Candidat du MPA à Alger : Idir Benyounes ne sera pas député

3
369
Idir Benyounes

ALGÉRIE (Tamurt) – Le Mouvement populaire algérien de Amara Benyounes, ancien numéro deux du RCD et ancien ministre de Bouteflika n’a réussi à obtenir aucun siège dans la capitale Alger ni à Tizi-Ouzou, pourtant région natale du chef du parti. A Alger, en dépit d’énormes moyens mis en branle par Amara Benyounes, sa liste est sortie perdante de ce scrutin.

Une liste où Amara Benyounes avait imposé son frère Idir Benyounes, Directeur de publication du journal « La dépêche de Kabylie ». Ce dernier a été placé, de force par son frère, tête de liste du MPA dans la capitale en dépit d’une vague de protestation inédite ayant ébranlé le parti à la désignation d’Idir Benyounes pour piloter la liste en question. Alors que les pronostics avait donné l’élection de Idir Benyounes comme étant presqu’acquise d’avance, le jour de la proclamation des résultats a montré le contraire. Le journaliste n’a pas pu obtenir le nombre de voix nécessaire pour siéger à l’APN. Même dans la commune d’Alger-centre où le maire est un militant du MPA, à savoir Hakim Bettache, le parti de Amara Benyounes n’a pu récolter que des miettes en terme de voix, a-t-on appris.

Dans la wilaya de Tizi-Ouzou aussi, le MPA a échoué à avoir ne serait-ce qu’un seul siège alors que des candidats indépendants comme Nordine Ait Hamouda et Belkacem Benbelkacem ont réussi à être élus. Malgré ces mauvaises surprises pour le MPA et surtout pour Amara Benyounes, ce dernier pourra tout de même se réconforter et de fort belle manière car le MPA a réussi à surclasser le RCD dans le score national. Le MPA a obtenu 13 sièges à l’APN contre 9 seulement pour le parti de Saïd Sadi. Pour qui connait l’animosité qui existe entre Amara Benyounes et Saïd Sadi, depuis leur divorce, le fait que le MPA ait plus de sièges à l’APN que le RCD vaut son pesant d’or pour … Amara Benyounes.

Tahar Khellaf

3 COMMENTS

  1. il ajouté á son mouvement « populaire algerien » par chauvinisme afin de piquet le maximum de siége au sein de l´apn,mais cette derniere est controlé par le grande mafia en l´occurence fln et le rnd, il est obligé de faire avec eux, c´est-a-dire courir deriere le parain Bouteflika!

  2. En pourcentage de voix, le rcd à globalement obtenu 2% et le ffs 3%. Avec 2% de voix, ce parti compte bien démocratiser l’Algérie, le ridicule ne les tuera pas. Que de temps perdu pour la Kabylie ! Aux militants Kabyles de ces 2 partis de se ressaisir et de quitter ces 2 partis inutiles pour rejoindre la lutte pour la libération de la Kabylie. Que représente un parti à 2% auprès des algériens ? Rien. Quelle est le poids de sa parole ? Aucun. Dans combien d’années sera-t-il majoritaire en Algérie ? Dans un temps infini. Peut on vraiment raisonnablement penser que ce parti accèdera un jour au pouvoir en Algérie ? Logiquement non. Par conséquent il est résolu a vivre éternellement minoritaire et même microscopique en tournant le dos à la Kabylie. Pour des raisons bassement matérielles qui concerne le salaire faramineux de sa poignée de députés a l’assemblée algérienne où ils ne feront pratiquement rien, il a sacrifié la Kabylie la vouant à survivre sous un statut d’ethnie minoritaire au lieu de disposer de son État propre.

  3. Les Benyounes ont vendu leur ames au clan Oujdiste par alliance marriage avec la famille du DAFiste Belkhir. une grande traitrise

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here