Il sera commercialisé cette année : Un timbre à l'effigie de Mouloud Mammeri

8
278
Mouloud Mammeri

ALGÉRIE (Tamurt) – A l’occasion de la célébration du centenaire de l’écrivain kabyle Mouloud Mammeri, un timbre à l’effigie de l’auteur de « la Colline oubliée » sera mis en circulation dans les prochaines semaines, selon des sources bien informées. Il s’agira de rendre hommage à l’un des précurseurs et pionniers de la recherche dans le domaine de la langue et culture Amazighes, qui a été aussi indirectement à l’origine du printemps berbère d’avril 1980.

Pour rappel, Mouloud Mammeri devait animer une conférence sur les poètes kabyles anciens à l’université de Tizi-Ouzou en mars 1980 mais les représentants du régime dictatorial de l’époque l’avait interpellé près de Tizi-Ouzou  pour lui signifier que sa conférence était interdite et qu’il avait intérêt à rebrousser chemin. Mouloud Mammeri est aussi l’auteur d’une œuvre colossale sur la culture amazighe dont « la Grammaire de tamazight », « Poèmes kabyles anciens », « Inayas Cheikh Mohand », « La colline oubliée », « La traversée », « L’opium et le bâton », « Le sommeil du juste », etc.

Même s’il avait occupé de hauts postes de responsabilité à l’époque du parti unique comme celui de secrétaire général de l’Union des écrivains algériens et celui de directeur du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historique, Mouloud Mammeri a réussi à réaliser un travail gigantesque de recherche  sur tamazight, culture et littérature, qui lui vaut aujourd’hui le statut de précurseur dans le domaine. A lui seul, Mouloud Mammeri a fait ce que plusieurs autres chercheurs réunis n’auraient pas pu accomplir en si peu de temps et avec autant d’érudition. Le caractère pointu des travaux intellectuels de Mouloud Mammeri font aussi de lui une exception. Tamazight lui doit beaucoup. Et, contrairement aux pseudo-chercheurs qui se sont servis de tamazight, notamment pour se remplir les poches, Mouloud Mammeri a servi tamazight et de fort belle manière.

Tahar Khellaf  

8 COMMENTS

  1. Et il ne faut pas oublier que c’est lui qui a standardisé la graphie latine pour notre langue. Ce n’est pas le moindre de ses travaux, et c’est important de le rappeler. La grammaire est sou tendue par cette graphie. Avec cette graphie il a hissé notre langue à la modernité.

    Le pouvoir arabo algérien colonialiste lui rend hommage avec un timbre tout en piétinant notre langue maternelle qu’il veut affubler de caractères arabes.

  2. a tous les Kabyles hommes politiques .artistes .simples citoyens il est venu le jours de s’unir au tour TAMAZIGHT comme dit l exemple même si vous avez peur votre union les fera fuir .

  3. Comme disait le grand Mohand Arab Boussaoud: « ils nous tuent et ils nous rendent hommage ».
    C’est comme les mafiosos qui ce rendent aux funérailles de leurs victimes et ont même l’outrecuidance de faire l’éloge funèbre de leur victime…
    Ce même régime qui veut récupérer la mémoire de feu Matoub Lounes Izem N’ Djurdjura avec la complicité d’une « certaine personne de sa famille » comme quoi les grandes idées ne ce transmettes pas par le sang…
    Tous cela n’est que de la poudre aux yeux , ils donnent d’un côté et l’écrase de l’autre.

    « Enfant du malheur l’adage le dit, sur aucun fumier ne pousse les figues. » -Kateb yacine-

  4. chers compatriotes kabyles pour ceux qui dorment sur leur deux oreilles ou sont dans l agonie total et qui pensent trouver leur places dans l arabo-baathiste. unissez vous autour du projet de souveraineté de la Kabylie. comment espérez vous, vous épanouir dans un gouvernement qui tue notre intelligence comme c est le cas de da el mouloud, tahar djaout, mekbel said, matoub etc. la liste est très longue. les arabes d orient ne sont même pas compatissant ave leurs freres syriens ou iraquiens en fuite vers l Europe. ni le qatar ni la rabaie saoudite ne sont venu a leur secours pire encore ils finances des bandits qui vont servir leurs intérêts par conséquent il nous reste qu un seul chemin c est celui qui mène vers l indépendance de la Kabylie. la clef du succès c est de militer et de sympathise avec le makanavad tanmirt

    • Dda Lmulud un monument plein d’humanisme…Que le pouvoir a assassiné. C’est une insulte que d’accepter d’être célébré par ses criminels. Mais on est jamais trahi que par les siens. Une honte à tous ceux qui ont permis cette lâcheté.
      La kabylie et les esprits lumineux ne l’oublieront jamais.
      Quant aux pouvoirs « rusé » criminel et pervers ne cherche que comment perdurer avec ses relais. D’où ces contradictions permanentes.
      A chaque fois qu’il est acculé non par ses relais mais par la société il cède « chouia » et dans ces dernières années toutes les avancés de tamazight et un certain nombres de choses il ne fait que d’essayer de contrer les indépendantistes en lâchant quelques prises tout en trouvant ailleurs comment freinés les avancées. Et par la même occasion il faits baisser la tension des citoyens sur ses alliés tout en leur donnant des arguments pour les contenir. Du style , »maintenant ça y est tamazight est officielle ».
      Acculer le pouvoir et ses relais jusqu’à l’obtention de la liberté totale de la kabylie et de ses citoyens. C’est réaliser la rêve prémonitoire de Da lmulud qui disait en gros nonobstant tous les obstacles que lui érigera le pouvoir avec ses affidés :  » Mon peuple ira à sa liberté. Alors, exauçons son rêve pour que le notre se réalise aussi afin de faire communion. La kabylie éternelle ne sera que plus belle car elle aura retrouver ses enfants qui la protège comme elle le fait pour eux. Le combat continue.
      VIVE LA KABYLIE LIBRE !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here