La presse algérienne parle plus du Maroc que de l’Algérie

13
232

ALGERIE (Tamurt) – Certains titres de la presse algérienne, pour ne pas dire la plupart,  s’intéressent plus à ce qui se passe au Maroc qu’à ce qui se passe dans leur pays. « J’ai plus de nouvelles sur mon pays le Maroc, en lisant la presse algérienne, qu’en feuilletant les journaux Marocains », ironise un militant indépendantiste rifain.

Le journal en ligne, TSA, consacre au moins cinq à six articles sur le Maroc quotidiennement. Un peu moins sur l’Algérie.  Ce n’est pas le seul canard à se spécialiser du Maroc. La moindre information, sans aucune importation dans la plupart des cas, est analysée et décortiquée par les journalistes devenus « Marocologues ». Ce n’est guère la peine de rappeler que le contenu de ce qui est rapporté par la presse algérienne sur le Maroc est subjectif. Le contenu frise parfois le dénigrement et l’insulte. Ce genre d’informations n’ont aucun intérêt ni en Algérie, ni au Maroc ni ailleurs. «  Certains journalistes sont devenus des spécialistes du dénigrement du Maroc rien que pour plaire à leurs directeurs et aux décideurs» nous explique un ancien journaliste de l’APS.

Le hic, c’est que les journalistes algériens se permettent même de dénoncer les dépassements et les atteintes aux droits de l’homme au Maroc, mais ne soufflent aucun mot  sur ce qui se passe en Algérie. Aucun journaliste algérien n’a le droit même d’évoquer ou faire allusion à l’enlèvement de plus de 20 000 algériens par les services de sécurité ! Quant aux affaires de corruption, dont le leader n’est autre que le frère de président, les journalistes algériens font mine de tout ignorer. «  Si on ne peut  pas dénoncer ce qui se passe dans notre pays, alors à la limite on se tait  sur ce qui se passe dans d’autres pays étrangers » nous déclara un journaliste kabyle qui exerce au quotidien El Watan, à Alger.

Lounès B 

13 COMMENTS

  1. ..et la palme de m.. revient à ce canard du fils d’un général de dernière minute qui excelle dans l’intox au sujet du Maroc, rassurez vous chers amis marocains, dans 10 , 15 ou 20 ans, ils seront 50, 80 ou 100 millions à chercher un petit refuge à l’Ouest.
    Comme disait notre regretté Simane Azem:
    Win y ufan gmas yewhel
    Ad as y kemmel
    Yecca ula d aεwinis…
    Ad ezzi ssaâ. le temps viendra.

  2. هذا المقال له عنوان واحد: الجمل مكيشوفش حديبة او كيشوف حديبة اجمال

  3. il faut pas etre obseder par l algerie ;occupez vous de ce qui se passe au maroc et ce qui vous prepare le roi pour le soutenir dans son sdhesion à l UA;

  4. Les choses changent et la peur a changée de camp…le pouvoir considère que son peuple est un enfant »c est a dire qu’ il ne comprend rien »
    il est préférable de parler des problèmes de l autre que de soit…

  5. Honnêtement, je me sens beaucoup plus libre dans la presse marocaine que les Torchons arabophones Algériens, aucune liberté d’expression .

  6. 360ma fait de même du côté marocain , c’est navrant deux frères jumeaux se regardent l’un dit à l’autre qu’il a un gros nez, l’autre réplique en lui disant qu’il a de gros yeux globuleux, c’est sa pour moi le Maroc et l’Algérie deux frères jumeaux.

    • Salam
      Je suis d’accord avec toi frère.
      Le peuple marocain et algérien sont frère en réalité c’est un seul et même peuple suffit de revoir l’histoire de ces deux pays.
      Des manipulateurs extérieur ne veulent pas d’une union entre nos pays on serait fort un maghréb uni leur faire peur.

  7. c’est tout a fait le contraire la presse marocaine parle de l’algerie beaucoup plus que celle ci du maroc au point que j’aurai plus d’informations de l’algerie en lisant la presse marocainne si ce n’est que ces informations sont très souvent fausses

  8. C’est marrant ce n’est pas du tout le meme constat.
    Tout n’est pas rose en Algérie mais restont objectifs
    Les infos d’Algérie repris dans la presse Marocaine ont toutes leurs sources de journaux Algériens,après ils emplifient et ça fait un article,si les infos ne sortaient pas en Algérie commet feraient ils?
    Maintenant j’éspère que le Marocain puisse un jour lire et débattre de l.actualité du royaume comme leur. voisin.
    La presse Algérienne se permet beaucoup de choses,et j’éspère qu’un jour au Maroc ce sera possible.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here