Imposante marche des travailleurs à Bougie

5
82
Marche des travailleurs

BOUGIE (Tamurt) – La célébration de la fête des travailleurs a été l’occasion aux syndicats autonomes d’organiser, le lundi 1er Mai, une marche grandiose au chef –lieu de la wilaya de Bougie. 

Ils étaient plusieurs milliers à avoir répondu à l’appel pour crier, haut et fort, leur désarroi et leur inquiétude quant à la situation précaire vécue, actuellement, par  les travailleurs laquelle a été induite par la chute du pouvoir d’achat. D’ailleurs ce sont là, les slogans des travailleurs qui ont battu le pavé près d’une  heure durant avant d’observer un rassemblement au niveau de la stèle érigée en hommage à Saïd Mekbel.

Les leaders des syndicats et du comité de solidarité avec les travailleurs de Bougie ont pris la parole pour dénoncer la fuite en avant du pouvoir central d’Alger.  Pour ces syndicalistes, si la situation perdure, l’explosion sociale ne saurait tarder.

Amaynut

5 COMMENTS

  1. Certains formant un carré presque distinct brandissent des drapeaux algériens pour dire qu’ils sont nationalistes(algérianistes). Ces gens nationalistes algérianistes ont de beaux jours devant eux. Au premier mai prochain ils seront encore là à réclamer du pain, de même qu’en 2019,2020,2021,2022…et ainsi de suite jusqu’au jour où ils ne seront plus là pour brandir le drapeau. C’est ça l’algérie des nationalistes.

  2. Je recommande d’écouter la chanson de Slimane Azem sur le web : anngh a y aabudd !!

    Le syndicalisme est un noble combat pour la défense des droits des salariés. Mais ici il est souillé par des symboles de soumission à l’Etat colonial algérien, ces manifestants ont dévoyé le pur combat légitime en l’amalgamant avec le reniement de leur identité Kabyle millénaire. Ni Marx ni les autres inventeurs du combat ouvrier n’ont prêché le piétinement de l’identité d’un Peuple. Rien ne peut justifier de venir en Kabylie brandir le drapeau colonial algérien à la barbe des Kabyles. La Kabylie se souviendra, le peuple opprimé prendra sa revanche et ce sera sans pitié…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here