TIZI OUZOU : Le RCD a raté sa marche

1
230
RCD

TIZI OUZOU (Tamurt) – La marche à laquelle a appelé le Rassemblement pour la culture et la démocratie à Tizi-Ouzou, ce samedi, dans le cadre de la commémoration du trente-septième anniversaire du printemps berbère a été un échec total. En effet, une très faible adhésion populaire a été constatée.

Malgré la mobilisation de tous les conseils communaux du RCD depuis plusieurs semaines ainsi que du bureau de wilaya, des élus et des candidats du parti de Mohcine Belabbas, et en dépit d’une surmédicalisation préalable de l’événement (notamment par Liberté et El Watan qui ont annoncé à l’avance la marche), le RCD a à peine réuni quelques centaines de personnes. Pour camoufler cette absence d’affluence, les organisateurs de la marche du RCD ont réparti des marcheurs en de minuscules carrés, espacés par des dizaines de mètres afin de donner l’impression qu’il s’agit d’une longue procession humaine. Mais en vain, car il a été difficile de faire une simulation avec un nombre aussi faible de manifestants. Il suffit de voir les vidéos postées sur Internet pour constater à quelle point le RCD ne mobilise plus dans une wilaya où les responsables de ce parti n’ont pas cessé de s’enorgueillir d’être la première force politique.

La déconfiture du RCD a été d’autant plus flagrante que sa marche intervient au lendemain de l’imposante et historique marche des indépendantistes kabyles. En comparant les deux manifestations, on se rend vite compte que le RCD aurait dû s’aligner sur son frère-ennemi, le FFS, et rester loin d’un événement qui ne le concerne plus, à savoir le printemps berbère. Surtout que le RCD s’apprête à prendre part aux élections législatives de la honte où le seul souci des candidats, c’est le salaire de 40 millions de centimes par mois.

Tahar Khellaf     

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here