Tizi-Ouzou : Le village Ath Abdelmoumen menacé par les salafistes!

11
462
école islamique

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’affaire de la construction de l’école coranique au village d ‘Ath Abdelmoumen dans la région d Iwadiyen,  au sud de la wilaya de Tizi Wuzzu,  ne semble pas connaitre son épilogue.  Les islamistes, rejetés par tous les villageois, reviennent à la charge. Ils usent de violence et même de menaces pour imposer leur projet.

En fait, les initiateurs du mouvement qui se sont opposés  à ce projet subissent encore des pressions et des intimidations et parfois même des menaces de mort à leur égard. Ils sont livrés à eux même, surtout que les services de sécurité ferment les yeux. Un laxisme en faveur des islamistes qui en dit long sur la nature du régime algérien. Il est à rappeler que les citoyens de ce village ont rejeté cette initiative visant la réalisation d’une école coranique à caractère salafiste. Un comité conjoncturel de rejet de cette école a vu le jour au  lendemain de l’annonce de cette nouvelle, en 2015, et  qui a bouleversé tous les habitants d’Ath Abdelmoumen. Le projet en question, d’un coût de 22 milliards de centimes,  est financé intégralement  par les intégristes  de l’Arabie Saoudite.  « C’est vraiment une menace pour toute notre région de voir  ces  salafistes  agir en toute impunité et continuer à islamiser et terroriser les habitants. On doit réagir et ne pas abdiquer »  a fulminé, M.Z,  l’un des initiateurs de ce  mouvement, et d’ajouter : «  nous avons refusé et nous refuserons ce projet !  Son  implantation n’aura jamais lieu et ce même si nous risquons nos vies. C’est une question de principe » a-t-il affirmé. Le même interlocuteur avance qu’il a subi des intimidations,  voire même des menaces de mort s’il continue à s’apposer à leur projet satanique.  « Nous voulons le progrès,  mais pas la régression, c’est une mouvance qui vise à déchirer notre village qui jadis était un havre de paix et de tolérance ! Si ce n’est pas cette idéologie importée d’Arabie saoudite qui veut instaurer la loi islamique alors que le terrorisme a  déjà qui infestait infesté la région.; Leur connivence avec les groupes armés qui pullulent dans la région n’est plus à démontrer, mais nous n’allons pas capituler », nous déclara un autre membre de comité de village d’Ath Abdelmoumen.

Il est à signaler que l’affaire de village  d’Ath Abdemoumen n’est pas singulière en Kabylie. Dernièrement,  un journaliste d’Agriv, Idir Tazrourt, a été même condamné par le tribunal d’Iazouguen, suite à son opposition aux initiatives similaires d’un groupe de salafistes de son village. C’est dire le citoyen en Kabylie est  entre le marteau et l’enclume.

Ravah Amokrane 

11 COMMENTS

  1. La question se pose pour l’indépendance de notre pays :

    Comment desarabo-islamiser l’Afrique du Nord ?

    Sans cela aucune indépendance.

  2. Le pouvoir a passé un deal avec les islamistes durant les négociations pour la réconciliation nationale: Les terroristes devaient déposer les armes et en contrepartie le pouvoir s’est engagé à instaurer progressivement leur projet. C’est pour ça que des imams salafistes fonctionnaires de l’Etat sont affectés partout dans les mosquées pour prêcher l’islam rigoriste importé de l’arabi. Mais le problème n’est pas là. Le problème ce sont ces fidèles qui suivent comme des moutons et ne protestent jamais contre ces déviations qui les éloignent des traditions. Au fait, C quoi un fidèle? Un fidèle, d’après moi, C celui qui s’est soumis, et un soumis ne doit pas protester. Vous connaissez, vous, un fidèle qui fréquente la moquée assidûment et en même milite pour l’identité et la langue kabyle?
    Pas moi! D’ailleurs certains de macaonnaissance avec lesquels je me rendais aux marches du MCB et qui sont devenus pieux depuis quelque temps se sont complètement détachés du combat. Finalement on se rend compte que ce sont toujours les laïcs qui défendent l’honneur de la Kabylie. D’où l’acharnement du pouvoir à casser la libre pensée.

  3. la désobéissance populaire totale est la seule solution de sortie de cette crise arabo salafiste. il faut pas se dire que moi ça me concerne pas. Cela concerne tous les Kabyles quelque soit sa région. L’union fait la force.

  4. les parenst qui envoient leur gosses dans ces ecoles sont des criminels. Pour une chose leurs gosses seront abuses sexuellement avec la benediction du dieu arabe.

  5. C’est rageant de voir notre Kabylie trahie par ses enfants..devenus des zombies.
    Voilà ce qui est impardonnable aux partis alibis kabyles (surtout ffs rcd ) d’avoir laisser faire l’état avec ses salafistes en lui donnant un grand coup demain installation dans les villages kabyles de gourous wahabites ramenés par l’ordure bouteflika qui doit être certainement en train de rendre les comptes à l’éternel.(poour les croyants).

  6. Vous vous trompez tous. Il est temps d’admettre que beaucoup de kabyles sont complices. Il sont pour l’arabisation et la religion musulmane. En plus, le fait que l’arabe est acceptee comme premiere langue d’enseignement a l’ecole primaire nous dit assez sur la nature et le NIF des kabyles d’aujourdhui. alors, arrettez de vous plaindre et d blamer le pouvoir et les islamistes!!! Basta!!!

  7. Les réponses individuelles, à cette salafisation menée avec la bénédiction du pouvoir, aussi honorables soient-elles ne peuvent pas changer la donne. Elles sont nécessaires mais pas suffisantes. La Kabylie ne peut pas se tirer d’affaires si chacun agit seul ou en petit groupe. Il n’ y a pas au monde d’exemples de peuples qui se sont libérés de l’emprise d’une idéologie mortifère sans une mobilisation générale de la population derrière une organisation politique. Certes, les condamnations et les coups de gueules contre tel ou tel fléau reflète la présence d’éléments sains dans notre société mais leur influence reste très limitée. Les Kabyles ont à leur disposition cette organisation qui manque tant à beaucoup de peuples et notamment à nos frères amazighs d’afrique du nord. Cette chance doit être saisie par les citoyens Kabyles, et pour ce faire il est indispensable que les militants persévèrent dans la mobilisation et la conscientisation : faire comprendre à nos compatriotes de Kabylie qu’ils ont à leur portée cet outil, le MAK, qui est la clé du combat pour leur libération.

    La Kabylie une fois indépendante, rejettera dans la forme et dans le fond, l’enseignement obscurantiste. Bien entendu il ne s’agit pas d’attendre ce jour pour chercher des solutions contre le fanatisme. Mais il est clair que ces solutions ne sauraient se trouver en dehors ou contre le combat de libération de la Kabylie. La racine du mal réside dans l’enseignement de la langue arabe en Kabylie, cette langue arabe vecteur du mal sera extirpée de notre sol une fois l’algérie coloniale boutée hors des frontières de la Kabylie. Pour revenir au début de mon propos, faisons adhérer le plus de gens possible au MAK pour des luttes tout azimuts.

  8. La nation « ARABE » n’a aucun fondement historique, sociologique ou culturel.
    Selon certains récits historique la politique ARABE de la France qui date de l’ère NAPOLÉON III, (véhiculée par tous les responsables politiques français de gauche comme de droite) à contribué à l’émergence de ce sentiment d’une Grande nation ARABE à l’image du Grand ISRAËL…… !!!.
    D’un point de vue religieux la nation Arabe est une « KHURAFA » puisqu’elle n’est révélée ni dans le CORAN ni dans la SUNNA.
    Plus grave encore la fraternité dans l’Islam n’est pas fondée sur la RACE mais sur l’appartenance religieuse, c’est-à-dire si votre frère de père et de mère change de religion il n’est plus votre frère… !!!
    La nation Arabe est un mythe racial proche des visions diaboliques de HITLER et MUSSOLINI.
    La « LIGUE ARABE » a été créée durant les années quarante, par un chrétien libanais le guitariste MICHEL AFLAQ, (qui n’est même un arabe de souche)
    Le mot MAGHREB ARABE à une connotation RACIALE et XENOPHOBE, toutes les régions du monde se définissent par la géographie et non par les ETHNIES sauf l’Afrique du Nord, pourquoi cette ségrégation raciale, l’Afrique du Sud est devenue une grande puissance économique prospère, après s’être débarrassée de l’apartheid.
    Arrêtez votre mépris envers les AMAZIGH, l’Afrique du Nord n’est pas une terre ARABE, les faux arabes de l’Afrique du Nord doivent faire un effort pour dépasser les clivages ethniques, favoriser la géographie et non leur fausse appartenance à l’ethnie KHARAB.
    Les argentins parlent espagnole, et pourtant l’Argentine ne fait pas partie de l’Espagne.

  9. Certes il faut combattre ce genre de projets, d’ailleurs je salue le courage et la détermination des gens qui se battent contre ce projet. Mais il y a un truc qui cloche dans ces affaires de plus en plus nombreuses. Comment ils ont eu le terrain pour édifier cette école du diable? Comment ça se fait qu’il y a des gens de ce village qui veulent créer un truc pareil? Et surtout qui sont les criminels qui vont envoyer leurs enfants là-bas? La réponse est: ce sont des Kabyles! Je vois de plus en plus de femmes en hijab s’expriment en Kabyle dans les rues de Montréal, les 2 Algériens abbatu dans la mosquée de Québec étaient Kabyles. le ver est dans le fruit à yethmathen. Je suis très pessimiste, notre peuple a changé, et il régresse à la vitesse grand V. je ne suis pas chrétien, mais je crois que seule une campagne agressive d’évangélisation peut sauver le peuple Kabyle. Malheureusement, les évangélistes Américains qui ont fait un excellent travail dans la région ont été chassés par le pouvoir arabo-musulmans.

  10. Avant d’atteindre l’envahisseur arabe , et de remettre en cause son hégémonie qui nous a spolier de nos terres de Tamzgha , nous avons déjà comme adversaire en premier nos propres frères Berbères qui se disent prêts à mourir pour l’islam . Alors le chemin est encore long pour arriver à une réelle reconnaissance de notre identité …

    Arezki HAMOUDI

  11. aujourd’hui a eu lieu le vote et la Kabylie a montré son désintérêt total et de braves citoyens se sont opposé à ce charlatanisme.
    On peut donc aisément penser que si les citoyens se mobilisent, ces cafards moyenâgeux peuvent être chassés pour de bon de notre Kabylie mais le problème est que des ignorants croient et envoient leurs enfants dans ces écoles wahabistes de régression.
    Zedek Mouloud disait qu’ils sont en train de dékabyliser la Kabylie mais devant la montée du MAK ce pouvoir fait des cauchemars pas seulement la nuit.
    Si on veut se réapproprier notre identité et notre Kabylie, il va falloir retrousser les manches sur tous les fronts: des jeunes à Tuvirets ont distribués des fascicules sur l’indépendance, expliquer sur le terrain, sensibiliser dans les villages, les cafés, les écoles, les facs, créer des radios libres à partir de l’étranger, créer une télé à partir de l’étranger visible sur le net, effacer les panneaux de directions en arabe, boycotter l’école pour des enfants qu’on oblige à réciter des sourates à 6 ans, refuser de s’exprimer ou lire en arabe dans nos régions, interdire des journaux anti-kabyles comme echorrouk, ennahar, organiser des comités de milliers de personnes qui feront trembler les hannachi, mira et autres ichekamen, alerter nos chanteurs de l’éveil des consciences et non de la musique d’ambiance , renommer nos villes en Kabyle, faire trembler les kds,organiser des journées pour la réappropriation des valeurs kabyles( femme kabyle, robe kabyle, scientifiques-historiens-intellectuels kabyles, préservation et récompenses de la plus belle maison et village kabyles, lauréats de l’environnement kabyle)obliger nos mairies (comme le font les médecins) à utiliser notre langue et le français, créer une équipe nationale Kabyle affiliée à la Conifa, faire trembler les despotes en portant plainte dès qu’ils débarquent en occident pour crimes de guerre, disparitions, tortures…
    Bref beaucoup de choses à faire pour reconquérir notre Kabylie et faire trembler nos ennemis et croyez-moi que beaucoup en Kabylie et dans la diaspora mettront la main à la poche pour notre Kabylie libre et indépendante !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here