Le mythique général Franceais de Gaullle, en plein guerre 54-62 avait fait une remarque amusante sur les gens du pays kabyle, je peux les achetés contre une boite de chique!(chema) alors quoi dire du faux luxe présenté sur les plateaux surdimenssioné de cette tv 4, certain dirait, c´est une tv civilsé, elhamdou lil lah!

  4. un torchon au service du pouvoir et ses relais ,il est financé par ceux qui veulent normaliser la Kabylie pour quelle devienne à la traine des autres régions d’angirie.j’invite mes confrères Kabyles à le bouder comme les autres torchons arabophones au service de la nomenklatura.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here