L’APPRENTI-Chômeur

0
116
un chômeur

CONTRIBUTION (Tamurt) – Aujourd’hui, j’ai décidé de planquer l’enseignement. Je n’en peux plus d’exercer cette corvée qui me répugne chaque jour d’avantage. Ce métier jadis noble  m’a valu d’innombrables désagréments. Entre quatre murs de la classe, je me sentais comme un prisonnier assailli par des tortionnaires, un naufragé qui manquait d’oxygène, un arbitre aux prises avec une meute de joueurs sans fair-play.

J’allais en classe comme un taureau qu’on traine à l’abattoir, stressé, angoissé. En attendant de trouver un autre emploi, ce qui n’est pas facile en Algérie, j’entame le dur apprentissage de ma vie de chômeur. La vie de chômeur est faite de jeux, de promenades, d’errance et de siestes prolongées. J’essayerai d’organiser mon temps afin de ne pas ressentir intensément la monotonie et la lourdeur du temps. Aujourd’hui, j’ai erré dans les rues de Bouzeguene, semblant de ville située à 70 km de Tizi-Ouzou. Il n’existe aucun loisir dans cette municipalité, même pas une bibliothèque. Entre un café et un café, il y’a un autre café. Inévitablement, je retombe dans ces lieux ou l’on parle de mal vie et de politique.

Chaque jour, je prends conscience de la misère morale qu’endure un chômeur de longues années durant. Mon dieu ! Je ne pourrais jamais exprimer  les angoisses et toutes les émotions négatives que ressent un chômeur. Ce dernier se sent inutile, méprisé, touché dans sa dignité… Il se cache, rase les murs, se fait tout petit pour éviter les yeux méchants et les doigts accusateurs de la société. Les mots deviennent dérisoires pour décrire avec objectivité la vie tourmentée d’un chômeur. Et je ne peux qu’avoir une pensée fraternelle et solidaire pour ces millions de chômeurs que je sens désormais proches de moi. Les chômeurs ont marre de vivre dans un pays sans espoir. Ils rêvent de s’exiler en occident. Pauvre pays gouverné par des dictateurs, des corrompus. Qui a dit que l’avenir est pour demain, pour bientôt ?

Boussad Hemmar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here