Ali Yahia Abdenour s'est retrouvé tout seul

5
455
Me Ali Yahia Abdenour

ALGERIE (Tamurt) – L’infatigable militant des droits de l’homme, Ali Yahia Abdenour, âgé de 92 ans, s’est retrouvé tout seul sur la scène politique, après que ses alliés politiques aient décidé de participer aux législatives algériennes.

Les membres de la Coordination Nationale pour la Liberté et la  Transition Démocratique, chapeautée par les islamistes, Ali Benflis et le RCD, ont tourné le dos à Ali Yahia. Ses amis les plus proches, à savoir ceux du RCD, ont aussi fait volte-face, laissant le vieux Ali Yahia tout seul. Une trahison qui a fait trop de mal à ce vieux militant, selon un de ses proches. Il était l’un des fervents opposants à toute participation aux élections pour bannir le régime, mais ses compagnons circonstanciels lui ont faussé lcompagnie. Le RCD, le Hamas et Djabbalah, présentés par la presse algérienne comme les leaders de l’opposition,  ont préféré prendre part aux législatives et bénéficier des avantages financiers de la députation.

Le ralliement au clan de bouteflika par ces partis confirme d’abord que la CNTLD était créée et gérée par le clan du général Toufik, mais aussi que la participation du RCD et des islamistes aux élections confirme qu’ils ont négocié des quotas. D’ailleurs le RCD qui connait déjà son nombre de sièges ne mène pas vraiment une campagne active sur le terrain. Le parti se contente de petites sorties juste pour les apparences.

Racah Amokrane 

5 COMMENTS

  1. Se que je lui conseille pour ses 80 ans c´est de s´eloigné de la politique et profiter de sa retraite bien apaisé et en privé entre sa famille !

  2. Ali Yahia Abdenour a mange a toutes les forfaitures du regime et , en tant que avocat du diable, a voulu defendre le FIS qui si lui etait arrive au pouvoir lui aurait couper la tete en publique. ! plus etrange, Il etait ministre de Boumedienne et cela en dit tout.

  3. A min icethan iw derghal ! Il est naïf au point d’attendre quelque chose du rcd ou du ffs. Tant pis pour sa pomme. Au lieu d’être un phare pour les siens, pour son peuple Kabyle, il a préféré persister dans la fumeuse idée de democratisation de l’Algérie. Mais cette improbable democratisation si elle se produit un jour elle amènera les islamistes au pouvoir, et c’en est fini de la Kabylie. Les Kabyles n’ont pas vocation à démocratiser l’Algérie mais plutôt à sortir le colonialisme algérien de la Kabylie.

  4. Ali Yahia Abdenour est l’une des rares personnalités respectables encore en vie ; oui il était ministre du temps de Boumedien et à ma connaissance l’un des rares voire le seul à avoir démissionner volontairement de son poste après avoir constater les dérives prises le dictateur , pour reprendre ses études de droit et devenir bâtonnier …

    Oui il a défendu les éléments du FIS est c’est tout à son honneur , en temps qu’avocat il est tenu d’assurer la défense de toutes les couleurs de l’arc en ciel en politique , en civil , comme en pénale , sans parti pris et en toutes objectivités , il y va de la déontologie de la profession …
    A prés de 95 ans ( veuf ) depuis fort longtemps ce vaillants militant des causes nobles mérite le respect de chacun , et la reconnaissance de tous .

    Ps : malgré son age avancé , ce Grand Mr … un peu crédule se laisse parfoit embobiner par certains cocos qui profitent de sa sincérité ( ce que je lui ai assez souvent reprocher ) .

    Arezki HAMOUDI

    • Azul a dda Arezki, tu as bien résumé la question. Mas Ali-Yahia est un grand Monsieur honorable qui a été de tous les combats. Il faut dire qu’il est fils d’instituteur et qu’il a été influencé par des hommes valeureux de chez toi comme Lechani par exemple ou Abane.
      Tanemirt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here