Un jeune kabyle arrêté à Ouargla pour détention de "deux bières"

13
354
Gendarmerie-Algérie

OUARGLA (Tamurt) – Un jeune kabyle d’une trentaine d’année, répondant aux initiales A.D, a vécu une surprenante mésaventure à Ouargla. Il a été intercepté, selon ses dires, pas des gendarmes qui avaient l’air de faire une grande decouverte en trouvant dans sa voiture deux bières.

Sa déception fut totale, lorsque les hommes en uniforme l’ont conduit à la brigade de la gendarmerie pour un interrogatoire. Pendant 4h, il a essayé de leur faire comprendre qu’il n’était n’était pas en état d’ivresse et qu’il a le droit de transporter deux bières dans sa voiture. Aux gendarmes qui voulaient lui faire signer un PV pour ivresse sur la voie publique, qu’il refusa de signer, il retorqua : « Y’a t-il une ou deux constitutions dans ce pays ? En Kabylie, nous avons des bars et des débits de boissons à emporter avec des registres de commerce tout à fait légaux ».  Pis encore, pour ce délit, le jeune kabyle, d’Aokas plus exactement, a été présenté devant le juge sans possibilité de se défendre. La juge en hidjab lui a interdit de s’exprimer. Le droit de la défense était royalement bafoué. L’accusé a été même condamné à payer une amende, sans nous préciser le montant.  Il a eu juste le temps de lancer à la juge: Puisque vous me refusez le droit de me défendre, pourquoi m’avez-vous convoqué ?

Pourtant la consommation de l’alcool n’est pas officiellement interdite en Algérie. Au fait, dans certaines régions d’Algérie, la drogue, le vol, la prostitution et autres fléaux sont banalisés et ne sont pas interdits, sauf l’alcool demeure interdit car prohibé par l’islam et les autorités. Étrange !

Ravah Amokrane

13 COMMENTS

  1. Il est sûrement tombé dans un faux barrage dressé par des terros en uniforme, puis passé devant « une juge »terroriste en hidjab. Dans ce cas il n’a pas droit à la parole. Les kabyles en déplacement dans ces régions soumises au dictât des barbus doivent savoir qu’il est risqué de transporter des produits nuisibles à la santé morale des habitants soumis depuis quelques décennies à une cure d’intoxication.

  2. Cet organe répressif qui est la gendarmerie qui agit avec zèle envers cette personne ne dispose pas d’un ethylotest pour lever le doute si cette dernière conduit ou pas en état d’ivresse? dans un pays ou la production d’alcool ainsi que sa vente sont légale. à moins c’est parcequ’il est kabyle qu’ils se sont comportés de la sorte.
    Ce qui est sûr dans ce pays qui est l’Algérie le dogme bedouin donne droit à tout individu musulman de prétendre au poste justicier d’allah pour punir, intimider, menacer toute autre personne sortant des lois de la charia.
    Cette mafia au pouvoir pour jouir d’une gouvernance paisible et sans étre inquiété a négocié puis légué la gestion de l’école algérienne, la vie sociale et la justice au mains des terroristes de la décennie noire comme ces derniers l’ont souhaité après l’arrêt du processus électoral de 91.
    En ‘Algérie avec l’approbation du peuple deux pouvoirs cohabitent, un pouvoir militaire et un pouvoir religieux. et pas de place pour la démocratie.
    Vive la kabylie libre.

  3. Oui, l’alcool, depuis quelques années est interdit en Algérie, d’une manière officieuse (aucun texte).
    Un ministre, fut-il incompétent, a été remercié parce qu’il souhaitait ré-ouvrir les bars dans les villes, notamment Alger.
    Les Kabyles vivant en Kabylie, ne connaissant toujours pas la société Algérienne.
    C’est vrai, que c’est seulement en Kabylie que, l’alcool est toléré par la population.

  4. Vous etes sur le territoire de massinissa . Si vous êtes pas content de nos méthodes la voie est libre vers l’Arabie .

  5. c est dernier temps meme en kabylie ils font la fouille aux vehecule en stationnement ou garer pour se reposer…. si sa continue comme ca ils vont nous attendre devant les debits de boisson pour fouiller les sachets et nous intimidé… ils temps de reagir pour vivre notre laicité et notre liberté dans le respect entre kabylie .. prceke c est le mode de vie quand veut depuis notre existance… laic et democrate

  6. Certainement que nous sommes sur les terres de Massinissa et de ses inombrables descendants répartis dans les 4 points cardinaux de l’actuel territoire algérien. Que Dieu est genereux!

  7. Azul,

    Les chiensgendarme ont eu le flair de l’alcool, mais après avoir trouvé le maigre butin ils se sont énervés car les bières étaient vide eux qui mourez de soif.
    Un simple gars qui boit une bière tranquilos dans sa voiture sans faire de mal à personne cela les gène au nom du dieu arabe, mais les vendeurs de drogue h24 devant leurs tronches de macaque là pas de problème.
    Sincèrement qu’ils aillent s’occuper de leurs sœurs dans les cabarets.

  8. Sur quelle base d’abord sont recrutés ces chiens d’armes ?
    C.est des gens qui pour la plus part n.ont rien dans leurs têtes
    Ajouter aussi ces juges sortis de l.école sinistrée avec des lois
    Spéciales bédouines, pauvre Algerie nous sommes obligés de tout refaire a commencer par le pouvoir.

    • Ce qui est sure, c’est qu’ils ont la haine du kabyle. Les Oujdistes ont fait leur travaille de semeur de haine. Que faire maintenant comme nos parents se sont fait rouler dans la farine? L’Arabe aujourd’hui a toutes les armes entres ses mains et nous les mains vides. Nous, nous retrouvons dans la situation des Algériens d’avant 1962, face a la colonisation française. La gendarmerie, la police, l’armée et les services etc, sont entre les mains des Arabes algériens. Tout ceci est la faute d’Amirouche, Abane, Krim, Ouamrane, etc,..Que faire pour échapper aux génocide ? Il faut vraiment y penser cela risque de subir le sort des Kurdes au temps de Saddam ou encore celui des Tutisen 94 au Rowanda.

  9. Fu.. Algeria! Désolé, je suis normalement mesurée dans mes propos…Mais au train où ça va, il n’y aura que leur religion partout!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here