Maroc : des manifestants pacifiques violemment agressés à Nador

3
194

Suite à la mort tragique du jeune Mohsin Fikri en novembre dernier à Taghzut (El-Hoceima), dans la région du Rif au Maroc, un mouvement citoyen s’est constitué afin d’assurer le suivi de cet évènement et d’agir afin d’éviter de nouvelles victimes innocentes du Makhzen. Ce mouvement a appelé à une action pacifique de sensibilisation le 25 décembre 2016 à Nador.

Dès le début de la manifestation, un groupe de voyous armés de sabres et de barres de fer a violemment attaqué les marcheurs pacifiques, faisant plusieurs blessés et semant la panique dans la rue. Les agents de police présents en nombre pour surveiller le cortège des manifestants sont restés sans réaction, se contentant d’observer l’agression qui se déroulait devant leurs yeux. Visiblement, les agresseurs étaient en service commandé et avaient pour consigne de perturber la manifestation pacifique.

Le Congrès Mondial Amazigh dénonce avec force la violente agression perpétrée contre un mouvement pacifique et demande des explications officielles au gouvernement marocain concernant l’attitude passive de la police, qui équivaut à une caution de l’attaque.

Par ailleurs, le Congrès Mondial Amazigh exprime sa préoccupation au sujet des provocations et des « bavures » qui se répètent et qui nous font penser en définitive, qu’il s’agit bien là d’une véritable politique agressive contre le Rif et le peuple rifain. Le CMA rappelle aux autorités marocaines que le droit de protestation et de manifestation pacifique est garanti par la Constitution du pays et par les conventions internationales des droits de l’Homme‎.

‎‎Le CMA exige l’arrestation et la traduction immédiate des délinquants devant la justice. Leur culpabilité est attestée par de nombreux témoins, photos et vidéos.

Le CMA réitère sa solidarité inconditionnelle avec les victimes blessées et avec le mouvement pacifique du Rif et met l’Etat marocain devant ses responsabilités notamment son obligation de protéger la sécurité des acteurs de la société civile et des manifestants pacifiques et attend avec impatience les résultats de l’enquête sur l’assassina.

Paris 26/12/2016

P/le Bureau du CMA

Kamira Nait Sid, Présidente

3 COMMENTS

  1. Cette déclaration, signée par l’honorable Kamira Nait Sid, est incompatible avec la honteuse propagande de votre collaborateur Farid Mnebhi, que j’ai personnellement montrée du doigt à maintes reprises! Je me suis toujours demandé et le fais encore, pourquoi sacrifier sa crédibilité en donner feu vert à un mercenaire de la plume qui brille par son excès de zèle et par ses mensonges grossiers, dont le but unique et inique de redorer le blason de son roitelet M6 que je vomis comme tous les autres dirigeants arabougnouls! Le choix entre le régime algérien et celui du Maroc est l’embarrassant choix entre la peste et le choléra…
    Ce serait intéressant de connaître l’avis de ce collaborateur sur le contenu de la déclaration de notre Antigone Kamira Nait Sid! Pourquoi n’écrit-il jamais sur les problèmes de nos frères amazighs au Maroc?
    Pour ce qui est du Sahara Occidental, pourquoi lui refuser ce que nous, Kabyles, revendiquons pour nous-même! Ferhat Mehenni l’a si bien chanté:
    « Ma yezmer yiwen
    ad yekkes i wiyaḍ
    ayen i ttnadi i yiman-is »
    Lorsque nous accusons la désignation « République Arabe Sahraouie Démocratique », avons-nous demandé l’avis de ce peuple sacrifié? Pouvons-nous donc accuser ce peuple qui est la victime dans ce conflit?
    Je suis indépendantiste mais rejette avec véhémence de telles alliances! Un journal qui porte ce respectable nom « Tamurt » ne peux servir À mon avis que la cause des peuples amazighs! Le roitelet est l’ennemi des Amazighs et votre collaborateur est son valet! Cessez donc de faire du site Tamurt.info l’antichambre des services secrets marocains!

  2. Soyons serieux et honnete, personne ne l’a assassiné ce jeune homme et surtout il n’a pas eté victime de hogra,il n’est pas mort pour la cause amazighe,les imazighenes au maroc ont droit de citée plus qu’en algerie,ce n’est pas encore suffisant .Le décé de ce jeune homme à fait l’objet de la recuperation;, il s’est jeté lui même dans dans la benne à ordure pour aller récuperer l’espadon qu’il a fait pecher pendant la periode interdite et qu’il veut vendre au marché noir à un prix exorbitant et par inadvertance il a declanché lui même le mecanisme qui l’a ecrasé et il y’en avait pour 80 000 dirhams(600 Kg d’espadon) de marchandise equivalent à 1million de Dinards,il faut soutenir les imazighene qui soufrent de froid et bloqués par les routes coupées par la neige au moyen Atlas le haut Atlas et le Rif ou en Kabylie

  3. Quelle indigence ! Ce sont les propos d’un vrai lèche-bottes de son roitelet M6 et qui ne sait pas ce qu’Amazigh veut dire! Son français est si misérable que je me demande si cela valait la peine de perdre mon temps pour lui répondre ! Il a en plus le culot de nous demander d’être sérieux !

    Il est prêt à vendre son âme à Satan pour absoudre son minus de M6: Ses semblants d’arguments le trahissent et il voudrait prendre les Kabyles pour des canards sauvages !?! Il veut nous faire avaler la pilule que ce Marocain n’est pas mort pour la cause amazighe! C’est comme si ce n’était pas un crime juste parce que cette victime n’était pas décédée pour la cause amazighe !?!

    Il ose, sans rougir, écrire qu’au Maroc les Imazighens ont plus de droit qu’en Algérie ! Ce sont les propos d’un valet, qui courbe l’échine ! Le Kabyle dit et vit selon la devise « plutôt rompre que de courber l’échine » ( ad nerrez walla ad neknu!)!

    Je vomis son royaume au moins autant que la République algérienne !

    Des Amazighs, comme lui, je leur préfère de loin de vrais Arabes jaloux de leur liberté et il en existe!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here