Ali Benflis trébuche à Tizi-Ouzou

21
223
Ali Benflis
Ali Benflis

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le meeting d’Ali Benflis à Tizi-Ouzou, jeudi, a été un échec à tout point de vue. Il y a d’abord le fait que la salle était clairsemée. Malgré les gros moyens déployés par les partisans de l’ancien chef du gouvernement, le nombre de sièges vides était très élevé lors de ce meeting.

Deuxième élément négatif, c’est le fait que le discours de Ali Benflis a été débité en langue arabe montrant ainsi que ce responsable politique ignore totalement les spécificités de la région de Tizi-Ouzou où après la langue amazighe, c’est le français qui est la langue la plus employée. On se demande d’ailleurs comment un tel détail important a pu échapper à Benflis et à ses conseillers ? D’ailleurs, même les affiches suspendues sur scène exprimant les slogans et les mots d’ordre du parti de Benflis ont été toutes transcrites en arabe. Point de tamazight, ni de français.

Ceci, concernant la forme, Quant au fond, il y a lieu de souligner aussi que l’intervention d’Ali Benflis ne cadre aucunement avec les préoccupations de la population de la région. La Kabylie est une région laïque par excellence, comme tout le monde le sait. Or, Ali Benflis s’est évertué à truffer son discours de Hadiths et de versets coraniques ainsi que de références islamiques du septième siècle à tel point qu’on se serait cru dans un meeting d’un chef de parti islamique ou dans un prêche de mosquée.

Tahar Khellaf

21 COMMENTS

  1. lui c est un chaoui de service .il a honte même de perler en chaoui donc on attend quoi de lui qu il rejoins la liste des traîtres son jour viendra aussi

    • Un chaoui lobotomisé ,comme certains kabyloches ,qui renie ses origines et qui ne s’exprime même pas avec sa langue maternelle dont il doit ignorer ,ne mérité aucun respect ni attention. Ce lâche sinistre en 2001 a dû qu’il était responsable lorsque 127 jeunes kabyles étaient assassinés pour certains à balles explosives.
      Oublie la Kabylie chaoui indigne .Va rejoindre la famille des criminels .

  2. Ce Benflis demeure un pur produit et un enfant gâté d’un système sclérosé. Il a été biberonné, choyé, couvé, protégé et élevé par ses mentors et ses parrains auxquels il doit sa carrière de haut commis de l’Etat. Il fait partie du sérail qu’il a d’ailleurs bien servi et qu’il continue à servir dans un nouveau rôle qu’on lui a attribué. Son opposition au pouvoir actuel n’est pas dû à des divergences idéologiques de fond dont il ne peut se départir tellement ancrées dans ses convictions, mais dictée par des considérations d’accointance clanique et ethnique et accessoirement de distribution de la rente. Ce type a, bon gré, malgré, servi loyalement Bouteflika avant de se retourner contre lui et le trahir au profit de ses parrains qui après l’avoir actionné par deux fois pour espérer obstruer la voie au locataire actuel d’El-Mouradia, continuent à le maintenir comme carte à jouer opportunément. Benflis qui n’est pas un homme libre ne peut être un vecteur de changement salutaire. Ses visites au pays Kabyle sont des offenses de trop aux familles des victimes du printemps noir, période durant laquelle, faut-il le rappeler, il était Premier Ministre. Le meilleur service qu’il puisse rendre à son pays et à lui même est de se retirer dignement avant qu’il ne s’enfonce davantage.

  3. C’est plus souvent à défaut d’Alger qu’ils viennent tous baver en Kabylie, que nous vantent et nous vendent ces démocrates du dernier ordre? Les kabyles doivent regarder ailleurs que de perdre leurs temps avec ces hommes cyniques dont la poubelle de l’histoire leurs est entièrement dédiée.

  4. Comment croire que des Kabyles acceptent, même, de se rendre à un meeting organisé par un ex premier ministre qui a interdit par la loi à tout Kabyle de manifester à Alger. Il y’a eu quand même, des morts et des blessés dans cette manifestation. Son parti dont le nom arabisé est imprononçable en Français ou en Kabyle est un exemple qui en dit long sur l’état d’esprit de celui qui fût chef de la campagne électorale de BOUTEFLIKA, puis chef de cabinet de BOUTEFLIKA, puis premier ministre de BOUTEFLIKA, puis chef du FLN, tous les fossoyeurs de la Kabylie. Tombé en disgrâce, il revient sous un autre visage, draguer les Kabyles pour les futures législatives dans un langage incompréhensible pour la grande majorité d’entre nous.
    Les Kabyles ne sont pas oublieux, allez vendre votre marchandise infecte ailleurs. Nous, nous sommes passés à autre chose.
    Vive le MAK, vive la Kabylie indépendante.
    Tanemirt.

  5. Chassez le naturel,il revient au galop ,monsieur Benflous devrait savoir que tout bonimenteur n’aura que ses ouailles pour entendre les bruits de sa bave !

  6. APPEL AU PEUPLE CHAOUI
    Nous appelons, le peuple, les intellectuels et surtout la classe politique CHAOUI pour suivre l’exemple de leurs frères « Kabyles », et cesser de croire à cette Algérie dite Arabe (xénophobe et raciste), qui pratique l’apartheid racial, invention de la France coloniale.
    Refusez cette identité KHARABO-ISLAMO-BAATHISTE, et revendiquez votre droit à l’autodétermination en tant entité indépendante, dans le cadre d’une confédération des Etats AMAZIGH, ou vous aurez tous vos droits.
    Et surtout ne faites pas confiance à ce Chaoui de Service (C.D.S.) l’inventeur des « AAROUCH Taiwan »

  7. Cet individu est un arabo-islamique, il a été envoyé par le pouvoir colonial algéro-arabo-islamique pour défendre la ligne politique de l’algérie arabo-islamique imposée et suivie contre les Kabyles et les Amazighs depuis 1962. Cet individu est un collaborateur du colonisateur algéro-arabo-islamique, la preuve c’est que son discours d’intervention à Tizi-Ouzou l’a prononcé en arabe et quelques mots en français, ses affiches écrites en arabes alors que c’est un natif chaoui qui a rejeté son appartenance à la famille des Berbères (Amazighs), c’est de la traitrise au sens propre du terme. Donc, cet individu est un colonisateur de la Kabylie, il n’a qu’à rester chez les arabo-islamiques, la Kabylie ne veut plus de lui. La Kabylie est éternellement Kabyles et Amazighs et non arabe. C’est clair comme l’eau de roche.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

  8. L’objectif de son déplacement à Tizi Uzzu c’est de plaire à ses maitres d’Alger en narguant les kabyles chez eux. C’est le deal qu’il a dû passé avec les commanditaires de cette offense car il s’agit bien de cela. Pour un chaoui, oser venir en Kabylie et parler en arabe est un défi, car il aurait pu faire le faire en français ou en chaoui s’il ne maitrise pas le kabyle. Un aliéné restera toujours un esclave de ses maitres.

  9. Cet individu a renié ses origines chawi et s’exprime en arabe à la maison. Il a changé de peau, plus rien de commun avec lui. Il doit savoir que nous n’avons pas oublié les 128 jeunes assassinés alors qu’il était premier ministre d’un régime ennemi de la Kabylie.

  10. Ali BenTOZ ! Tes mains sont ensenglantees de sang Kabyle. Salaud tu vas paye un de ces jours. Quand aux Fils et filles de p**es qui sont partis assistes au serment arabo-islamiste de ce sanguinaire, honte a vous bande de harkis!

  11. La personne de ce site qui écrit son username en arabe est un anti-Kabyle et un anti-Amazigh puisque l’individu écrit sur ce site de Tamurt en arabe. Je demande à Tamurt de supprimer le compte de cet individu qui nous défie sur le terrain des Kabyles-Amazigh en écrivant en arabe, alors que le pouvoir algéro-arabo-islamique rejette et refuse notre Amazighité ancestrale. Comme cet individu qui écrit en arabe (ouchen) cela veut qui dire au fond de lui-même il rejette l’Amazighité en particulier le Kabyle. Son compte ouchen doit être supprimé de ce site. D’ailleurs ses commentaires sont toujours du côté de l’algérie arabo-islamique.

  12. Kabylie libre et indépendante en urgence car y’a des sals jours qui nous guettes de partout franchement vous attendez quoi de ses leche bottes chaoui ou kabyle de services il roule pour le pouvoir comme des esclaves à nous de prendre notre destin aux mains ou tu va en Algérie té considérais comme étranger comme un juif comme un enmis de la nation kharabe ou la jsk ou le mob passent on entend palestinne zbouba je me exuse de terme la boucle et bouclé vite l’indépendance liberté et laïcité tvakvaylith notre devise a nous la venire la venire de future génération vivre ches soi ds la dignité

  13. La meme rétorique que ses consores, tout les gens issuent du régime fln cherche le pouvoir par l´utilsation du contenu de leur masshef, en quelque sorte c´est leur feuille de route, parceque l´etat fln ne disiting pas le monde entre religieux et l´Ètat, d´un point de vu politique c´est banal et trempeux pour les gens qui les y tendre l´oreil .
    L´Etat kabyle doit etre ici sans tardé!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here