Même les petits projets battent de l’aile en Kabylie

2
245
projet non achevé

BOUGIE (Tamurt) – Bien qu’il invoque la baisse des ressources financières pour justifier la non-réalisation de projets structurants inscrits à l’actif de la région de Bougie, le pouvoir ne peut justifier, quand même, le non-lancement de certains projets de petite envergure, inscrits, quand même, depuis belle lurette.

Il est vari qu’il y a la pénétrante autoroutière qui n’arrive pas à se réaliser alors que celles des autres régions sont sur le point d’être achevées pour certaines, et mises en service pour d’autres, et le CHU qui ne risque pas de voir le jour, deux projets importants par leur utilité et l’enveloppe à allouer dont le pouvoir d’Alger « peut » dire qu’il n ya plus d’argent mais pour d’autres projets de moindre importance financière, ce pouvoir ne peut se justifier.

C’est le cas des bibliothèques et des salles des fêtes inscrites pour le compte du secteur de la culture, il y a plusieurs années de cela, mais dont la majorité sont, soit construites en carcasses et non achevées, soit carrément renvoyées aux calendes grecques. Hormis la bibliothèque d’Aokas opérationnelle et la salle des fêtes de la même localité en chantier de réhabilitation, pour le littoral, et celles d’Ouzellaguen, Tinebdar  et Amalou, pour la vallée de la Soummam, les autres projets relatifs à la réalisation de bibliothèques et salles des fêtes sont presque annulés.

Cela confirme, de plus en plus, la thèse selon laquelle le pouvoir d’Alger fait tout pour laisser la Kabylie dans le sous-développement alors que tous les projets de l’Ouest du pays, par exemple, ont été lancés quel que soit le prix qu’il coûtera.  La seule solution reste, incontestablement, l’indépendance pour sauver la Kabylie des griffes de ses ennemis.

Amaynut

2 COMMENTS

  1. tous les problemes de la kabyle doivent etres converti en un seul qui est celui d etre rattache a l algerie une fois la separation est acquise. les kabyles vont enfin traviller pour eux meme et leurs efforts ne seront pas vain. car tous les efforts emis par le peuple kabyles maintenant est distille dans l algerie qui nous renie, qui nous hai, qui nous tue. qui nous emprisonne, qui denigre, qui nous meprise, qui nous decapite, qui nous assasine, qui nous tends des pieges etc.mais une fois l independance acquise nos efforts vont nous mettre au devants des pays civilises et developpe et des pays qui se respecte. l algerie aujour dhui ne vaut pas un oignon pourrit. vive la kabylie independante et on va l arracher de gre ou de force

  2. Ce type d’articles sur les aspects économiques et sociaux manque cruellement a notre presse Kabyle. En effet, les articles politiques sont importants pour former les consciences et pour mobiliser, ceci est un travail de longue haleine qui est nécessaire et utile pour maintenir la flemme Kabyle dans les cœurs. Cependant il est nécessaire d’aller aussi au plus près des préoccupations quotidiennes de nos concitoyens Kabyles, j’ose donc suggérer à notre site Kabyle Tamurt d’investir un peu plus ce terrain.

    Des militants Kabyles dans tous les quartiers et villages de Kabylie pourraient peut être servir de relai à des investigations et enquêtes sur le vécu des citoyens Kabyles.on pourra apprendre plus sur le sabotage du régime algérien des infrastructures en Kabylie, il serait intéressant de lire sur les difficultés que rencontrent les petites entreprises en Kabylie pour survivre, et même sur les misères qu’endurent les Kabyles au sein des institutions publiques, mettre le doigt sur le manque de moyen partout alors qu’une gabegie est installée par les relais du pouvoir. Sur les commerces, les écoles, les soins, etc.

    J’ai lu sur un site (algerie-focus) un article sur une école sinistrée en Kabylie (mille et une souffrances des eleves de Akfadou) à l’occasion de la rentrée scolaire, dans le détail, en long, en large et en travers sont décrites les insuffisances dont est frappée particulièrement l’école, rien n’est oublié : manque de professeurs par matière, le mobilier, les classes, tout. Cet article mérite de figurer sur Tamurt. Cependant il est issu d’une enquête du rcd qui entamait le récit de cette façon : des écoliers algériens souffrent le martyr en Kabylie… L’algerianisme du rcd est ancré jusqu’à l’os, le rcd n’a rien à envier dans ce domaine a ceux qui ont titré à Tizi sur un évènement mondial et… arabe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here