Des drapeaux amazighs à Ifri

2
263
drapeau amazigh
drapeau amazigh

BOUGIE (Tamurt) – En assistant à la cérémonie de commémoration du 60e anniversaire du congrès de la Soummam, organisée comme toujours à Ifri-Ouzellaguen, les militants du RCD ont ramené avec eux le drapeau amazigh.

Une manière de rappeler aux dirigeants algériens que si la direction du parti flirte avec le pouvoir, ce n’est pas le cas des militants de base. Une hypothèse à ne pas écarter. Mais celle-ci ne peut se concrétiser que lorsque ces derniers se retireront de cette formation appendice du pouvoir. Seul le mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie est en mesure de représenter les kabyles.

Amaynut 

2 COMMENTS

  1. Si cela n’était pas une imposture ils auraient accroché aussi ce drapeau sur les frontons des mairies qu’ils administrent ou sur les murs durant les réunions. S’ils y croyaient sincèrement à ce drapeau, on l’aurait vu dans les bureaux des chefs du rcd au lieu et place du portrait de Bouteflika qui trône honteusement au dessus de leur tête et qu’ils sont tenus de voir matin et soir.

    On ne peut pas leurrer les Kabyles en brandissant le drapeau berbère à Ifri alors qu’à Alger lors d’une des réunions avec leurs nouveaux alliés criminels islamistes ces chefs du rcd qui ne montraient aucune couleur berbère mais arboraient une écharpe « tous Ghaza » détournant ainsi leur regard de la Kabylie vers des préoccupations lointaines…

    Vous parlez des militants du rcd qui ne seraient pas à l’image de leurs chefs… Si c’était le cas on aurait entendu l’un d’eux refuser la déclaration de leur chef assimilant les militants du MAK aux intégristes. Ces militants ont pour horizon de bénéficier d’un strapontin d’élu ou de toute autre affaire qui pourrait améliorer leur quotidien personnel. Ils n’ont pas l’intention de révolutionner l’Algérie, de liquider l’arabisation dont plutôt ils s’accommodent confortablement, ni de remettre en cause l’existence même des walis, cette flétrissure sur le front de la Kabylie, des parachutés de Bouteflika venus gouverner en Kabylie en lieu et place d’élus qui seraient choisis par les citoyens Kabyles.

  2. Tous les militants sincères que ce soit du rcd ou du ffs ont déserté. Il ne reste plus que quelques suivistes qui obéissent au doigt et des opportunistes notoires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here